THD

Maghreb 24, prochaine introduction à la bourse de Paris et sur l’IPTVLa chaine de télé Maghreb 24, chaine dédiée à la musique et au divertissement maghrébin, sera bientôt introduite à la bourse de Paris, via le holding MUNDUS CAPITAL INVEST PLC qui possède le groupe M24. Lors de sa conférence de presse de de mars dernier, le groupe M24 a déjà annoncé que Maghreb 24 n’est en fait que la première d’un bouquet de chaine dédié à la région du Maghreb et dont le siège est basé en Tunisie, à Hammamet. 

Si l’annonce au départ a laissé sceptique plus qu’un, force est de constater que cette «petite» chaine voit plus grand que tous les «grandes» télé à l’échelle maghrébin. L’annonce de sa prochaine introduction en bourse de Paris est en fait une première étape d’expansion qui vise à relever des fonds pour mieux se développer sur la région. «Cette introduction sera faite très probablement avant la fin de l’année», nous a déclaré Aymen Bouaoun, vice-président des opération chez Maghreb24. 

Entre temps, avec ses petits moyens, Maghreb 24 produit déjà quelques clips pour le compte d’artistes tunisiens et maghrébins. Mais en fait quel est le business model de la chaine ? «A part la production des clips vidéos et la publicité, Maghreb 24 peut co-organiser des évènements et des concerts d’artistes avec partage de revenus», répond pour sa part Wahbi Ben Rehouma, directeur exécutif de la chaine.

Wahbi Ben Rhouma

Wahbi Ben Rhouma

Mais Maghreb 24 ne compte pas s’arrêter là. Une chaine de restau-cafés seront également ouverts portant le nom de… Maghreb 24. La première a déjà ouvert ses portes à la Marsa. Les clients pourront, ainsi, passer du bon moment tout en écoutant la musique diffusée par Maghreb 24. «Nous comptons également utiliser l’espace pour faire des émissions spéciales avec des artistes qui auront plus de proximité avec les clients du café», rajoute M. Ben Rhouma. L’expansion sur l’International est déjà dans le programme avec une prochaine diffusion via l’IP TV vers des opérateurs de télé à l’international.  

Reçu au début par beaucoup de critique de la part des artistes tunisiens, Maghreb 24 commence maintenant à les séduire bien que leurs confrères marocains sont les plus enthousiastes puisqu’ils n’arrêtent pas de contacter le siège de Maghreb 24, en Tunisie, depuis le Maroc, demandant la diffusion de leur clips. C'est dire l'importance qu'accordent les chanteurs et rappeurs du Royaume Chérifien à la communication au grand dam de nos "artistes" tunisiens.

 Welid Naffati