THD

Tunisie : 22 nouveaux projets d’applications mobiles formés et hébergés par IntilaQLe fond d’amorçage des Startup IntilaQ, en collaboration avec Microsoft YouthSpark, a organisé 22 Septembre dernier, à la Cité Technologique Elghazala, la cérémonie de clôture du programme Build My 5 Stas App. La cérémonie a récompensé les efforts de plus de 3 mois d’efforts de plus de 202 jeunes pris en charge par IntilaQ.

Le programme s’est déroulé à Sfax et Tunis en dédiant des coachs et des formateurs aux participants. Sur les trois mois du programme, les participants ont d’abord participé à des sessions de brainstorming pour valider leurs idées et en faire ressortir une forte proposition de valeur. Ils ont enchaîné par la suite avec des formations techniques en développement mobile et développement web. Le choix s’est fait sur «Xamarin.Forms», qui permet le développement d’une application mobile sur les 3 plateformes Android, iOs et Windows phone à travers un seul projet partagé. La simplicité technique de cette plateforme a permis aux participants d’avancer rapidement sur leurs projets et livrer ainsi des applications stables à la fin de leurs cursus à IntilaQ.

La cérémonie de clôture était donc l’occasion de voir sur la scène 22 projets présélectionnés pour présenter leurs idées et faire une démonstration en live de leurs applications. La nouveauté cette fois-ci : les pitchs se font en dialecte tunisien. Les participants avaient droit à seulement trois minutes pour exposer le problème qu’ils ont essayé de résoudre à travers leurs applications. Les projets participants avaient des thèmes variés du e-health au transport intelligent, l’objectif du programme était de faire aboutir ces idées à des applications qui tournent et qui seront ensuite publiées sur les stores de Google, de l’iOs et du Windows Phone.

images/stories/2016/septembre/intilaq1-27.jpg

 

Plus que la moitié des participants ont déjà publié leurs applications sur ces stores.Dans sa présentation du programme, Houssem Dellai, le responsable de cette formation, a remercié les participants pour leur dévouement et leur persévérance qui leur a permis d’acquérir de nouvelles compétences surtout techniques et qui leur facilitera donc leur insertion professionnelle dans ce domaine. Après les présentations des projets, le jury a annoncé le projet gagnant et il s’agit de Tricar, une application qui permet d’estimer la valeur de sa voiture si on veut la vendre. Grâce à des paramètres comme la marque, l’année de construction, le kilométrage parcouru et son état générale, l’application peut estimer, en effet, le prix de vente de la voiture et ce, en la comparant avec la base de connaissance qui est elle même extraite des pages et des sites d’annonces. 

Marwen Dhemaied