THD

Monastir : Le ministre des TIC inaugure… une école coraniqueLors d’une visite au gouvernorat du Monastir le 1er octobre, le ministre des Technologie d’Information et de la Communication (TIC) et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, a rencontré le gouverneur de la région ainsi que les représentants des entreprises du secteur à Monastir (Tunisie Telecom, la poste, etc.) afin de parler des problèmes concernant les services proposés par ces entreprises à Monastir. 

C’est ce qu’a annoncé la page officielle sur Facebook du ministère des TIC et de l’Economie numérique dans une publication du samedi 1er octobre. En marge de cette visite de travail, le ministre a également inauguré… une école coranique au Sahlyne (gouvernorat du Monastir). On aura beau à chercher (même désespérément) dans les infos officielles la valeur numérique de cette école (comme par exemple l’enseignement avec les tablettes, ou encore la télé éducation islamique via skype par exemple), en vain.

Cette même page OFFICIELLE n’a pas, par ailleurs, précisé si cette inauguration OFFICIELLE (puisque annoncée dans le cadre des activités du ministère des TIC et de l’Economie numérique dans les régions) a été demandée par le ministère des Affaires religieuses ou par le Chef du gouvernement Youssef Chahed. De ce fait, on pourra comprendre que c’est sous l’invitation du gouverneur lui même que cette inauguration a été faite.

Quand le ministre des TIC et de l’Economie numérique inaugure à titre personnel une école privée coranique et qui ne présente AUCUNE relation avec le digital (du moins d’après les infos officielles), ça reste une affaire à discuter. Mais qu’elle soit annoncée officiellement sur la page officielle du ministère sur Facebook est une gravissime erreur de communication. 

Quel message cela va renvoyer au secteur ? Que le ministère des TIC essaye maintenant de faire le travail du ministère des Affaires religieuses ? Que le ministère des TIC tente de prendre la place du ministère de l’Education ? Que les entreprises TIC/Startups n’auront le privilège d’avoir l’attention du ministre des TIC que s’ils enseignent le coran ?

Welid Naffati

A lire également

Tribune : Ce gouvernement doit mettre le digital dans sa top priorité


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.