THD

«La moitié des Tunisiens jouent à des jeux vidéo dont 20% sont hard-core»«Au moins 50% des Tunisiens jouent un jeu vidéo, dont environ 20% sont des fanatiques hard-core». C'est l'estimation que nous a donné Mohamed Nabli, alias Spout, qui était l’invité du tout premier de l’année 2017 épisode du Talk Show IT de THD.tn l'année 2017. Spout est membre actif de la communauté des gamers en Tunisie depuis qu'il était âgé de 3 ans. Il a décidé en 2011 de devenir développeur de jeux vidéos multi plateforme. Il travaille actuellement dans la Startup tunisienne QuinQ Technologies.

A la question quelle information qui a marqué le monde des gamers tunisiens ? Spout a répondu que c’était l’annonce de la Nintendo Switch qui est programmée pour mars 2016. Pour Mohamed Ali Souissi, journaliste spécialisé dans l’IT et présentateur à Mosaique FM et Al Hiwar Ettounsi et qui a co-animé l’émission, le marché des PC a été sauvé en 2016 par les gamers. Or ce marché en plein déclin, surtout celui des unités centrales et ce, en faveur des tablettes et Smartphone, a connu une course de la part des marques pour produire les meilleurs PC pour les joueurs de jeux vidéos : «Les marques savent pertinemment qu’il y a une communauté très active qui n’attend que des nouveaux lancement et des évènements qui leur soient dédiés». 

A la question de Mohamed Ali Souissi que compte faire la communauté des gamers tunisiens pour augmenter leur visibilité dans le monde, Spout a mis ce problème sur le dos de l’indisponibilité de Paypal en Tunisie pour les virements depuis l’étranger. «Or le marché local est trop petit», a commenté Spout. Mais pour Mohamed Ali Souissi, le vrai problème réside, justement, dans cette mentalité de beaucoup de gamers tunisiens qui continuent à penser «local». «Il faut absolument penser au marché international. Pourquoi ne pas se regourpper dans une sorte de Task Force pour mieux réussir à l’étranger et multiplier les cas de réussite à la façon de DigiTal Mania grâce à son jeu Bagra ?», s’est demandé notre co-animateur.

«La moitié des Tunisiens jouent à des jeux vidéo dont 20% sont hard-core»

A gauche, Mohamed Ali Souissi, à droite Mohamed Nabli alias "Spout"

Et si on veut investir pour jouer confortablement ? Quel type de Smartphone doit-on choisir ? Pour Mohamed Ali Souissi, qui suit de très près l’actualité des Smartphones dans le monde et en Tunisie, est sans équivoque : «La batterie doit être 3000 mH minimum avec une Ram de 4 Go et un processeur octacore. On parle là d’un budget minimal de 1000 DT, et c’est généralement les phablettes». 

Vous pouvez écoutez le podcast DigiClub Powered by Topnet en entier sur Soundcloud (cliquez ici) ou sur iTunes (cliquez ici) pour découvrir le reste de la discussion ainsi que les deux nouvelles rubriques de l’émission Startup (l’actu et conseils sur l’écosystème des startups en Tunisie) et DigiCom (l’actualité et les conseils en communication digitale). 

Welid Naffati


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.