THD

C’est quoi un Coworking Space et pourquoi ce concept réussit-il en Tunisie ? «J’ai voulu créer la Startup Haus via la fondation Enpact et qui devait promouvoir les startups afin d’aider les entrepreneurs à développer leurs projets. Cela m’avait pris 10 mois de va et vient entre les administrations et les ministères. Au final, le projet a été refusé. On m’a dit que le projet veut se substituer à l’Etat qui est le seul habilité à lancer des projets et à créer des emplois». Ainsi déplorait la situation, Amel Ben Ali, fondatrice de la Startup Haus, lors du dernier épisode du Talk Show TIC de THD.tn : DigiClub.

DigiClub de cette semaine a été consacrée aux Coworking Space comme écosystème alternatif pour héberger non seulement les Startup, mes aussi les idées dans leurs phases initiales. C’est pour cette raison que en plus de Amel Ben Ali, nous avons invité le premier coworking Space à voir le jour en Tunisie il y a 3 ans déjà : Cogite. Faten Ben Hamza, responsable des opérations à Cogite, nous a exposé les spécificités de leurs projets. Et nous parlent de cette nouvelle façon de travailler, encore inédite en Tunisie, qu’est le coworking.

Nouveau concept chez nous, le Coworking Space est défini selon Faten Ben Hamza comme étant : «un espace de travail partagé avec des ressources mutualisées. Cela permet d’optimiser ses ressources. Comme tout est accessible et comme les espaces sont ouverts, trouver des personnes de différents profils et différentes expertises permets d’élargir sa liste de contact et enrichir ses connaissances en puisant dans les expériences passées de chacun».

Cherif Mabrouk (CEO de QuinQ technology) à gauche, Faten Ben Hamza au centre

Cherif Mabrouk (CEO de QuinQ technology) à gauche, Faten Ben Hamza au centre

En effet, en temps normal, un entrepreneur qui démarre à peine, peut difficilement accéder à des contacts avec une réelle valeur ajoutée pour son business et surtout gratuitement. C’est ce que fait remarquer Amel Ben Ali : «L’intérêt majeur de travailler dans un Coworking space est celui de compresser ses coûts. Acquérir un espace privé coûte cher pour un jeune entrepreneur, et avoir accès à toutes ces ressources sans cautionnement et pour un prix très réduit mensuel aide à continuer à aboutir ses projets».

Dans un Coworking Space, on paie un prix qui diffère d’un endroit à l’autre. Et cet abonnement donne accès aux espaces ouverts, une connexion internet, une imprimante, un bureau etc. «C’est comme aller travailler dans un café. D’ailleurs je rêve de voir des Coworking Spaces un peu partout en Tunisie et dans chaque coin de rue comme les cafés justement», a commenté pour sa part Faten Ben Hamza. «En Tunisie, nous comptons 10 espaces de ce genre. D’ailleurs, Cogite a travaillé sur un projet de financement qui a servi à l’ouverture de 5 espaces dans les régions durant 2016. Cette année 2017, nous travaillerons sur le lancement de 6 nouveaux espaces».

Amel Ben Ali

Amel Ben Ali

Dans la même optique, Amel Ben Ali ironise sur le dicton tunisien qui dit que celui qui exerce le même métier que toi est ton ennemi: «Ce n’est pas notre vision des choses, ni ne devrait être celle de l’actuele génération après la chute du régime en 2011. La politique Ben Ali et Bourguiba ont glorifié la fonction publique. Et ce mythe doit s’effondrer. Nous sommes une génération qui a besoin d’indépendance, de liberté et de partage. Travailler pour son propre compte, quelque soit le domaine d’activité, est l’avenir pour évoluer et booster l’économie. Le Coworking vient en support à cet esprit et à cette vision de l’entrepreneuriat».

Les Coworking Spaces offrent en dehors de l’espace et des ressources, des évènements de renforcements, des ateliers en entrepreneuriats, des expertises en législature et droit d’affaire, en fiscalité et toute sorte d’informations et d’expertise dont aurait besoin un jeune entrepreneur. Un concept qui fait fureur en occident, et que nos invitées rêvent d’en voir la contagion dans tout le pays.

Pour consulter l’émission en intégralité, vous pouvez l’écouter sur SoundCloud (cliquez ici), sur iTunes (cliquez ici) et vous pouvez consulter les rubriques Startup avec Marwen Dhemaied sur ce lien ainsi que la rubrique DigiCom avec Bahia Nar sur ce lien.

Hazar Abidi