THD

La Tunisie lance un appel d’Offre International pour des licences d’opérateur de réseauLa semaine dernière, le ministère des TIC et de l’Economie numérique a publié le cahier des charges ainsi l’appel d’offre international pour l’octroi de plusieurs licences d’opérateur d’infrastructure de réseau en Tunisie. Avec cet appel d’offre, il sera désormais possible à toute entreprise privée d’installer un réseau très haut débit, notamment la Fibre Optique, dans les zones bêta, ces zones où le retour sur investissement se fait sur 25 ans pour un opérateur normal. 

La zone alpha étant les zones très denses où le retour sur investissement pour un opérateur se fait très rapidement, les zones bêta par contre peuvent être de bons business cases grâce à la mutualisation des ressources. C’est pourquoi cet appel d’offre vise à ce que des entreprises privées -outre les actuels opérateurs télécoms- puissent investir dans ces zones puis mettre à la disposition de Tunisie Telecom, Ooredoo et Orange cette fibre afin de raccorder les clients à l’Internet très haut débit.

Le prix de la licence est à 4.8 millions de dinars. La licence exigence un montant d’investissement sur les 7 ans de 50 millions de dinars (7 millions DT minimum d’investissement la première année, 10 millions DT minimum pout la 2ème année, 15 million DT minimum pour la 3ème année).

Le ministre des TIC et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, lors de son intervention dans le dernier DigiClub, a affirmé que cet appel d’offre international est destiné à toute entreprise qui a le métier de gestion de réseau.  Il espère également que de grandes entreprises telles que Google puissent venir s’installer en Tunisie pour faire passer leur fibre grâce à cet appel d’offre.

Avec des pays africain comme l’Ouganda ou Ghana dont les prix de licences pareilles vont de 50 à 200 mille dollars sans exigence d’investissement, espérons qu’en termes de communication, ceci ne va pas faire fuir, justement, ces grandes entreprises internationales dont leur seul soucis est la stratégie orientée coûts.

Welid Naffati

A lire également : 

Officiel : L’Etat Tunisien lance un A.O international pour des licences IoT