THD

Bigdeal.tn ou comment réussir son site de e-commerce malgré les blocages et le scepticisme Issam Essefi est le CEO&Founder de Bigdeal.tn, le premier site d’achat groupés en Tunisie. Sa success story est un vrai cas d’école de comment on peut réussir malgré les doutes des amis et des proches avant même les banques et les bailleurs de fond.

Le tout a commencé en 2007. Issam Essefi avait un blog qu’il entretenait pendant son travail dans le développement dans une boite de communication digitale. Cette boite en question a obtenu un marché d’offshoring d’une entreprise française afin de développer des API pour Youtube. Bien entendu, puisque Youtube était censuré par Ben Ali, l’agence n’a pas pu honorer ses engagements et a perdu le marché.

«A l’époque je n’avais aucun engagement politique. J’avais un blog qui s’appelle critique du web tunisien qui avait comme but de comparer le Net tunisien à ce qui se passe ailleurs. Le jour où on a perdu le marché, j’ai écrit un article sur comment Ammar 404 est en train de nuire au Web Tunisien. Quelques temps plus tard, mon blog a été censuré et mon boss à l’époque m’a convoqué dans son bureau me demandant de laisser tout activisme en dehors du bureau car sinon Ammar 404 va retracer la connexion ce qui pourrait causer des problème à la boite», a raconté Issam Essefi lors de sin intervention dans le 20ème épisode de DigiClub.

Bigdeal.tn ou comment réussir son site de e-commerce malgré les blocages et le scepticisme

«En 2008 je me suis fixé l’idée de créer un site Internet de vente en ligne. A l’époque ma famille et mes amis n’ont pas cru à mon idée. Ma mère m’a même dit d’aller participer au concours de la CNAM et devenir fonctionnaire plutôt que de dire du n’importe quoi. J’avais un ami promoteur immobilier qui est un excellent manager. Je me suis dit qu’uniquement lui me comprendra et me conseillera. Je lui ai fait part de mon désir mais je lui ai avoué de ne pas savoir ce que je peux vendre sur Internet. Il m’a alors répondu par ceci : ‘le Tunisien quand il achète ses baguettes, il presse par sa main 4 à 5 baguettes avant de choisir la meilleure dans son sens. Et toi tu veux lui vendre des choses sur Internet sans voir le produit ou sans même avoir une boutique ? Ton concept ne va jamais réussir !’ Au départ, ça m’a énervé. Mais j’ai fini par comprendre qu’il y a un réel problème de comportement qu’il faudra changer. Je me suis beaucoup documenté sur Google. Et j’ai trouvé qu’il y a 3 pistes pour réussir son business de e-commerce sur Internet. Le premier est la vente de produits qui n’existent pas chez le commerce du coin. Le second, acheter le même produit avec un prix moins cher que le commerce du coin. Et le troisième : tabler sur le service».  

Issam Essefi a alors conclu que l’argument du prix est le seul argument qui pourrait faire changer l’avis d’un Tunisien en le poussant à acheter sur Internet. En 2009, il est tombé sur un article parlant de Groupon, un site d’chat groupé américain. C’est de là que l’idée d’un site d’achat groupé tunisien a pris forme.

Le CEO&Founder de Bigdeal a raconté par la suite son aventure pour trouver le financement nécessaire à son lancement. Un financement qui n’est pas venu grâce aux bailleurs de fonds/banques qui, eux aussi n’ont pas cru en lui, mais plutôt du Love Money. Plus d’informations dans ce 20ème épisode de DigiClub powered by Topnet disponible sur SoundCloud.

Welid Naffati

 


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.