THD

Un an de prison pour un hébergeur tunisien… car la cliente a refusé de payer

DigiClub a invité pour ce 19ème épisode Walid Kerkeni, CEO and Founder de Wellmarketing (agence d’évènementiel et de communication) ainsi que Webinformatique (agence de création et hébergement des sites Web ainsi que la vente des Noms de domaines). Il fête en 2017 ses 20 ans de carrière. Il est venu raconter sa mésaventure avec le tribunal concernant un nom de domaine (NDD).

Un matelas connecté c’est aussi une façon de faire sa transformation digitale

Invité du 18 éme épisode de DigiClub, l’ex-ministre des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientique et actuel professeur Stratégie et Management et Technologie en Suisse, Tawfik Jelassi est revenu sur l’évolution de la transformation digitale en Tunisie et sa plus-value dans un contexte économique chaotique (lire la première partie de l’article). 

Football : Le Facebook Live et Youtube au secours des fans tunisiens

L’évolution fulgurante des réseaux sociaux, en particulier des services offerts par ces dernières, ont été bénéfiques sur plusieurs plans. En effet, tous les domaines, ou presque, ont été affectés par cette évolution, dont nous citons à titre d’exemple le commerce, le marketing, mais aussi le domaine sportif. Le week-end dernier nous l’a amplement montré.

Transformation digitale : «Un salarié qui n’échoue pas n’est pas un bon salarié»

«Je me rappelle lors des journées de l’IACE, un intervenant a dit que la transformation digitale est la numérisation. Je n’ai pas pu me taire et j’ai dû intervenir pour expliquer que ce n’était pas la même chose», a affirmé Tawfik Jelassi, ex-ministre des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et actuel professeur Stratégie et Management et Technologie en Suisse. M. Jelassi était l’invité du 18ème épisode de DigiClub powered by Topnet.

Pour les Internautes tunisiens, l’accès à Internet n’est pas une priorité

Selon un sondage réalisé en ligne par l’initiative «The World We Want», l’accès à internet vient en huitième position sur l’échelle des priorités, des services à améliorer et objectifs à atteindre afin de se construire une Tunisie meilleure. Les 8494 participants ont placé l’éducation en haut du podium, suivi de l’emploi, la santé, la sûreté, le rendement du gouvernement, les vivres et la lutte contre la discrimination. 

La «Japanese Events in Tunisia» ou le succès boudé par les sponsors tunisiens

«Avec notre événement Banzaï de l’été, on arrive à drainer 4500 personnes. Soit plus que le festival de Carthage. On nous soutient de l’étranger pour qu’on arrive à tenir nos évènements. Et pourtant, aucune marque tunisienne ne nous soutient même pour avoir un simple local pour l’association», a regretté Taher Ben Achour, fondateur de la Japanese Events in Tunisia (JET), lors de l’épisode 17 de DigiClub dédié au gaming. 


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.