L'actuTHD

Basculer en mode télétravail : ce qu’il faut savoir

Le télétravail – une alternative qui s’est imposée de par le contexte sanitaire – est devenu un mode de travail bien instauré. Plusieurs entreprises ont trouvé dans le travail à distance une flexibilité nécessaire à la pérennité de leurs activités. Ce mode de travail ne peut, toutefois, s’improviser. De par les risques – de sécurité, en particulier -, l’adoption de solutions technologiques adaptées est plus que nécessaire. Skander Ghattas, Country Manager à Cisco Tunisie et Khaled Abdeljaoued, directeur générale de One Tech Business Solutions, nous en disent davantage dans ce 121e épisode de DigiClub powered by Topnet.

La sécurité et l’infrastructure, le challenge à relever

Assurer la continuité du business tout en gardant un niveau de sécurité équivalent à celui assuré en entreprise avec des employés qui travaillent à distance, a été le plus grand challenge auquel les entreprises ont dû faire face pendant la première vague de la pandémie Covid-19, selon Skander Ghattas.

“Travailler chez soi ou dans un cybercafé est souvent accompagné de risques de sécurité car un employé n’est pas forcément toujours connecté sur un VPN (réseau virtuel privé, ndlr). En cas d’infection, il risque donc de contaminer les autres départements de l’entreprise”, a-t-il expliqué.

Un VPN à lui seul n’est pas suffisant. C’est pourquoi, Cisco fournit une panoplie de solutions – DUO, entre autres – qui permettent en plus d’un accès sécurisé avec une authentification forte, un contrôle des sites de l’entreprise et une veille sur la santé du périphérique avec lequel on est connecté. “Ces composantes communiquent entre elles et envoient des alertes en cas de défaillance”.

“Mais là encore, les entreprises ont dû faire face à un autre challenge, d’ordre organisationnel. Car en plus du déploiement, il a fallu aussi éduquer les collaborateurs à l’utilisation de ces outils”, a ajouté Skander Ghattas.

Khaled Abdeljaoued a, lui, évoqué un autre axe : l’infrastructure. “Nos systèmes sont sollicités différemment de par le changement des pics d’activité. Les infrastructures, réseaux et serveurs doivent donc être à niveau’’.

Il a ajouté, dans ce sens, que la solution Umbrella de Cisco – installée sur les différents devices –  pourrait aider les entreprises à s’armer en interne pour filtrer les malwares mais aussi pour contrer les attaques externes.

Des solutions sur mesure pour les grands comme les petits

Interpellé sur la concordance des solutions Cisco avec les besoins des différentes typologies d’entreprises, Skander Ghattas a précisé que Cisco avait accompagné plusieurs structures pour la mise en place d’un processus de télétravail, notamment des grandes entreprises, des ministères mais aussi des associations et des petites et micro entreprises.

« Nous disposons de solutions adaptées aux PME car celles-ci cherchent à la fois la flexibilité et la sécurité pour augmenter la productivité.  Nous avons, en effet, développer des packs Work from home basés sur le cloud – Webex, par exemple – et qui se consomment en mode Opex (dépenses d’exploitation, ndlr). Le client peut donc choisir le niveau de séccurité qu’il souhaite avoir, il évalue et vérifie le retour sur investissement. C’est du pay as you grow », a expliqué Skander Ghattas.

Le télétravail est là pour rester

Au sujet du retour progressif au télétravail – avec la recrudescence de la pandémie dans le monde -, Khaled Abdeljaoued a estimé que ce mode de travail à distance était là pour s’installer définitivement.

« Certes, le télétravail n’a pas été un choix au début. Il s’est imposé de par les circonstances. Avec Cisco, nous avons accompagné plusieurs entreprises dans le déploiement des outils nécessaires. Sur Webex, par exemple, nous avons atteint des dizaines de millions de visioconférences. Le tout c’est fait en l’absence d’un cadre légal. C’est d’ailleurs le challenge qu’il faut maintenant relever car le télétravail est, aujourd’hui, un changement durable dans le monde du travail », a-t-il avancé notant que la perception du management a changé.

« Les gens ont tendance à croire que la productivité baisse dès qu’on se retrouve à la maison. Ce qui n’est nullement le cas. Nous avons, au contraire, constaté une hausse de productivité pendant la période de confinement. Cela dit, il reste un volet organisationnel à prendre en considération pour installer un climat de confiance entre les collaborateurs et le management. Les employés doivent en effet apprendre à faire un reporting quotidien de leurs activités et du temps qu’ils passent sur une tâche donnée. Il existe d’ailleurs des outils de gestion de temps adaptés ».

Khaled Abdeljaoued a assuré que les entreprises avaient trouvé un intérêt dans le télétravail de par, notamment, le gain de temps et d’argent.

L’intégralité de l’interview est disponible sur SoundCloud.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top