L'actuTHD

Combien coûte réellement le prix d’une minute d’appel mobile chez chaque opérateur ?

La guerre des prix bat son plein entre les opérateurs sur le mobile et le fixe. Avec la nouvelle baisse du prix d’interconnexion dictée par l’Instance Nationale des Télécommunications (INT), cette guerre sera encore plus féroce.

La guerre des prix bat son plein entre les opérateurs sur le mobile et le fixe. Avec la nouvelle baisse du prix d’interconnexion dictée par l’Instance Nationale des Télécommunications (INT), cette guerre sera encore plus féroce.

C’est en effet la première fois que le régulateur adopte un plan de tarification échelonné dans le temps et qui prévoit à l’avance le prix d’interconnexion de la minute d’appel en mobile. Ainsi, toutes les communications afférentes vers le réseau de Tunisiana et le réseau de Tunisie Telecom, sont désormais facturées, au minimum, à 25 millimes HT/minute. Quant aux appels qui passent vers le réseau d’Orange, ils sont un peu plus chers : 27 millimes HT/minute. Mais pourquoi cette asymétrie en faveur d’Orange ? 

Dans son document présentatif de l’offre d’interconnexion, l’INT s’explique : «L’Instance, en tant que garante de la mise en place et du maintien d’une concurrence saine, loyale et durable entre les opérateurs, considère que pour un développement harmonieux et équilibré du marché des mobiles, les tarifs des terminaisons d’appels dans les réseaux mobiles (en l’occurrence la Société Nationale des Télécommunications et Tunisiana) doivent être symétriques. 

Cependant, la mise en œuvre de tarifs des terminaisons d’appels différenciés peut être justifiée durant les premières années de déploiement d’un réseau par un opérateur nouvel entrant, dans la mesure où les coûts unitaires supportés par ce dernier sont plus élevés alors que le nombre de ses abonnés est réduit et son trafic est faible. L’expérience internationale a montré qu’un nouvel entrant peut bénéficier d’une asymétrie tarifaire de la terminaison d’appels en sa faveur pour une période qui varie entre trois et cinq ans.

Partant de ce fait, l’Instance considère qu’il est judicieux de continuer à appliquer l’asymétrie tarifaire en faveur du troisième opérateur (Orange Tunisie) pour l’année 2013. Toutefois, cette mesure de faveur devrait disparaître à partir du début 2014».

En d’autres termes, Tunisie Telecom et Tunisiana devront payer un peu plus cher Orange quand ils lui véhiculent des appels depuis leur réseau afin de soutenir ce nouvel entrant. Surtout que ses coûts ne sont pas encore amortis. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas orienter, tout bonnement et tout simplement, le prix de la minute d’appel vers son coût réel ? Réponse de l’INT : «L’Instance relève qu’une orientation vers les coûts de chacun des opérateurs ne permettrait pas, par construction, d’atteindre des niveaux symétriques, du fait que les opérateurs ont tous des réseaux et des parcs de caractéristiques et de tailles différentes. Ainsi, l’Instance estime que les tarifs ne devraient pas être égaux aux coûts dégagés par la comptabilité analytique de chacun des opérateurs».

Traduction : on ne peut baisser le prix de la minute selon les coûts réels car ils différent d’un opérateur à un autre. Prenons le cas de Tunisie Telecom. Cette entreprise publique a des charges beaucoup plus importantes vue sa masse salariale (plus de 8000 agents). Bien que son investissement réseau a été amorti, un appel sur le mobile lui coûte, en effet, dans les 45 millimes TTC. Le prix moyen de vente au public est de 70 millimes TTC.

Pour Orange, ce problème de masse salariale ne se pose pas. Mais il est toujours en phase de déploiement de son réseau. De ce fait, une minute d’appel mobile lui coûte aux environs de 40 millimes TTC. Il est vendu au public à 50 millimes TTC en moyenne.

Pour terminer, Tunisiana a le meilleur coût efficient d’un appel téléphonique. Il est de l’ordre de 20 à 25 millimes TTC. En faisant la moyenne entre les prix de vente au public quand le client appel en intra et inter réseau (OffNet et OnNet), on trouve que le prix de vente se situe aux alentours de 40 millimes TTC.

C’est la raison pour laquelle l’INT a décidé de fixer, dès maintenant, le prix d’interconnexion pour l’année 2014. Il sera symétrique et valable pour tous les opérateurs : 20 millimes HT. TT, Tunisiana et Orange pourront, ainsi, travailler sur des offres qui s’adaptent à ce nouveau tarif. Ils pourront également mieux se projeter dans leur plan business sur l’année 2014.

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top