L'actuTHD

Comment Internet peut-il sauver le tourisme tunisien ?

«Il faut faire la révolution du tourisme tunisien sur Internet. Il n’y a que la technologie qui puisse sauver le secteur dans cette période difficile», nous déclare une spécialiste du tourisme tunisien. Mot d’ordre : Ne plus compter sur les tours opérateurs et chercher ses clients à distance.

Les réservations dans les hôtels en Tunisie ont drastiquement chuté depuis la révolution. Si cette baisse d’activité touristique coïncide avec l’hiver, et donc la basse saison, elle est néanmoins préoccupante pour la saison estivale.

«On affronte une période très difficile et très critique pour le tourisme tunisien. Aujourd’hui, il n’y a que la technologie qui puisse sauver le tourisme tunisien. Parce qu’elle s’adresse directement au consommateur final», nous déclare Mme Amel Djait Belkaid, directrice du site www.mille-et-une-tunisie.com, portail spécialisé dans le tourisme et le tourisme alternatif. «Les Français ont encore les images des troubles à Tunis d’il y a 15 jours, diffusées en boucle par les chaines d’info françaises. Avec la situation en Libye, c’est toute la région qui est devenue perçue comme une zone à risque Comment voulez-vous qu’ils viennent si on ne communique pas sur la situation chez nous et si on en leur montre pas qu’on vit normalement dans des villes comme Hammamet ou Sousse ?»

Pour Mme Djait Belkaid, les agents de guichet dans les tours opérateurs peuvent avoir un impact négatif sur l’affluence des touristes sur notre pays. Ces agents conseillent à leurs clients la meilleure destination possible en se basant parfois sur des directives pas uniquement tarifaires. Avec ce qui se passe en Tunisie et en Lybie, ils peuvent facilement déconseiller les touristes en leur proposant une autre destination.

Ne pas compter sur les tours opérateurs

«Le ministère du tourisme, les hôtels, les centres de thalassothérapie, les golfs, les villes, etc., doivent communiquer sur le Net et mettre en avant leur produit pour les vendre directement aux internautes», préconise Mme Djaiet Belkaid. «Normalement, ceci aurait du être fait depuis déjà bien longtemps. C’est un tournant qu’on a raté et il est fondamental aujourd’hui de fournir tous les efforts possibles pour le rattraper. Maintenant, et précisément en situation de crise, nous sommes pénalisé par notre absence sur le Web. Il est urgent d’ouvrir le ciel tunisien et de mettre des produits de nature à intéresser et répondre aux attentes diverses et diversifiées des clientèles individuelles. Ces clientèles sont moins frileuses, plus dépensières et voyagent selon leurs centres d’intérêts et loisirs. Elles choisissent leurs voyages en fonction de leur passion ou d’un événement plutôt que d’une date».

Mais le tableau n’est pas tout à fait noir. «La Tunisie est présente dans les salons de tourisme à Milan, Paris, Berlin, etc. Mais ysommes nous efficaces ?», tempère Mme Djait Belkaid. «La communication est la clef de tout et celle ci est et reste vraiment médiocre. L’année sera dure mais nous avons gagné une révolution. C’est maintenant qu’il faut réfléchir, faire la révolution du tourisme tunisien sur Internet».

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top