L'actuTHD

Coupe du Monde 2018 : Une compétition hautement piratée

Entre systèmes de tracking et la fameuse VAR la Coupe du Monde 2018 se déroule sous haute technologie. Cette compétition sportive a également été marquée par un autre phénomène technologique de grande ampleur : le piratage. BeoutQ a orchestré la plus importante opération de piratage dans l’histoire des évènement sportifs, selon le journal britannique The Independent.

La couverture de la compétition par les chaînes qataries beIN Sports ayant acquis les droits de diffusions sur les 64 matchs de la Coupe du Monde en Russie a été détournée par le réseau saoudien beoutQ. Les matchs ont été diffusés illégalement dans le Royaume et toute la région MENA.

Le réseau beoutQ ne s’est pas uniquement contenté de streamer le contenu des chaînes beIN. The Independent affirme que beoutQ a également mis en vente des décodeurs avec des abonnements payants pour faire bénéficier sa clientèle d’un contenu acquis à zéro millime.

Faisant référence à cette opération de piratage menée par beoutQ, la FIFA a publié un communiqué sur son site indiquant qu’elle “prend au sérieux cette atteinte à sa propriété intellectuelle et étudie toutes les possibilités pour mettre fin à la violation de ses droits”. La FIFA a souligné également que “beoutQ n’a acquis les droits de diffusion sur aucun événement de la FIFA”.

Les matchs disputés par le Brésil au top des opérations de piratage

BeoutQ n’a pas été la seule partie à pirater la diffusion des matchs de la Coupe du Monde. D’autres flux illégaux ont été détectés par la société allemande Irdeto spécialisée en cybersécurité.  Selon un rapport publié récemment, Irdeto indique avoir repéré 5 000 flux illégaux pour la diffusion des matchs du premier tour.

Les matchs disputés par le Brésil ont été les plus piratés avec plus de 582 flux illégaux, suivis par ceux disputés par le Maroc (561 flux) et ceux du Portugal (535 flux).

Le match du Brésil contre la Suisse a été le match qui a attiré le plus de spectateurs : 613 715, selon le rapport d’Irdeto. Le Portugal a, quant à lui, cumulé, 826 660 spectateurs pour les trois matchs du premier tour.

Les matchs disputés par la Belgique figurent, quant à eux, en quatrième position avec 526 flux illégaux détectés. Viennent ensuite les matchs disputés par l’Angleterre. Ces derniers n’ont pas échappé au piratage bien que diffusés sur plusieurs chaînes gratuites au Royaume Unis.

Le rapport d’Irdeto a précisé également qu’au total 4.3 millions de spectateurs ont regardé les matchs du premier tour en streaming illégal via plusieurs réseaux sociaux, notamment Periscope, Twitch, Facebook et YouTube.

Nadya Jennene

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Nous Contacter :


Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Contact: contact[at]thd.tn

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top