L'actuTHD

Ezzayra appelle ingénieurs et chercheurs à rejoindre son projet de robot agricole

Face au changement climatique, l’agriculture doit se réinventer. Le but étant de s’adapter et contrer les variations qui peuvent toucher certaines régions dans le monde et assurer une meilleure productivité pour garantir d’une part une sécurité alimentaire et d’autre part une croissance économique importante, notamment dans les pays les moins avancés. On estime, en effet, que l’impact du changement climatique va gonfler le nombre des affamés de 49 millions d’ici 2020 au niveau mondial.

Les technologies disponibles actuellement peuvent contribuer à atteindre ces objectifs et permettre au secteur agricole de survivre aux perturbations des saisons, sécheresse et autres catastrophes naturelles recrudescentes. Plusieurs startups se sont d’ailleurs focalisés sur le développement de solutions innovantes pouvant aider les agriculteurs, en particulier les petits, à organiser au mieux leurs activités.

Ezzayra, une jeune startup tunisienne, en fait partie. Elle tend à rendre le secteur plus intelligent dans un pays où l’agriculture représente près de 8% du PIB (2012). La société propose une panoplie de logiciels de gestion (ERP) similaires à ceux dont disposent les sociétés à activité commerciale ou encore les entreprises industrielles pour piloter leurs projets.

“Digitaliser la ferme et rendre toutes les tâches informatisées, organisées et planifiées avec des outils de pilotage et de traçabilité de bout en bout, est ce que nous offrons”, a indiqué Yasser Bououd, CEO d’Ezzayra, au micro de DigiClub.

“A l’heure actuelle, nos solutions s’adressent essentiellement aux agriculteurs disposant de grands moyens et de grandes fermes agricoles. Mais nous allons bientôt développer des solutions qui peuvent intéresser les petits agriculteurs, surtout que le secteur en Tunisie est composé majoritairement d’exploitations de petites tailles”, a-t-il ajouté.

Selon les chiffres communiquées par l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA), la Tunisie dispose de plus de 10 millions d’ha de terres agricoles représentant 62% de la superficie totale du pays. La superficie cultivée s’étend sur 5.25 millions d’ha et la structure des exploitations est dominée par les petites tailles (75 % sont inférieures à 10 Ha).

“D’ici 2050, nous serons 9 à 10 milliards de personnes sur la planète avec une explosion démographique importante en Afrique. Nous serons, de ce fait, amenés à produire plus de 70% de produits alimentaires supplémentaires avec des ressources, notamment hydrauliques, moins importantes dans des terrains agricoles qui se rétrécissent et des changements climatiques qui nous challengent davantage” a souligné Yasser avant d’affirmer que “la réponse à ces défis est dans la technologie”.

“Il faut penser à de nouveaux moyens de produire tels que les cultures hors sols et hydroponiques. La robotique à destination de l’agriculture ou l’agronomie représente aussi un potentiel et une opportunité d’envergure. D’ailleurs, à Ezzayra, nous sommes en train de travailler sur la conception d’un robot agricole”, a-t-il fait savoir tout en appelant chercheurs, ingénieurs et développeurs, à rejoindre ce projet.

Détails dans ce 70ème épisode de DigiClub powered by Topnet.

Nadya Jennene

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top