L'actuTHD

FAIs, réveillez-vous !

^  

Après 15 ans d’IP dynamique et de NAT à tout va, les gens ont mis l’IP fixe à l’oubliette en estimant l’IP dynamique mieux que celle fixe. FAUX ! L’adresse IP dynamique a toujours été peu performante, voire inconvenante. Elle est prévue seulement pour faciliter (tenez-vous bien)… le surbooking des IPs par les providers. C’est tout, point barre.

Si les majors et responsables de communication avaient vraiment la volonté, on aurait pu avoir l’IPv6 dans les chaumières depuis le début de l’ère de l’ADSL et le surbooking des IPv4 se serait limité au RTC.

De ce fait, les gens auraient plus sécurisé leur Windows, ou du moins, ça leur aurait appris, dans tous les cas, à le faire. Si les sociétés de télécommunications avaient choisit l’IPV6 nativement dès la commercialisation de l’ADSL, le NAT n’aurait pas explosé comme cela est le cas depuis peu, mais comme cela fait vendre des routeurs, la stratégie mercantile des constructeurs/vendeurs de ces routeurs avait tout à gagner en gardant le NAT.

Ceci dis, le problème ne se limite pas qu’à l’IP V4 car nos FAI manqueraient de beaucoup de bonne volonté pour améliorer la technologie haut débit en ôtant les bridages. En effet, l’ADSL est une technologie complètement défaillante de conception. Elle est basée sur une asymétrie inutile, et excessivement limitative. Si elle proposait une allocation de canaux half duplex (comme le protocole Ethernet Gigabit), cela permettrait de dédier temporairement (selon le besoin de l’utilisateur) : soit 99% en download, soit 99% en upload ou un mélange des deux.

Le Gigabit est la preuve que la chose est viable grâce à une faible quantité de canaux full duplex et une majorité de canaux half duplex. Ainsi, une connexion xDSL de 512kb donnerait un débit symétrique de 512kb dans les deux sens (upload et download), avec la possibilité de la moduler selon les besoins. C’est la même chose aussi en USB. Mais à ne faire que des canaux half duplex, cela interdit à l’utilisateur de gérer lui même ses besoins. Ceci exclu de l’ADSL classique toutes les PME (Petite Moyenne Entreprise) qui ont un fort besoin d’upload et qui n’ont pas les moyens pour une LS (Ligne Spécialisée).

La prolifération d’offres “ADSL PRO symétriques” à coûts élevés pour le client final est absurde vu les coûts raisonnables d’une connexion xDSL à débit variable au niveau du central + le prix d’un modem/routeur avec QOS pour choisir le débit qu’il veut dans chaque sens, selon ses besoins (au cas où l’opérateur ne veuille pas proposer une sélection des débits sur son interface web).

Bref, on peut se demander si les FAIs ne dorment pas sur leurs lauriers passés et leur quasi monopole. N’est-il pas le temps de se réveiller ?

Article écrit par Oedipe

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top