L'actuTHD

Fondation Biat : Des entrepreneurs dès l’âge de 15 ans, grâce au programme Spark

Lors de la seconde partie du 80ème épisode de DigiClub, powered by Topnet, Walid Naffati a invité Sihem Chakroun, chef de projet axe entrepreneuriat à la fondation BIAT, pour revenir sur les différents programmes lancés par la fondation au profit, entre autres, des jeunes lycéens tunisiens.

La fondation Biat en quelques mots :

Créée en mars 2014, la fondation Biat est une filiale de la Biat, association à but non lucratif, qui a été développée au profit des jeunes tunisiens.
Elle a 3 mission : la formation, l’accès à la culture et doter les jeunes tunisiens d’un esprit entrepreneurial. Et pour réaliser ses missions, la fondation Biat pour la jeunesse a fixé 3 axes à savoir la culture, l’éducation et l’entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat pour les jeunes dès 15 ans

Les premiers programmes de l’axe entrepreneuriat ont été lancés en 2016, suite à l’élaboration d’une étude stratégique, pour connaître le positionnement exacte de la Tunisie vis-à-vis de l’entrepreneuriat.
« Cette étude a démontré que l’esprit entrepreneurial ne s’acquiert pas à l’âge de maturité mais beaucoup avant. Dans ce sens, la fondation Biat a pris pour décision d’agir en faveur des jeunes dès l’âge de 15 ans. Elle a confectionné des projets pour chaque tranche d’âge, à commencer par les 15/18 ans », a précisé M. Chakroun.
Pour cette catégorie, la fondation a commencé par le programme Spark Days (étincelle en français). « A travers ce programme, les jeunes de 15 à 18 ans entrent à la fondation pour se trouver face à un challenge qu’il vont devoir décortiquer et en créer une opportunité, une idée de projet », a-t-elle ajouté.
Ils devront par la suite pitcher cette idée devant un jury.
Ces Spark Days ont eu un engouement important, ce qui a motivé la fondation à instaurer des Spark Clubs. Il s’agit d’un concept innovant, avec pour mission d’inculquer l’esprit entrepreneurial aux jeunes de 15 et 18 ans. Les clubs sont installés dans des universités pour aider les participants à se projeter dans l’avenir. Ils sont coachés par des étudiants des universités partenaires, et guidés par un coach senior (un professeur universitaire), qui a pour mission d’encadrer et veiller au bon déroulement des clubs.
Le cursus s’étend sur toute l’année estudiantine (d’octobre à juin, mois durant lequel est organisée la finale). Il comporte des talks, des ateliers de génération d’idées… tout un process de formation.
« On a commencé en 2016 avec seulement 4 clubs (se trouvant à l’IHEC, l’ISG, l’ENIT et l’ISSEC). Ensuite on a doublé de nombre pour s’installer à l’université Dauphine Tunis, l’ESTED, l’ENIM et l’ENISO) et aujourd’hui on est à 15 clubs dans différentes régions dont Kairouan, Sfax et Kasserine», a précisé M. Chakroun ajoutant que la nouveauté incontournable de la fondation c’est la signature d’une convention avec l’ESTID située à Borj Sedria.
Sachant que chaque club contient au moins 30 lycéens, ces derniers travaillent chaque année sur un challenge commun qui peut concerner leur gouvernorat.
Chaque club doit par la suite organiser un jury pour choisir l’équipe qui va le représenter lors de la finale. L’équipe choisie pitchera ainsi devant le jury à la finale, une idée bien ficelée avec le business model canvas tout prêt et toutes les études préalables à la concrétisation du projet.
Le jury du Spark Challenge choisira donc après le pitch, 3 équipes lauréates.

Opportunités pour les étudiants, les porteurs d’idées et les startuppeurs aussi

« La fondation BIAT a également pensé aux étudiants, en devenant partenaire du programme Open Startup Tunisia. Des étudiants y participent pour travailler sur des idées de projets sociaux, et l’équipe qui gagnera, ira en Colombie pour pitcher avec d’autres équipes de niveau international », selon Sihem Chakroun.
Pour les plus âgés (les plus de 24 ans), une opportunité s’offre bientôt à eux.
En effet, dès janvier 2019, la fondation BIAT lancera Le Bloomasters, dédié aux porteurs d’idées, les startuppeurs, ainsi qu’aux entrepreneurs sociaux. Les participants assisteront à plusieurs formations de haut niveau et bénéficieront d’un coaching à fin de booster leurs compétences et les aider à concrétiser leurs projets.
Vous pouvez écouter ou télécharger l’intégralité de cet épisode de DigiClub, powered by Topnet, sur le soundcloud de THD.tn

Zeyneb Dridi

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Nous Contacter :


Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Contact: contact[at]thd.tn

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top