L'actuTHD

Gabes, Kébili, Sidi Bouzid et Tataouine, des gouvernorats oubliés sur la Toile

Gabes, Kébili, Sidi Bouzid et Tataouine, des gouvernorats oubliés sur la Toile

L’association CLibre vient de lancer un concours dans le but de promouvoir la Tunisie sur le web. Basé sur le concept du Creative Commons, ce concours propose aux Tunisiens de poster leurs photos des monuments de la Tunisie sur le site wikilovesmonuments.tn. Cette initiative fait partie de la stratégie wikimedia.org qui vise à rendre accessible un contenu éducatif gratuit en ligne.

Gabes, Kébili, Sidi Bouzid et Tataouine, des gouvernorats oubliés sur la ToileL’association CLibre vient de lancer un concours dans le but de promouvoir la Tunisie sur le web. Basé sur le concept du Creative Commons, ce concours propose aux Tunisiens de poster leurs photos des monuments de la Tunisie sur le site wikilovesmonuments.tn. Cette initiative fait partie de la stratégie wikimedia.org qui vise à rendre accessible un contenu éducatif gratuit en ligne.

Pour que la Tunisie soit présente dans wikimedia.org, l’association CLibre a donc pris à sa charge l’organisation de ce concours avec, à la clef, plusieurs cadeaux : le 1er prix, un appareil photo ou un smartphone et le 2e prix un appareil photo compact. Les trois prix suivants seront juste des petites sommes d’argent de 250 dinars, 200 dinars et enfin 150 dinars qui seront décernés respectivement aux 3ème, 4ème et 5ème gagnants.

«Nous cherchons encore des sponsors pour financer le concours. Nous avons pu bloquer jusqu’à maintenant 300 dinars de nos propres moyens pour assurer le premier prix. Un membre de notre association nous a donné 100 dinars, et nous avons reçu un don de 200 dinars du club Catac», informe Habib M’henni, fondateur et trésorier de l’association CLibre. «Nous devons maintenant trouver compléter le budget. Nous allons commencer par contacter quelques marques dès la semaine prochaine. Espérons qu’elles accepteront de nous aider».

Mais pourquoi avoir organisé un tel jeu ? Quel est le but ? «Nous l’avons fait pour 5 raisons», nous répond Habib M’Henni. «En premier pour enrichir Wikimedia Commons (le dépôt multimédia de Wikipedia) par des photos libres des monuments et sites tunisiens. Deuxièmement, pour promouvoir le patrimoine tunisien en incitant les photographes (pro et amateurs) à visiter ces sites et à se renseigner sur leurs histoires. La troisième raison est pour promouvoir la philosophie du partage de la connaissance et du savoir (un des principes fondateurs de Wikipedia) entre les Tunisiens. La 4ème est la promotion de la culture tunisienne à l’échelle locale et internationale. Et enfin, créer sur le long terme des articles dédiés à chaque site et monument classé en Tunisie».

Photo de l'Amphithéâtre de Oudna disponible en CC sur Wikimedia

Photo de l’Amphithéâtre de Oudna disponible en CC sur Wikimedia 

Ce concours, qui se déroule du 1er au 30 septembre, a réussi à recueillir jusqu’à maintenant 270 photos de 17 photographes. Mais d’après les données révélées par Wikimedia Tunisie, il y a un sérieux déséquilibre dans la représentation des gouvernorats sur la Toile comme en attestent ces statistiques. En effet et à ce jour, 18,49 % seulement des monuments tunisiens ont au moins une photo sous licence libre soit :

– 25 % dans le gouvernorat de l’Ariana

– 19,67 % dans le gouvernorat de Béja

– 38,89 % dans le gouvernorat de Ben Arous

– 15,38 % dans le gouvernorat de Bizerte

– 0 % dans le gouvernorat de Gabès

– 16,67 % dans le gouvernorat de Gafsa

– 20,41 % dans le gouvernorat de Jendouba

– 9,86 % dans le gouvernorat de Kairouan

– 7,84 % dans le gouvernorat de Kasserine

– 0 % dans le gouvernorat de Kébili

– 8,33 % dans le gouvernorat du Kef

– 35,71 % dans le gouvernorat de Mahdia

– 15,38 % dans le gouvernorat de la Manouba

– 15,62 % dans le gouvernorat de Médenine

– 71,42 % dans le gouvernorat de Monastir

– 22,72 % dans le gouvernorat de Nabeul

– 13,33 % dans le gouvernorat de Sfax

– 0 % dans le gouvernorat de Sidi Bouzid

– 7,86 % dans le gouvernorat de Siliana

– 27,58 % dans le gouvernorat de Sousse

– 0 % dans le gouvernorat de Tataouine

– 14,28 % dans le gouvernorat de Tozeur

– 37,73 % dans le gouvernorat de Tunis

– 7,54 % dans le gouvernorat de Zaghouan

Mais au fait, quelle est la différence entre un concours de photo classique et celui qu’organise l’association CLibre ? «Dans la photo/œuvre, il y a des licences de publications (droits d’auteurs) elles commencent par les plus fermées (Tous droits réservés ou copyright ©) et à l’opposé la licence Domaine public (propriété de tout le monde). Entre les deux, il y a les licences CC pour Creative Commons», explique M. M’Henni. «Pour le CC, on peut réutiliser l’œuvre et donc encourager le partage. Mais ça ne donne pas la liberté de les utiliser comme on veut. Car avec le CC, il y a certains droits qui restent réservés. 

«Dans les licences CC, il y a, en effet, des niveaux de liberté. Il y a tout d’abord CC BY. Le BY veut dire que chacun peut utiliser la photo (sans demander la permission) à n’importe quel usage mais à une seule condition c’est de mentionner l’auteur. Puis il y a le CC-BY-SA (share Alike), c’est à dire qu’on doit ajouter à la première condition (BY) l’obligation de republier la photo mais avec une licence égale à celle de la licence d’origine. Puis il y a le ND, No derivative (pas de modification de la photo). La photo donc doit rester originale sans retouche. Et enfin le NC pour No commercial use. C’est à dire qu’il est strictement interdit de réutiliser la photo pour gagner de l’argent».

CLibre compte afficher les 50 meilleures photos recueillies via ce concours dans une galerie au musée archéologique de Sousse durant le mois de novembre prochain et ce, lors de la cérémonie de remise des prix. 

Pour plus d’informations sur le concours, il suffit d’aller sur http://www.wikilovesmonuments.tn/ ou la page événement du concours sur facebook. Pour voir toutes les images en CC de la Tunisie, il suffit de se rendre sur ce lien. Pour avoir les statistiques au complet de chaque pays, veuillez vous rendre sur ce lien.

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top