En bref

Grindr, l’application de rencontres LGBTQ, risque une amende de 10 millions d’euros

L’application de rencontres dédiée à la communauté LGBTQ risque une amende de dix millions d’euros pour non-respect du Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD).

Cette sanction serait infligée à l’entreprise propriétaire par l’Autorité norvégienne de protection des données, selon des médias internationaux.

L’Autorité norvégienne a, en effet, relevé une infraction majeure au RGPD et notifié l’entreprise pour une régularisation de sa situation à la date du 15 février au plus tard.

Le directeur de cet organisme, Bjørn Erik Thon, a précisé que « Grindr avait illégalement partagé les données de ses utilisateurs qui sont obligés de consentir à la politique de confidentialité de l’application – en intégralité – pour pouvoir y accéder ».

En effet, Grindr aurait, selon l’Autorité norvégienne, divulgué à des tiers– des sociétés de publicité, entre autres – des données de ses utilisateurs – les coordonnées GPS et des éléments de leurs profils – sans leur consentement.

 

NJ

 

 

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top