L'actuTHD

Huawei Arab Innovation Day : la cybersécurité, une affaire de tous

 

L’accélération de la numérisation s’est accompagnée d’une hausse des risques cybernétiques. Organisations, entreprises et gouvernements, sont tous concernés. Seuls ceux qui sauront se préparer pourront se protéger d’une part, et créer de nouvelles opportunités business d’autre part. C’est ce qui ressort du Huawei Arab Innovation Day organisé par l’équipementier chinois en marge de la foire technologique, Gitex Global, qui s’est tenue à Dubaï du 17 au 21 octobre 2021.

Représentants des gouvernements de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena), experts en technologie, entrepreneurs et startupeurs ont eu l’occasion de s’exprimer sur les freins et les leviers de la cybersécurité ainsi que son rôle dans l’amorçage de la transformation digitale et le développement des économies locales suivant un modèle innovant, vert et pérenne.

Le lancement commercial imminent de la 5e génération des réseaux mobiles a, en effet, poussé le niveau d’alerte à son plus haut niveau. Les milliards d’objets qui seront interconnectés dans les années à venir présentent une quantité massive de données à exploiter mais également des risques mille fois plus grands. Coopérer, coordonner et collaborer en s’appuyant sur des partenaires technologiques fiables – Huawei, notamment, de par l’avancée incontestable qu’il a enregistré dans le domaine de la cybersécurité – seront, de ce fait les moyens de tracer une stratégie régionale basée sur la culture de la mutualisation et le partage d’expérience et de visions pour ainsi propulser l’ensemble du monde arabe dans un univers économique ultra-numérisé mais sûr et conforme aux normes.

Convaincus de l’importance de l’enjeu, certains pays ont pu se hisser de plus en plus haut dans l’Indice Global de Cybersécurité. La Tunisie a, d’ailleurs, enregistré une avancée spectaculaire dans ce classement en gagnant 31 places passant de 76e en 2018 à 45e en 2021.

Rappelant cet exploit lors de son intervention au panel dédié à la cybersécurité et modéré par le vice-président chargé des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei-Afrique du Nord, Adnane Ben Halima, la conseillère auprès du ministère tunisien des Technologies de la communication et anciennement directrice générale du Centre national des technologies en éducation (CNTE), Wala Turki, a fait savoir que les défis de la cybersécurité étaient fortement liés aux politiques publiques. Elle a noté, dans ce sens, l’importance d’une étroite collaboration entre les différents acteurs du secteur – qu’ils appartiennent au secteur public ou privé – afin de s’aligner sur les mêmes objectifs et suivant la même vision stratégique en matière de cybersécurité.

Elle a, à l’occasion, souligné le rôle des citoyens qui, selon ses dires, devraient être sensibilisés davantage à l’importance de la cybersécurité pour être des acteurs conscients des risques et proactifs, notant que l’un des axes d’application de la stratégie nationale de cybersécurité 2020-2025 porte sur l’enseignement de la culture de la cybersécurité depuis l’école primaire et la formation de compétences dans ce domaine.

Wala Turki s’est attardée, également, sur la nécessité de considérer la cybersécurité comme la pierre angulaire de toute stratégie de transformation digitale à mettre en œuvre dans les toutes premières phases du projet et non en tant que complément et a appelé à y accorder un intérêt particulier et les fonds nécessaires.

Intervenant sur le même sujet le SVP Technology, Security and Risk Management Group, chez Emirates Integrated Telecommunications Company, Walid Kamal, a, lui, aussi pointé le rôle de l’humain dans la réussite d’une stratégie de cybersécurité, en plus du processus et de l’infrastructure.

La sensibilisation et la compréhension sont, à son sens, d’une importance majeure pour sécuriser un environnement et ainsi éviter les risques auxquels une structure peut être exposée à cause d’une utilisation erronée des infrastructures technologiques, même si celles-ci sont considérées fiables et efficaces.

La vice-présidente et directrice du conseil d’administration de Huawei, Catherine Chen, a, appuyé la même idée rappelant – lors de son intervention à l’ouverture du Huawei Arab Innovation Day – la contribution de l’équipementier dans la création de solutions technologiques de confiance et la formation des ressources humaines à l’utilisation des dernières innovations pour garantir sécurité et prospérité à la fois.   rappelé que les technologies de l’information et de la communication – en plus du rôle qu’elles ont joué dans la lutte contre la pandémie Covid-19 – étaient des outils de prospérité de par leur contribution à la digitalisation du quotidien des humains.

Dans ce contexte mondial marqué par la multiplication des cyber-attaques – avec l’éclatement de la crise sanitaire Covid-19, notamment –, Huawei a fait de la cybersécurité la priorité des priorités. Considérant la cybersécurité le fondement même de toute stratégie de transformation digitale, l’équipementier a ouvert en juin 2021 son plus grand centre mondial de transparence dédié à la cybersécurité et à la protection de la vie privée. Ce centre situé à Dongguan en Chine sert de lieu de rencontre pour l’ensemble des acteurs du secteur qui souhaitent, d’une part, tester les produits Huawei et apprendre davantage sur leur particularité et sécurité, et d’autre part, partager leur expertise en matière de cybersécurité et joindre leurs efforts pour travailler conjointement sur des solutions techniques

Le géant chinois applique les normes les plus strictes en matière de cybersécurité. En 2020, l’entreprise a passé avec succès l’évaluation de sécurité de l’Association des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, GSMA, et du consortium international 3GPP ; le Network Equipment Security Assurance Scheme (Nesas). Cette évaluation permet de prouver que l’équipement réseau répond à une liste d’exigences de sécurité et a été développé conformément aux processus de développement des fournisseurs et de cycle de vie des produits qui fournissent une assurance de sécurité et ainsi faciliter l’amélioration des niveaux de sécurité dans l’industrie mobile.

D’ailleurs, jusqu’aujourd’hui aucun des réseaux déployés par Huawei dans les 170 pays où l’entreprise s’est implantée n’a connu d’incident de sécurité majeur.

Cette assurance de sécurité a été au cœur de l’intervention du représentant de la GSMA pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena), Jawad Abbassi. Prenant la parole durant le Huawei Arab Innovation Day, il a d’abord présenté le Nesas, les critères auxquels doivent répondre les entreprises pour adopter cette norme ainsi que ses avantages. Il a, enfin, souligné l’importance de s’engager dans une coopération ouverte pour une normalisation unifiée de la cybersécurité.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top