L'actuTHD

L’enseignement de qualité, gratuit et en ligne débarque en Tunisie

L'enseignement de qualité, gratuit et en ligne, débarque en Tunisie

Organisé conjointement par France Université Numérique (FUN), l’Ecole SESAME, l’Université Virtuelle de Tunis, l’IFIC et le projet JASMIN, le MOOCamp Day Tunis a eu lieu à l’Ecole Supérieure des Sciences Appliquées et de Management (SESAME) -un établissement privé de formation supérieure agréé par l’Etat tunisien- le samedi 15 juin dernier.

L'enseignement de qualité, gratuit et en ligne, débarque en TunisieOrganisé conjointement par France Université Numérique (FUN), l’Ecole SESAME, l’Université Virtuelle de Tunis, l’IFIC et le projet JASMIN, le MOOCamp Day Tunis a eu lieu à l’Ecole Supérieure des Sciences Appliquées et de Management (SESAME) -un établissement privé de formation supérieure agréé par l’Etat tunisien- le samedi 15 juin dernier.

MOOCamp Day Tunis est un événement dont l’objectif est de faire connaître le Massive Online Open Course (Mooc) et étudier les moyens de le faire développer en Tunisie. Le Mooc est un nouveau format d’enseignement à distance, où les cours et les documents sont entièrement en ligne. Qu’est ce qui diffère le Mooc de l’enseignement virtuel classique ? C’est son esprit d’ouverture et de non exclusion. Il n’y a pas de conditions d’inscription et pas de limitation pour s’enregistrer aux cours. On peut donc suivre n’importe quelle formation de qualité, gratuitement, de chez soi, sans dépenser le moindre millime. Ces formations sont assurées par des universités plus que prestigieuses. Comment gagnent-elles alors ? Grâce aux certifications. Car une fois que le cursus est terminé, l’étudiant peut postuler pour l’examen final afin de décrocher le diplôme certifiant et c’est là qu’il payera les frais de passage du test.

Le MOOCamp Day Tunis était donc une opportunité pour promouvoir ce type d’enseignement et ce, grâce à un concours entre plusieurs projets tournant autour de cette thématique. Pas moins de 12 porteurs de projets y ont participé. A noter que 6 autres villes françaises dans le monde ont organisé au même moment le MOOCamp Day, à savoir : Paris, Lyon, Brest, Nancy, Montpellier et Toulouse.

La compétition se voulait être une compétition d’innovation pédagogique avant tout. Le choix et le format du Mooc proposé étaient les deux principaux critères de sélection du jury présidé par Adel Gaaloul, ex Secrétaire d’Etat chargé des TIC en 2010.

L'enseignement de qualité, gratuit et en ligne, débarque en Tunisie

Et c’est le projet «Mobile Cloud Gaming» porté par Asma Ben Letaifa, maître assistante à Sup’Com, qui a remporté le grand prix. «Réinventer le Mooc du pur usage académique vers la création de valeur, ça sera notre défi», a-t-elle déclaré en présentant son projet. Pour elle, si son choix s’est porté sur «Mobile Cloud Gaming» comme sujet de son projet, c’est à cause de la grande importance du développement mobile de nos jours au point de devenir un secteur stratégique dans les TIC. 

«Nous devons nous préparer à cette nouvelle génération qui a grandi avec les tablettes et les Smartphones. Il faut avoir les compétences et les savoir-faire nécessaires pour qu’ils soient des créateurs de contenus, pas de simples consommateurs», a-t-elle insisté. «Notre projet Mooc aura pour objectif de permettre aux personnes intéressées par le développement mobile de réussir le développement de leur premier jeu mobile en utilisant le Cloud, de la scénarisation à la commercialisation, tout en passant par le développement technique».

Cette spécialiste du Cloud Computing a par la suite rappelé que la réussite d’un Mooc dépendra fortement de l’unicité de son contenu et de sa multidisciplinarité. Et pour son projet, Mme Ben Ltaifa mise à la fois sur l’enseignement des volets techniques et business du jeu pour avoir l’avantage par rapport aux milliers de cours proposés en ligne.

Bien qu’il ait déjà gagné la compétition tunisienne, le «Mobile Cloud Gaming» sera soumis au vote des internautes pendant une semaine. Celui qui aura le plus grand nombre de votes, gagnera le grand prix «MOOCAMP France Université Numérique» du public. «Je compte sur les internautes tunisiens pour voter notre projet Mooc pour pouvoir gagner une visibilité internationale. Elle sera plus que bénéfique pour notre cours avant même son lancement» a-t-elle espéré en terminant son allocution.

L’initiative du MoocampDay est à saluer et il faudra même la multiplier car elle peut devenir un axe fondamental de création de valeur ajoutée. D’ailleurs ce type d’enseignement est à son apogée puisque les fournisseurs de Mooc à l’échelle mondiale comptabilisent déjà plusieurs dizaines de millions de visite. On pourra alors penser que le Mooc va substituer l’université classique. Mais pour ces fournisseurs, leur produit est, plutôt, une alternative pour ceux qui ne peuvent y aller. De ce fait, nos universités seront-elles les grand perdantes si elle ne s’inscrivent pas dans cette nouvelle dynamique éducative ? 

Marwen Dhemayed

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top