L'actuTHD

Le régulateur fixe le prix d’une ligne dégroupée et lance la balle dans le camp des opérateurs

Le régulateur fixe le prix d’une ligne dégroupée et lance la balle dans le camp des opérateurs

L’Instance Nationale des Télécommunications (INT) vient de publier le prix d’une ligne dégroupée dans une décision qui date du 17 novembre et rendue publique que son site. Ces tarifs sont en effet essentiels pour l’opérateur historique, Tunisie Telecom, pour pouvoir facturer la location de la ligne de cuivre fixe à ooredoo et Orange.

Le régulateur fixe le prix d’une ligne dégroupée et lance la balle dans le camp des opérateursMise à jour de l’article du 27 novembre : Quelques précisions nous ont été apportées par Tunisie Telecom à propos de la subvention de l’Etat des lignes dégroupés. Nous les avons publiés sur ce lien.

Première édition de l’article : L’Instance Nationale des Télécommunications (INT) vient de publier le prix d’une ligne dégroupée dans une décision qui date du 17 novembre et rendue publique que son site. Ces tarifs sont en effet essentiels pour l’opérateur historique, Tunisie Telecom, pour pouvoir facturer la location de la ligne de cuivre fixe à ooredoo et Orange.

Ce prix a été, en effet, fixé à 12.28 dinars HT/mois. Ce qui veut dire que le prix d’un abonnement à une ligne ADSL dégroupée chez les opérateurs tiers (ooredoo, Orange) intègrera au minimum 14 dinars TTC. Ce montant sera versé par l’opérateur tiers à Tunisie Telecom pour avoir la main sur la boucle locale.

Pour les non initiés, le dégroupage total c’est le fait qu’un opérateur téléphonique ou un fournisseur d’accès Internet (FAI) loue le fil de cuivre de la ligne fixe du central jusqu’à la maison de l’abonné de Tunisie Telecom. Au niveau du central, cet opérateur tiers, va pouvoir installer ses propres équipements, notamment les DSLAM. De ce fait, cet opérateur locataire de la ligne gèrera comme bon il lui semble son client. En le raccordant au débit qu’il souhaite (dans la limite de la capacité que peut supporter sa ligne de cuivre). Comme il peut lancer de nouveaux services indépendamment du réseau de Tunisie Telecom. Comme la Télé sur IP ou encore la VoD.

Autre avantage au dégroupage total : c’est la suppression de l’accès analogique du téléphone. En plus clair : le client n’aura plus la tonalité sur le fixe puisque le câble de cuivre devient dans ce cas qu’un simple support de transport de l’ADSL et non de la voix classique. Mais l’opérateur tiers peut proposer à la place le service de la VoIP qui peut être en très haute qualité, à la façon Skype ou Viber. Sans parler de la possibilité de proposer les appels vers l’international au prix du national. 

Mais combien coûtera la demande de dégroupage si un client se décide d’en faire auprès d’un opérateur tiers ? D’après la décision de l’INT, la commande d’un accès est aux alentours de 12 dinars TTC. L’activation du dégroupage de la ligne: 22 dinars TTC environs. Soit un total minimal de 34 dinars TTC comme frais de dossier. Mais si l’abonné n’a pas de ligne fixe et veux passer directement à l’étape dégroupage, le coût de branchement d’une nouvelle ligne passe dans ce cas aux alentours de 68 dinars TTC. Quant à la résiliation d’une ligne dégroupée, cela va coûter au client aux alentours de 24 dinars TTC au minimum. 

Sur un autre plan, cette décision du dégroupage va mettre chaque opérateur et fournisseur d’accès devant ses responsabilités. Certes, le réseau fixe et surtout ADSL de Tunisie Telecom souffre de beaucoup de problèmes en termes de qualité de service. Mais force est de constater que chez les SAV de ces fournisseurs d’accès ADSL, c’est devenu le prétexte numéro 1 à chaque fois qu’ils font face à une réclamation d’un client insatisfait. On se cache, en effet, derrière l’opérateur historique pour, parfois, cacher une utilisation malsaine de la connexion. Comme le bridage du débit et les limitations des services. Avec ce dégroupage total, donc, le client aura uniquement comme seul interlocuteur technique et commercial son FAI. Ce dernier devra, de ce fait, montrer patte blanche en travaillant désormais sur la qualité et la richesse de ses services pour retenir ses clients. 

Contactant l’opérateur historique, on nous annonce qu’aucun opérateur n’a encore adressé une demande officielle de dégroupage d’un NRA (Nœud de Raccordement Abonné). Du côté des autres opérateurs, on nous informe que ces demandes ne sauront tarder, surtout pour les zones à fort potentiel. 

Rappelons au final que la présidence du gouvernement a dû intervenir pour débloquer le dossier du dégroupage en acceptant à ce que le ministère des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique verse pour chaque ligne dégroupé environ 4 dinars de compensation à Tunisie Telecom à titre de subvention (lire notre article).

Avec cette décision et cette grille tarifaire, l’INT a donc mis tous les opérateurs et FAI devant leur responsabilité. Ils doivent prouver maintenant qu’ils respectent l’Internaute tunisien en lui proposant la meilleure connexion Internet possible et être des vecteurs du développement économique du pays. D’ailleurs, le régulateur s’attend à ce que les premières offres dégroupées débarquent durant le premier trimestre 2015.

Welid Naffati

A lire également :

Le gouvernement financera une partie des charges des lignes dégroupées

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top