L'actuTHD

Les marques tunisiennes doivent-elles avoir peur du mobile pour éviter le Bad Buzz ?

Les marques doivent-elles avoir peur du mobile pour éviter le Bad Buzz ?

Le mobile fait partie de notre vie courante, de nos repas de famille, de fêtes et célébrations, de nos sorties entre amis et encore plus dans notre travail. En termes de Business et marketing, le mobile est devenu synonyme de réactivité puisqu’il permet à la marque de rentrer dans leurs univers en misant sur la proximité, la confiance et la simplicité. Alors comment une marque tunisienne peut-elle générer du business grâce au mobile ?

Les marques doivent-elles avoir peur du mobile pour éviter le Bad Buzz ? Le mobile fait partie de notre vie courante, de nos repas de famille, de fêtes et célébrations, de nos sorties entre amis et encore plus dans notre travail. En termes de Business et marketing, le mobile est devenu synonyme de réactivité puisqu’il permet à la marque de rentrer dans leurs univers en misant sur la proximité, la confiance et la simplicité. Alors comment une marque tunisienne peut-elle générer du business grâce au mobile ?

Il faut définir ses objectifs avant de lancer son application. Est-ce pour divertir ? Est-ce pour informer, recruter, fidéliser, etc. ? Car si une entreprise souhaite lancer son application pour faire In, son application sera aussi inutile qu’inefficace. D’ailleurs, une marque n’a pas forcément besoin de faire une application et dépenser un grand budget dessus pour envahir le monde du mobile. En effet, et après la dernière mise à jour du moteur de recherche Google, les sites qui affichent une version adaptée aux petites résolutions d’écran lors de la navigation sur mobile/tablette (mobile responsive) sont favorisés en termes de référencement. Chose qui est normale vu le nombre croissant de la navigation sur Internet depuis un Smartphone.

Pour un média par exemple, le mobile peut être une opportunité vu qu’il sera multi-écran et présent partout avec le lecteur. Le mobile permettra en effet de générer des vues et des partages sur les réseaux sociaux d’articles de ce média. On peut donc dire que l’application mobile est, en réalité, une nouvelle manière de consommer les contenus. Les radios Mosaique FM et Jawhara FM à titre d’exemple proposent à leurs publics des applications mobiles pour qu’ils soient en contact avec le lecteur quelque soit le device (mobile, web, radio). 

Mais parfois le taux d’engagement des applications mobiles est faible. Les Internautes les téléchargent mais ne les ouvrent même pas. Alors, quel est la solution dans ce cas ? Une des clés de succès pour une application d’information c’est la disponibilité sur toutes les plateformes mobiles, pas que iOS et Android. Il ne faut pas oublier que l’application mobile permet aussi de créer une expérience ludique et mémorable.

Les marques doivent-elles avoir peur du mobile pour éviter le Bad Buzz ?

En règle général, pour réussir sa stratégie mobile il faut apporter une valeur ajoutée à l’utilisateur et qu’il y est une prise de risque. Il est primordial de penser au Brand Utiliy et répondre à la question : Que pensez-vous faire pour aider votre prospect ou client ? 

Si vous ne trouvez pas de réponse, ou vous n’avez pas forcément un produit à vendre mais vous êtes un simple développeur qui cherche à créer un business via les applis mobiles, alors posez-vous la question autrement : Comment pourrais-je apporter une solution à un problème ? 

On pourra prendre le cas de l’excellent exemple d’Uber, une entreprise qui développe et opère des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport. L’application Uber a été créée pour répondre au besoin de milliers d’utilisateurs qui ont du mal à trouver, par exemple, un taxi pour se déplacer durant la soirée. L’innovation sur mobile permet, donc, de répondre à des besoins qui changent sans cesse et d’améliorer l’expérience client.

En Tunisie, les applications des opérateurs téléphoniques Ooredoo Tunisie et Orange Tunisie permettent aux clients d’avoir dans une seule interface, sans taper un code USSD, toutes les informations liées à leurs lignes téléphoniques et l’accès aussi au programme de fidélité. Ces deux opérateurs proposent également à leurs clients des applications pour la sauvegarde de données.

Certaines banques tunisiennes aussi comme Zitouna Banque, la Banque de l’Habitat ou la Banque de Tunisie proposent à leurs clients des applications mobiles qui regroupent plusieurs services à part la gestion et le suivi du compte (pour des raisons de sécurité on suppose ?). Mais on peut y trouver aussi un simulateur de crédit, la liste et emplacement géographique des agences et DAB et même le taux de change. Un moyen pour encourager le client à prendre son crédit de sa banque et/ou à faire plus de transactions au lieu de se trimballer avec beaucoup d’argent en espèce.

Mais le succès d’une appli est parfois tributaire de sa description et de ses captures d’écran. Car même si l’appli de sa banque et/ou elle répond à son centre d’intérêt, le client peut quand même renoncer au téléchargement après avoir lu le descriptif ou vu les images d’interface. D’où le choix de ces captures ainsi que le texte descriptif sont cruciaux dans le succès de l’appli. 

L’application mobile accompagne l’achat et peut être un vecteur d’achat réel. Cela a un impact sur le digital et le commerce en magasin. Parfois, le mobile peut s’imposer comme outil d’aide à la décision au magasin. 

Des applications mobiles comme celles proposées par Carrefour Tunisie ou Monoprix Tunisie présentent les derniers catalogues de ces surfaces ou lui envoie carrément des notifications Push pendant qu’il parcoure le magasin pour lui notifier les dernières promos dans un tel ou tel rayon. Résultat : Le mobile devient petit à petit un support qui va booster les ventes du magasin.

Mais attention, ce même mobile peut devenir un outil de création de Bad Buzz. Si, par exempe, le magasin n’a pas bien nettoyé son espace, le client pourra utiliser ce Smartphone pour prendre une photo ou vidéo de cette salubrité et la poster sur les réseaux sociaux. Ce qui va nuire à la marque et faire fuir les clients.

Faut-il alors éviter de créer son appli mobile de peur de ce Bad Buzz ? Absolument pas. Car si vous ne le faites pas, c’est un concurrent qui le fera et vous dépassera. Il ne faut pas avoir peur d’essayer (Test & Learn) au lieu d’attendre en observant la tendance chez autrui (Wait & See). Après tout, si l’écoute du client et sa satisfaction reste la base de tout succès d’un Business, le mobile ne sera qu’un support complémentaire de communication pour appliquer cette règle. Du coup, il ne faut pas avoir peur du mobile et oser la différence.

Bahia Nar 

Experte en communication digitale

A lire également :

Tunisie : Quelle est la meilleure stratégie marketing Business sur le Web pour booster ses ventes ?

Affaire du cafard dans le yaourt Delice Danone : Que faire pour contrer le bad buzz sur facebook ?

Baguette & Baguette répond à la médiocrité de Quick par une campagne aussi usée que stupide

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top