L'actuTHD

Les télécoms en Tunisie : Chronique d’une crise annoncée (2)

Lors du forum North Africa Com 2012, qui s’est déroulé le 15 et le 16 mai dernier à Tunis, un échange assez houleux a eu lieu entre Orange et Tunisie Telecom à propos du dégroupage et du Bitsream. Le représentant d’Orange a accusé l’opérateur historique d’abus de sa position dominante sur le marché du fixe et de l’Internet en bloquant l’accès à ses concurrents à sa boucle locale.

Fadhel Kraiem, DG de Tunisie Telecom, s’est alors défendu en répondant qu’il n’y avait aucune volonté d’interdire aux opérateurs tiers l’utilisation de son réseau cuivré pour commercialiser leur propres offres fixes et ADSL. Mais s’il y a retard dans l’ouverture de la boucle locale, ce serait à cause d’une décision qui tarde à venir des autorités. Celle de l’augmentation du prix de la redevance en l’occurrence.

Le fixe, cette branche déficitaire de Tunisie Telecom

Depuis l’entrée d’Orange dans la course, Tunisie Telecom n’a pas arrêté de se plaindre du prix ‘’extrêmement bas’’ de sa redevance. «Un prix qui n’a pas été revu à la hausse depuis 20 ans. Il ne couvre plus les frais de maintenance du réseau cuivré», nous dit-on chez l’opérateur historique.

Par ailleurs, M. Kraiem ne manquera pas l’occasion de le rappeler aux présents et de le comparer à celui du Maroc. Il est de l’ordre d’environ 3 dinars par mois en Tunisie, contre 18 dinars dans le Royaume Chérifien.


Le siège technique de Tunisie Telecom à la Kasbah, Tunis

Si nos voisins de l’Ouest ont réajusté leur prix de la redevance plusieurs années avant le dégroupage, en Tunisie, par contre, ce programme a été bloqué par le régime de Ben Ali. Pour deux raisons. La première : après le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) en 2005, et dont la Tunisie était le pays hôte, Zaba voulait garder l’image d’un pays hi-tech en incitant la société nationale de télécommunication, Tunisie Telecom, à encourager les citoyens à se connecter à l’ADSL. Quitte à vendre à perte les abonnements. Les spécialistes du secteur se rappelleront encore des promotions annuelles où TT procédait à une réduction globale du prix des accès Internet, à chaque fois qu’un nouveau débit ADSL était lancé.

Qui veut la peau de Tunisie Telecom ?

«Comment voulez-vous qu’on puisse encourager la concurrence à utiliser notre réseau fixe, si nous même on ne rentre pas dans nos frais ?», s’est exclamé, en aparté, un cadre de Tunisie Telecom. «Non seulement le fixe à lui seul est déficitaire, nos prix de raccordement de l’ADSL sont, en plus, loin d’être bénéficiaires. Vous savez combien nous coûte un abonnement ADSL 1 Méga ? 24 dinars par mois ! Or, on le vend actuellement à 15 dinars par mois. On veut la peau de Tunisie Telecom ou quoi ?».

La deuxième raison de la «vente à perte des accès ADSL» chez Tunisie Telecom est… Belhassen Trabelsi. Le gendre du despote a en effet voulu mettre sa main sur l’un des fleurons de notre économie nationale, en rachetant les parts de l’Etat. Une stratégie a même été mise en place pour dévaloriser l’entreprise afin qu’elle puisse être rachetée pour des miettes. Comment ? En augmentant ses charges aux dépens de ses bénéfices.

Tunisie Telecom vend-elle vraiment à perte ses accès ADSL ?

«C’est effectivement un vrai casse-tête cette affaire et elle va nous causer beaucoup de problèmes», regrette un autre cadre du ministère des TIC. «Ce qui est sûr, c’est que le prix de la redevance du fixe doit augmenter puisque tout porte à croire qu’elle est actuellement très en deçà par rapport aux frais réels de raccordement».

Avant de rajouter : «Mais il y a des doutes sur la redevance ADSL. Tunisie Telecom affirme qu’elle le vend à perte. Mais elle refuse de communiquer ses frais détaillés de raccordement et de mise en service d’une connexion haut débit».


Installation des antennes relais mobiles d’Orange Tunisie en mars 2010

Faut-il comprendre, donc, qu’on va rester longtemps dans cette situation de blocage ? «Les choses vont s’éclaircir davantage à la rentrée», répond notre interlocuteur. «Le régulateur a mandaté un cabinet international pour faire un audit du fixe de TT. Sa comptabilité analytique sera prête d’ici la fin de cet été».

«Là ça va être vraiment grave»

«Si le rapport prouve que la marge de perte est très grande, là ça va être vraiment grave», rajoute-t-il par la suite. Une réponse marquée par un long soupir.

Et pourquoi donc ? «Partout dans le monde, le réajustement du prix de la redevance se fait sur plusieurs années. L’opérateur historique augmente progressivement ses tarifs pour qu’il n’y ait pas de répercussions sur l’économie nationale (taux d’inflation, etc.).

Si la perte est très grande, de l’ordre de 9 dinars d’après les chiffres avancés par TT, on aura deux choix. Soit augmenter d’un coup les prix des factures et s’attendre à des retombées négatives sur le pays, surtout en cette période de transition. Soit retarder encore plus le déploiement du Bitsream et de l’ADSL dégroupé, le temps de terminer le plan de réajustement».

Une année et demie après la chute du régime, les répercussions des dérives de Zaba et de sa famille commencent tout juste à se faire sentir. Tunisie Telecom est la première à en payer les frais. Suivie par Orange qui se voit privé de son fixe dégroupé promis par l’Etat et dont elle a payé l’exclusivité pour deux ans. Et enfin Tunisiana qui devra compter sur elle même, investir doublement et perdre encore plus de temps à déployer son propre réseau fixe de fibre optique. Au grand dam du citoyen et des entreprises tunisiennes.

Welid Naffati

A lire également :

Fin de la redevance ADSL de Tunisie Telecom à partir du 20 septembre

ADSL Bitstream : Droit de réponse de Tunisie Telecom

La branche fixe de Tunisie Telecom est au bord de la faillite

Pourquoi Tunisie Telecom n’a pas encore mis fin à sa redevance ADSL ?

Tunisie : Faut-il augmenter le prix du fixe pour lancer l’ADSL dégroupé ?

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top