L'actuTHD

Les tops et flops de la clé 3G de Tunisie Telecom

Boostée par une campagne marketing à coups de «+» et «++», fièrement annoncée par le DGA de Tunisie Télécom comme étant basée sur un protocole HSPA+, la 3G de l’opérateur historique s’est finalement être révélée être une simple évolution du protocole HSPA déjà utilisé chez Orange Tunisie (la Release 6).

En effet, et comme le résume le tableau ci-dessous, on ne peut parler de HSPA+ qu’à partir de la 9ème Release. Or chez TT, la Release déployée est la 8ème de la série, permettant (théoriquement) d’atteindre les 21 Mbps en Simple Canal, et 42 Mb/s en double Canal. Encore faut-il que la clé Dual Carrier soit disponible sur le marché à prix abordable.

Donc chez Tunisie Telecom, on savait pertinemment qu’il s’agissait de HSPA et non de HSPA+ ! Duperie ou coup de com’ ? Nous ne nous permettrons pas de juger… Toujours, concernant les technologies utilisées, et chez la concurrence cette fois-ci, Orange s’apprête à sauter le pas vers la R7 si l’on croit l’information qu’a laissé filtrer son Community Manager sur TuniTech (lire ici).

Couverture

Couvrant 41% de la population (à ne pas confondre avec 41% du territoire) sur 9 gouvernorats, la 3G+ de Tunisie Télécom atteint déjà l’essentiel des grandes villes du pays (Grand Tunis, Nabeul, Sousse, Monastir, Mahdia et Sfax). Elle devrait d’ici la fin de l’année toucher les autres villes (Bizerte, Béja, Tabarka, Jendouba, Le Kef, Zaghouan, Kairouan, Séliana, Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa, Tozeur, Kébili, Gabès, Médenine et Djerba) et couvrir ainsi 60% de la population.

Sur le terrain

Nous avons pu tester la clé 3G qui nous a été mise à disposition. Nos tests se sont déroulés sur le Grand Tunis. Bien que le réseau HSPA ait pu être capté dans la majorité des lieux où nous nous sommes déplacés, les débits observés ont bien varié d’un endroit à un autre. Et pourtant, nous avons effectué la connexion à des moments de la journée où le réseau est théoriquement “vide”.

Ainsi et en plein centre-ville de Tunis, là où l’on espérait avoir le maximum de jus, nous n’avons guère dépassé les 4 Mbps en download. Nous avons néanmoins observés de belles valeurs en banlieue (Nord et Sud), avec des débits tournant régulièrement autour des 7 Mbps. La grande (bonne) surprise est par contre celle de la vitesse d’upload : Elle reste stable à 2 Mbps. Pour que vous puissiez comparer le débit chez les deux opérateurs, vous pouvez consulter sur le forum tunitech.net les tests de débit qu’on a effectué dans différents endroits géographiques en utilisant la 3G d’Orange et de Tunisie Telecom.

La connexion HSPA de TT se dégrade à vu d’œil une fois qu’on passe à l’intérieure d’un bâtiment se trouvant plus ou moins éloigné du Node B (l’antenne émettrice). La clé bascule alors systématiquement vers l’EDGE. Et c’est là un grand point négatif de l’interface de connexion et de gestion de la clé de TT. Contrairement à celle d’Orange, il y est en effet impossible de forcer le mode 3G tout au long de la connexion.

Test de branchement de la clé

La clé fournie est une Huawei E367 compatible avec les réseaux HSPA, UMTS, EDGE, GPRS et GSM. La clé permet l’envoi et la réception de SMS, et dispose en outre de l’emplacement SIM, d’un slot MicroSD supportant jusqu’à 32 Go de données.

Elle est pourvue d’un connecteur USB rotatif. La clé peut ainsi être dressée à la position verticale, moins encombrante qu’en position horizontale.

Autre détail, la LED réseau est placée sous la partie chromée, à l’opposée du connecteur. Résultat : Sur un laptop, il faudra à chaque fois basculer sa tête du côté chromé de la clé afin de voir dessus l’état du réseau.

L’installation se fait sans grande difficulté sur un PC ou un Mac. Mais elle n’est pas compatible avec le Linux. La communauté Opensource appréciera (sic !). Il faut noter toutefois que cette clé peut causer quelques bugs si les pilotes de la clé 3G d’Orange y ont été déjà installés auparavant. Une désinstallation complète de l’Internet Everywhere du Windows résoudra normalement le problème.

L’utilisation de la clé se fait par la suite sans problème… ou presque.

En effet, pendant la connexion, un signal parasite se griffera au son. C’est le même son qu’on entend lorsqu’on rapproche un téléphone du haut parleur. Avec ou sans casque, ce signal est d’autant plus persistant quand la clé tente de basculer de la 3G à l’EDGE, et vice versa.

Pire encore : la connectique USB ne s’encastre pas parfaitement dans le port USB de l’ordinateur. Résultat, un petit jeu se créer qui peu provoquer, en cas de mauvaise manipulation, une coupure inopinée de la connexion. Voire même un rejet de la clé dy système d’exploitation de l’ordinateur. Une désinstallation et puis réinstallation de la clé suffiront pour corriger le problème.

Mais une fois la connexion établie, on appréciera la navigation très fluide sans lag ni bug. Le streaming charge en quelques secondes et le peer to peer fonctionne à fond !

Conclusion

Le confort d’utilisation, sa vitesse et son prix font de la 3G de Tunisie Telecom une bonne alternative à l’ADSL. Mais rien n’est encore gagné pour TT. Car le plus grand challenge qui attend notre opérateur historique est la stabilité de tout le réseau une fois que le succès commercial sera au rendez-vous.

Med Dhia Ahmed et Majdi Mgaidia

Laissez votre commentaire sur le forum

A lire également:

3G Orange vs 3G Tunisie Telecom : Qui est le meilleur ?

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top