L'actuTHD

L’ODC veut-elle la mort du fixe de Tunisie Telecom ?

L’ODC veut-elle la mort du fixe de Tunisie Telecom ?Dans un communiqué publié mercredi 15 août sur son site internet, l’Organisation tunisienne de Défense du Consommateur (ODC) a exprimé son mécontentement face à Tunisie Telecom.

Le document signé par Akrem Al Barouni, membre du bureau national des affaires juridiques de l’ODC, conteste l’augmentation tarifaire de la redevance du fixe appliquée par Tunisie Telecom depuis le 1er juillet dernier. Il est en effet de 4 dinars par mois pour le grand public. Un tarif que l’ODC qualifie d’«exorbitant».

L’organisation affirme avoir reçu plusieurs plaintes de la part des abonnés de l’opérateur historique. D’après l’ODC, ces clients ont exprimé leur étonnement face à de telles pratiques. Ils ont jugé inacceptable le manque de communication de la part de TT à propos de ce sujet. Ils se sont sentis comme pris au piège.

Via ce communiqué, l’ODC appelle à la suppression immédiate de cette augmentation qui, selon l’organisation, ne respecte pas le pouvoir d’achat des Tunisiens «surtout en cette période de crise durant laquelle le citoyen fait face à diverses dépenses (Ramadan, Aid et rentrée scolaire)».

L’ODC a aussi exprimé son refus du monopole de TT sur le marché du fixe et l’a accusé ouvertement d’abus de position dominante. Elle a également appelé à l’ouverture du marché du fixe à de nouveaux entrants et a pris l’exemple du marché du mobile.

On s’étonnera toutefois de telles affirmations émanant d’une aussi grande organisation. Des déclarations qui prouvent le manque flagrant de connaissances sur ce dossier extrêmement compliqué.

L’ODC est-elle au courant que l’activité commerciale de Tunisie Telecom sur le fixe est hautement déficitaire ? Et pis, comment peut-on demander l’ouverture du marché de la téléphonie fixe à la concurrence sachant que le seul moyen de le faire (pour l’immédiat du moins) est celui de lancer le dégroupage ou le Bitstream ? De là, comment Tunisie Telecom peut-elle louer ses fibres de cuivre à ses concurrents avec des prix nettement inférieurs aux coûts réels ? Faut-il encore rappeler que la vente à perte est une pratique illégale en Tunisie ?

Si Tunisie Telecom continue à afficher, globalement, une bonne santé financière, c’est surtout grâce aux autres activités commerciales de l’entreprise. Notamment sur le mobile et les services à valeur ajoutée pour les entreprises. Mais ces revenus arrivent à peine à estomper les centaines de milliers de dinars de perte sur l’installation et l’entretien de l’accès du réseau fixe filaire.

Ceci étant dit, on donnera du crédit aux attaques de l’ODC contre Tunisie Telecom au sujet de sa communication. L’opérateur historique aurait dû en effet lancer une grande opération de communication vers ses clients, en les informant, un mois à l’avance au moins, sur le changement de facturation. Un point noir qui va certainement désavantager encore plus Tunisie Telecom et fragiliser sa position sur un secteur très concurrentiel.

Majdi Mgaidia

A lire également

Tunisie : L’INT décrète en urgence une 2ème réduction du prix de la terminaison d’appel sur le mobile

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top