L'actuTHD

M-dev Tunisia : 2 millions de dinars pour former et récompenser les meilleures applis

M-dev Tunisia : 2 millions de dinars pour former et récompenser les meilleures applis

Lors du démarrage des formations de la première session M-Dev, Fethi Methnani, directeur général à la Cifode’com, nous a informé que 60% seulement des retenus ont entamé la formation. Dans la première partie de l’Interview (cliquez ici pour le lire), nous avons également appris qu’il est probable que 15% seulement d’entre eux vont pouvoir arriver jusqu’au bout. Voici la 2ème partie de l’Interview.

M-dev Tunisia : 2 millions de dinars pour former et récompenser les meilleures applis Lors du démarrage des formations de la première session M-Dev, Fethi Methnani, directeur général à la Cifode’com, nous a informé que 60% seulement des retenus ont entamé la formation. Dans la première partie de l’Interview (cliquez ici pour le lire), nous avons également appris qu’il est probable que 15% seulement d’entre eux vont pouvoir arriver jusqu’au bout. Voici la 2ème partie de l’Interview.

THD : Quel est le rôle exacte de le GIZ dans cette formation ?

Fathi Methnani : Le GIZ, c’est à dire l’agence de coopération internationale allemande pour le développement, qui finance le projet. ON CAMPUS n’est que le centre de formation qui va délivrer les certifications aux participants. D’autre part, pour les critères de sélection, c’est 60% de chômeurs diplômés en TIC et 40% d’autres domaines.

Pourquoi ne pas accentuer la sélection et rendre les critères plus sélectifs, pour obtenir à la fin un niveau plus adéquat ?

Nous avons un partenariat avec l’ALECSO (Organisation arabe de l’Education, de la Culture et des Sciences, ndlr), qui va s’orienter vers le même axe (développement d’applications mobile, ndlr).

Cependant celle-ci va opérer son champ de bataille dans les universités. C’est-à-dire que sa formation sera plus ciblée vers les futurs détenteurs de diplômes universitaires ou les actuels étudiants. 

Ce n’est pas notre cas. Nous voulons montrer que n’importe quelle personne peut apprendre et qu’il suffit d’être passionné et engoué réellement. Pas besoin d’être diplômé pour être un bon développeur. L’ALECSO recherche la qualité, par contre pour nous, toutes les tranches des jeunes sont des cibles potentielles. Le plus important en tout cas, c’est l’idée que nous ayons des développeurs dans chaque gouvernorat pour promouvoir leur région. 

Une des sessions de formation en développement Mobile

Une des sessions de formation en développement Mobile

Quel est le type de formation qui est fourni ? Et qui sont les formateurs ?  Y’aura-t-il une possibilité de recrutement des ingénieurs en chômage ?

Nous avons 60 formateurs sur l’ensemble de la république. Dans chaque gouvernorat nous avons 2 formateurs. Ceux-ci sont connaisseurs en Android et en développement d’applications Cross Platform.

Nous n’avons pas restreint le choix des formateurs. Nous n’avons pas une orientation particulière par rapport au recrutement des professeurs universitaires. Mais toute personne ayant des références en matière de développement des technologies mobiles est le bienvenu. Nous nous sommes engagés avec 2 entreprises pour que leurs ingénieurs puissent assurer les sessions présentielles.

Le programme M-DEV peut-il être accompagné par le programme startup Tunisia ? Les gagnants pourront-ils être encadrés pour lancer les procédures de lancement de leur propre startup ?

Les gagnants à l’issue de ce programme seront récompensés d’une carte technologie pourvue d’un montant de 1000 dinars.

Ensuite il y’aura un accompagnement de ces participants pour qu’ils puissent prendre part à un challenge international. Les 200 meilleures applications seront sélectionnées par un jury d’experts nationaux et internationaux. 2 opérateurs téléphoniques seront éventuellement prêts à faire un parrainage avec les lauréats pour leurs applications.

Quel est le budget total consacré à ce projet ? 

Le budget couvre les cadeaux, récompenses, les formateurs l’équipe logistique qui supervise le projet et qui se déplace dans tous les gouvernorats pour s’assurer du bon déroulement des formations, l’administration de la plateforme en ligne, ainsi que les aménagements des espaces de formations. Tout ceci équivaut à 2 millions de dinars 

Les formations ont commencé le 27 février. Deux sessions se sont écoulées déjà, quelle est votre impression sur le cours de cette formation jusqu’à présent ?

Deux semaines après le lancement de la présence obligatoire, nous constatons qu’il y’a des haut et des bas. Sur la plateforme en ligne, il y’a 85% d’accès par les participants. Nous venons de demander aux formateurs d’envoyer des rapports pour évaluer la situation actuelle, (les formations, le nombre de présents, les conditions de travail, NDLR) pour appliquer les correctifs nécessaires.

Quelques utilisateurs se sont demandés sur le fait que les mails reçus de la part de l’administrateur de la plateforme en ligne, sont en langue allemande, ce qui pause des problèmes de compréhension.

Car la langue par défaut est l’allemand. Faudra juste changer les paramètres de langue sur la plateforme après authentification.

Propos recueillis par Oussama Ferchichi

A lire également : 

Démarrage des formations M-dev Tunisia : 60% de présence pour le premier round

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top