L'actuTHD

Mohamed Fadhel Kraiem prend officiellement les rênes du ministère des TIC

A quinze heures tapante, le ministre sortant des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Mohamed Anouar Maarouf, se pointe à l’accueil du siège du ministère sis à Avenue Mohamed V au centre ville de Tunis. Il attend patiemment son successeur pour la cérémonie officielle de passation. “N’est-ce pas un peu ironique ? Il y a quelques mois, nous avons débattu des problèmes du transport en Tunisie et me voilà nommé ministre du Transport”, nous a-t-il lancé esquissant un grand sourire.

M. Maarouf faisait référence à une discussion que nous avons eue au terme de son interview bilan enregistrée pour DigiClub en décembre dernier (lire notre article). Le point focal de cette interaction était l’utilisation de la technologie pour améliorer et optimiser les moyens de transport public en Tunisie, en particulier sur le Grand Tunis. A l’époque, Habib Jemli – choisi par le parti islamiste Ennahda – devait former son gouvernement. Un effort qui, in fine, s’est soldé par un échec inéluctable. M. Jemli a alors laissé sa place à Elyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances du gouvernement de la Troïka.

Quinze heures dix, Mohamed Fadhel Kraiem arrive au siège du ministère. Jusque là PDG du groupe Tunisie Telecom, M. Kraiem est un habitué des lieux et est un nom très connu du secteur TIC en Tunisie. Avec son entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale, le portefeuille change légèrement de libellé (et probablement de fonction?). Mohamed Fadhel Kraiem prend, en effet, les rênes du ministère, désormais appelé ministère des Technologies de la communication et de la Transition digitale. Tout porte à croire que le nouveau président du gouvernement Elyes Fakhfakh a bien compris qu’on ne peut parler d’économie numérique sans venir à bout du grand chantier de la digitalisation de l’administration, d’abord, et puis du pays dans son ensemble.

C’est un point que le nouveau ministre des TIC ne tardera pas à évoquer lors de la cérémonie de passation. “La technologie est transversale et ce ministère peut jouer un rôle crucial dans la transformation digitale du pays”, a-t-il déclaré devant un auditoire composé de directeurs généraux du ministère, des instances régulatrices et des représentants de Tunisie Telecom venus saluer leur ex boss. “D’ailleurs l’une des premières tâches sur laquelle je vais travailler, c’est la reprise des réunions du Conseil supérieur du Numérique présidé par le Chef du gouvernement”.

M. Kraiem a tenu à remercier son prédécesseur de son soutien, notamment sur les grandes décisions relatives à Tunisie Telecom ainsi que ses efforts déployés des années durant pour faire avancer le secteur des TIC en Tunisie.

“Je vais vous faire une confidence”, a lancé Mohamed Anouar Maarouf. “Pendant les négociations, quand j’ai su que je n’allais pas être reconduit dans mon poste, j’ai tenu à ce qu’ils fassent le choix entre deux noms parmi les meilleurs compétences du pays. Le premier était Cyrine Tlili (actuelle DG de l’Agence nationale de Sécurité informatique, présente dans la salle et qui a été saluée par une avalanche d’applaudissements) et le deuxième était Mohamed Fadhel Kraiem. Je ne peux qu’être content et satisfait de ce choix. Je peux maintenant partir le coeur tranquille : ce ministère est entre de bonnes mains”.

Non sans émotions, le nouveau ministre du Transport a tenu à remercier toute l’équipe du ministère. “Je n’oublierai jamais cette expérience et je souhaiterai exprimer ma gratitude envers toutes les personnes avec qui j’ai eu l’occasion de collaborer. Je suis navré si quelques fois vous avez senti que j’avais un mauvais tempérament. Mais je pense que vous avez tous fini par comprendre que mes décisions et mes réactions ne partaient guère d’une mauvaise intention”.

Après la séance photos marquant la fin de la cérémonie, M. Maarouf a quitté le ministère des TIC pour se rendre au ministère du Transport pour prendre officiellement ses nouvelles fonctions.

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top