L'actuTHD

Nejib Saghrouni (Ooredoo Tunisie) : La 5G n’est pas une évolution de la 4G  

La 5G est née avec la promesse d’une révolution dans le domaine des réseaux mobiles. Plus de spectres, des débits en Gbps et une latence quasi-inexistante… Les années sont passées et cette technologie n’est encore qu’au stade expérimental même si commercialisée dans certains pays. Pour en parler, nous avons invité dans ce 126e épisode de Stratup Story sponsored by Ooredoo, le directeur de la gestion de la performance et des projets chez Ooredoo, Nejib Saghrouni.

Expliquant ce qu’est la 5G, Néjib Saghrouni a, d’abord, précisé, que la technologie 5G n’était pas une évolution de la génération précédente de technologie mobile, la 4G, contrairement à ce qu’on pensait. « La 5G est une rupture dans le domaine des réseaux de télécommunications, en termes de débit, de vitesse, de nombre d’objets intelligents (pouvant se connecter), d’efficacité énergétique », a-t-il affirmé.

Selon Nejib Saghrouni, la 4G est venue pour satisfaire à 95% les particuliers. Elle adresse plutôt le BtoC. La 5G, elle, est venue diversifier davantage les usages. « Les réseaux 3G et 4G peuvent souffrir, dans certaines zones, de problématiques de débit et de latence. Ces problématiques disparaitront avec l’arrivée de la 5G, ce qui profitera aux domaines du gaming, du monitoring à distance, e-health, les voitures autonomes… », a-t-il indiqué.

Cette technologie a été possible grâce à une évolution technique. « Derrière la 5G, il y a, en partie, des techniques qui existent déjà sur la 4G mais aussi de nouvelles techniques que nous n’avons pas connues avant. Elle arrive avec des spectres plus larges en comparaison avec la 4G, notamment la bande millimétrique que nous allons, peut-être, utiliser en Tunisie pour lancer la 5G », a avancé Nejib Saghrouni notant que la 5G pourrait progressivement occuper les bandes dédiées, actuellement, à la 2G et 3G.

Il a fait savoir, par ailleurs, qu’il y aurait une phase de cohabitation importante entre la 4G et la 5G avec un travail en continu sur l’amélioration des réseaux existants et principalement la 4G qui existerait sur au moins les dix années à venir. « En parallèle, la 5G s’installera progressivement pour ensuite prendre la relève ».

Notant que Ooredoo Tunisie est en plein chantier 5G, il a indiqué que l’opérateur invitait toutes les startups à être proactives et ne pas attendre que la 5G soit là soulignant que Ooredoo est prête à apporter son expertise à toute startup qui souhaite un appui.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top