L'actuTHD

Nessma Mobile, ou le bras d’honneur de ooredoo aux autres opérateurs

Nessma Mobile, ou le bras d’honneur de ooredoo aux autres opérateurs

Qui aurait pensé un jour que l’option Familia revienne sous une deuxième forme ? Cette option -qui existe encore dans le catalogue de vente de ooredoo- était très attaquée à l’époque chez Tunisiana (ancienne appellation de ooredoo) vu qu’elle offrait un prix OnNet très bas renforçant ainsi l’effet club. Les plaintes de Orange et Tunisie Telecom se sont multipliées devant l’INT demandant son retrait pour concurrence déloyale. 

Nessma Mobile, ou le bras d’honneur de ooredoo aux autres opérateurs Qui aurait pensé un jour que l’option Familia revienne sous une deuxième forme ? Cette option -qui existe encore dans le catalogue de vente de ooredoo- était très attaquée à l’époque chez Tunisiana (ancienne appellation de ooredoo) vu qu’elle offrait un prix OnNet très bas renforçant ainsi l’effet club. Les plaintes de Orange et Tunisie Telecom se sont multipliées devant l’INT demandant son retrait pour concurrence déloyale. 

Sous la pression de l’INT, l’opérateur a dû supprimer ce gap dans la tarification OnNet vs CrossNet. Mais elle offre des heures d’appels gratuites (4h contre 10DT ou 2h contre 5DT) entre 4 numéros seulement. Pour l’offre de Nessma Mobile (qui est une offre mobile classique de l’opérateur ooredoo et non un MVNO), c’est pratiquement le même principe avec des prix qui changent avec cette fois-ci pour 5 numéros seulement. D’ailleurs le Pack Nessma Mobile comporte 5 cartes SIM qui commencent par le numéro 46. Quant aux prix de la minute, il ne diffère guère de ce qui est proposé sur le marché. Et quoi qu’il en soit, ooredoo a obtenu l’aval de l’Instance Nationale des Télécommunication avant la commercialisation de Nessma Mobile. 

Si on cherchera le ‘plus’ qui différencie cette offre mobile portant les couleurs de la chaine TV «de la famille» (le slogan marketing qu’a choisi Nessma TV depuis une année) par rapport aux autres, c’est le «forfait Data partagé». C’est à dire que l’achat d’un forfait 4G peut-être utilisé par les 5 numéros à la fois (qui d’ailleurs pourront avoir un smartphone entrée de gamme brandé Nessma). L’autre nouveauté : L’application Nessma a une option payante qui permet aux abonnés de cette offre de regarder le Live Streaming de la chaine Nessma ainsi que deux webséries. Sans parler de la VOD des émissions de la chaine. Bref, une idée intelligente qu’a trouvé Nessma TV pour valoriser son contenu via le mobile. Et Bingo pour ooredoo qui cherche à pousser ses clients à utiliser plus de contenu local sur la 4G.

Mais ce n’est pas le seul Bingo pour ooredoo. Car en lançant cette offre avec Nessma Mobile (une entreprise nouvellement constituée qui va représenter la marque et dont Nessma TV et Karoui&Karoui en sont actionnaires) et son PDG Nabil Karoui (qui a officiellement démissionné de la chaine Nessma vu que la loi lui interdit d’avoir une activité politique tout en étant à la tête d’un média), ooredoo a la garanti d’avoir le maximum de visibilité sur deux canaux importants.

images/stories/2016/juin/nessma1-01.jpg

Le premier canal est une chaine TV qui a, qu’on le veuille ou pas, une place importante dans la Médiamétrie. Le deuxième canal : Les panneaux publicitaires de l’agence Karoui&Karoui qui est le plus important du pays. En effet, croire à la neutralité de Nessma TV et K&K dans la promotion de cette offre, c’est autant croire à l’existence du père Noël. De ce fait, on imagine mal que Nessma Mobile ait le même «tarif» que les autres opérateurs pour mettre de la pub sur la Chaine Nessma et sur les panneaux de l’agence K&K. Ooredoo vient donc de faire un bras d’honneur à Orange et Tunisie Telecom grâce à ce partenariat.

On se demande toutefois si ce lancement n’est pas plutôt risqué pour Nessma TV. En effet, même si son contenu sera valorisé sur le mobile, mais ceci ne sera pas assez pour estomper toutes les dépenses. Nabil Karoui a lancé lors d’une conférence de presse organisée le 31 mai à Gammart, que son entreprise emploie 200 personnes -dont beaucoup de créatifs qui vont assurer le contenu multimédia exclusif à l’offre- et que ce chiffre sera porté à 400 très prochainement. Il ne faut pas oublier le grand effort déployé par la chaine Nessma en recrutant beaucoup de journalistes francophones et arabophones pour son site et son journal TV. Certes, on sent une bien meilleure qualité du traitement de l’information, mais ceci a sans doute un coût (ne serais-ce au moins sur le volet RH). 

Or, et à moins qu’il y ait des financements dont on ne connaît pas les sources, un média ne peut vivre sans publicité. On imagine vraiment mal qu’Orange (dont les rapports avec Nessma ne sont pas au beau fixe) ou que Tunisie Telecom (qui est le plus gros annonceur de la chaine notamment avec le programme TT Cash) vont investir davantage dans la pub sur cette chaine dont le logo fait désormais partie intégrante de ooredoo.

Il ne faut pas se leurrer. Le secteur des télécoms n’est plus une poule pondeuse d’or. Certes, on continue à avoir des bénéfices, mais les marges fondent à vue d’œil avec la réduction du prix de la minute et l’augmentation exponentielle dans l’investissement réseau sur le Data. Et si on y rajoute la volonté de Nessma à vouloir ouvrir un brand shop à son siège à Mohamed 5, qui servira sans doute de SAV pour les téléphones vendus sous sa propre marque, on est vraiment curieux de voir dans les prochains mois le résultat financier de Nessma Mobile. A moins que les frères Karoui soient conscients de l’enjeu mais préfèrent prendre le risque pour avoir plus de pouvoir sur le contenu. Surtout avec les ambitions politiques de Nabil Karoui pour les présidentielles de 2019…

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top