En bref

Nokia Siemens Networks optimise les réseaux mobiles pour le haut débit

Nokia Siemens Networks lance Liquid Net qui permet aux opérateurs de configurer leur réseau pour qu’il s’adapte automatiquement aux besoins de capacité et de couverture des utilisateurs. Cette nouvelle approche devrait améliorer grandement la qualité des services haut débit. Avec Liquid Net, les opérateurs pourront tirer parti de tout le potentiel de leurs ressources existantes et profiter de nouvelles sources de revenus.

Compte tenu de l’essor spectaculaire du haut débit, les réseaux vont devoir supporter un trafic supérieur à 1 Go de données personnelles mobiles par utilisateur et par jour. La demande de débit reste toutefois difficile à prédire, variant en fonction de la localisation et du moment, selon la connexion des consommateurs à domicile, au travail ou en déplacement. Celle-ci peut également changer subitement, motivée par le lancement d’un nouveau logiciel, de mises à jour d’applications populaires ou de services «révolutionnaires», laissant aux opérateurs peu de temps pour se préparer.

«Souvent, avec les réseaux conventionnels, des réserves de capacité isolées restent inutilisées : au niveau des stations de base, dans les parties du coeur de réseau qui gèrent les services voix et données, ainsi qu’au niveau des réseaux optiques et de transport IP », explique M. Youssef Chraibi, responsable chez Nokia Siemens Networks. « Ce sont autant de goulets d’étranglement potentiels risquant de nuire à la qualité des services en haut débit. La demande fluctuante et imprévisible complique également la gestion de cette capacité, finalement sous-exploitée, ce qui empêche de valoriser pleinement les investissements consentis. Ainsi, il arrive que 50 % de la capacité d’un coeur de réseau conventionnel soit inutilisés. Liquid Net libère justement ces réserves de capacités isolées en les consolidant dans un réservoir de ressources, dans lequel on peut puiser pour satisfaire la demande de haut débit, où et quand il le faut, aussi imprévisible soit-elle».

L’objectif de Nokia Siemens Networks en créant Liquid Net2 est de libérer la capacité inutilisée pour l’allouer instantanément, où et quand il le faut, à l’échelle du réseau. Liquid Net s’appuie sur une technologie d’auto-optimisation du débit à la demande qui surveille l’état opérationnel du réseau et les services consommés afin d’offrir systématiquement la meilleure expérience utilisateur possible aux consommateurs des services et contenus. De surcroît, Liquid Net achemine le trafic via les réseaux de transport les plus fluides et les moins coûteux du réseau de transport entre les sites des opérateurs.

Pour les opérateurs, Liquid Net est l’assurance de satisfaire davantage leurs abonnés et d’envisager de nouvelles sources de revenus.

Liquid Net s’appuie sur l’architecture Liquid Radio de Nokia Siemens Networks, à laquelle s’ajoutent les fonctionnalités de Liquid Core et Liquid Transport, qui peuvent être implémentées séparément en environnements multifournisseurs ou de concert sur le réseau d’un opérateur, pour bénéficier de tous les avantages de Liquid Net.

«Liquid Radio vise à faciliter l’augmentation de capacité et à apporter plus de flexibilité au niveau du réseau d’accès radio Radio Access Network (RAN). Liquid Net transpose ce principe au cœur de réseau et au réseau de transport pour optimiser le trafic côté utilisateurs, mais aussi pour mieux rentabiliser les investissements côté opérateurs », indique Peter Jarich, responsable du département Service Provider Infrastructure de Current Analysis. « Mieux encore, Liquid Net se présente comme une solution globale et non plus des produits ponctuels, même si les différents composants peuvent être déployés séparément dans le cadre d’une solution multifournisseurs. En alliant Liquid Radio, Liquid Core et Liquid Transport, Liquid Net apporte une réponse globale aux problèmes et besoins des opérateurs».

Liquid Radio, Liquid Core et Liquid Transport peuvent être implémentés ensemble ou séparément pour fluidifier le trafic, étendre la couverture réseau et améliorer la disponibilité des services, ce qui peut être particulièrement avantageux en environnement multifournisseurs. Mais en faisant évoluer tout son réseau, l’opérateur est sûr d’obtenir tous les avantages de la fluidité.

«En conclusion, plus on recherche la fluidité, mieux c’est», conclut Youssef Chraibi.

Source : communiqué

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top