L'actuTHD

[Non officiel] Réseau fixe de Tunisiana : les premières indiscrétions

[Non officiel] Réseau fixe de Tunisiana : les premières indiscrétions

L’opérateur Tunisiana continue à fibrer plusieurs quartiers tunisois à la vitesse grand V et ce, pendant que les opérations d’installation de la fibre optique (FO) pour le Backhauling (réseau de distribution) se poursuivent dans plusieurs villes côtières et à l’intérieur du pays.

[Non officiel] Réseau fixe de Tunisiana : les premières indiscrétions L’opérateur Tunisiana continue à fibrer plusieurs quartiers tunisois à la vitesse grand V et ce, pendant que les opérations d’installation de la fibre optique (FO) pour le Backhauling (réseau de distribution) se poursuivent dans plusieurs villes côtières et à l’intérieur du pays. Comme cela a été demandé dans la licence du fixe qu’a octroyée l’Etat à Tunisiana (donner de l’importance aux zones moins denses en population). Bien évidemment, l’opérateur garde un silence religieux sur l’avancement des travaux, ou encore sur ses futures offres commerciales. 

Et pourtant, les signes ne trompent pas. Les annonces de recrutements de l’opérateur ces dernières semaines ont presque toutes un point commun : des profils pour gérer leur réseau fixe. Sans parler des traces de génie civil dans les rues des différents quartiers, même les plus populaires, attestant le passage d’une fibre optique. 

Mais voilà que quelques informations commencent à filtrer des couloirs de l’opérateur sur ce que va être le fixe made by Tunisiana. Ces informations bien évidemment ne sont pas officielles et peuvent être changées à n’importe quel moment. 

Débits de base et technologie de distribution

Tout d’abord, le fixe de Tunisiana se basera en premier lieu sur la fibre optique jusqu’à la maison de l’abonné (FTTH). Technologie adoptée : la technologie GPON (une seule fibre partagée entre plusieurs voisins). Question débit, Tunisiana compte s’aligner sur l’offre Rapido de Tunisie Telecom. C’est à dire que deux paliers seront proposés au public : 30 et 50 Méga. Mais des bruits courent sur une possible adoption du 50 Méga comme débit «entrée de gamme».

D’après nos sources, Tunisiana a déjà commencé le test de son réseau fixe avec des clients Bêta testeurs. Et d’après les premiers témoignages, ces offres vont «surprendre la concurrence avant même le grand public». Ca promet !

Bien que présente dans plusieurs quartiers huppés de Tunis, il semblerait que ce soient les Menzah et les quartiers avoisinants qui seront parmi les premiers à bénéficier de la FTTH de Tunisiana dès son lancement. L’opérateur a en effet installé la semaine dernière un point de mutualisation (une sorte de sous-répartiteur pour la fibre optique) à El Menzah 4. 

Se partager les quartiers chics de Tunis

Pendant que Tunisie Telecom s’est focalisé sur Sidi Bou Saïd, la Marsa et Les Berges du Lac pour installer sa fibre, Tunisiana semble se focaliser sur de nouvelles niches de clients économiquement aisés. Des clients prêts à casquer cher pour du très haut débit. 

Mais cela ne veut pas dire pour autant que la filiale de Ooredoo (ex Qatar Telecom) va laisser le champ libre à l’opérateur historique dans les endroits où il a déjà installé son Rapido. Tunisiana, en effet, est également en train de fibrer Les Berges du Lac, où se trouve son siège social. Règle de la concurrence oblige !

A ce rythme-là, et si Orange s’y met aussi, les habitants des Berges du Lac se retrouveront avec 3 fibres à leur porte. Ils n’auront que l’embarras du choix ! 

Mais vu les coûts de génie civil que cela va engendrer, il paraît difficile que chaque opérateur «creuse» pour faire passer sa fibre juste à coté de son concurrent avec le risque de ne pas la commercialiser. 

Or, jusqu’au jour d’aujourd’hui, aucun projet n’a été déposé par le ministère des TIC ou l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) pour obliger les opérateurs à mutualiser leur FO. Un tel projet permettrait à chaque opérateur de louer sa fibre à son concurrent dans les endroits où il n’est pas encore installé. Cette solution réduirait drastiquement le coût global de l’opération tout en augmentant les zones couvertes.

Travaux de passage de la fibre optique de Tunisiana au Lac

Travaux de passage de la fibre optique de Tunisiana au Lac

Barrer la route à Orange

Sur ce point, il semblerait que Tunisiana a déjà anticipé l’affaire. De sources non officielles, la filiale qatarie aurait conclu un accord de principe avec TT pour qu’elle fibre les zones blanches des Berges du Lac où l’opérateur historique n’a pas encore installé sa fibre. But de la manœuvre : barrer la route à Orange dont le fixe filaire est en stand by depuis 2010, bloqué par le dossier du dégroupage. La raison de ce blocage ? Le prix de dégroupage qu’exige Tunisie Telecom. Un prix jugé exorbitant par Orange.

Or, l’offre tarifaire du dégroupage partiel et total n’a pas encore été validé par le régulateur. Ce dernier a mené plusieurs études analytiques et compte fixer le prix minimal de vente pour TT dans les prochaines semaines. Encore faut-il que Tunisie Telecom l’accepte et qu’elle ne bloque pas la décision de l’INT en l’attaquant devant le tribunal administratif. D’autant plus que le nouveau code des télécoms n’a pas encore été validé par l’Assemblée Nationale Constituante (mais il sera soumis au débat mercredi 27 mars à l’ANC, après presque une année de retard !).

En plus de la FTTH, le dégroupage

Là encore, l’opérateur aurait anticipé une telle situation puisque Tunisiana souhaite également lancer son fixe via le dégroupage. De sources non officielles, la filiale qatarie pense accepter le prix du dégroupage de la ligne fixe proposé par TT (environ soixantaine de dinars). Cette somme que devrait, en temps normal, débourser le client de sa poche, sera à la charge de Tunisiana. En contre partie, le client devra s’engager pendant 12 à 24 mois. 

Et pour faire passer la pillule, Tunisiana jouera sur le coté marketing et la variété des services à valeur ajoutée (appel illimités en national et international, etc.) pour séduire les insatisfaits de la téléphonie fixe de TT. 

Tunisiana aura-t-elle le droit d’acheter plus cher le dégroupage directement de chez TT, sans l’aval de l’INT ? Possible vu qu’il y a un certain vide juridique sur la question. En effet, le régulateur a le droit d’intervenir et de bloquer une offre si elle est vendue moins cher que le prix minimal fixé par l’INT. 

Financièrement, Tunisiana est très solide (plus de 239,740 millions de dinars de bénéfices en 2012). Elle peut donc payer plus cher le dégroupage. Surtout si cette manoeuvre lui permet de lancer son fixe filaire avant Orange. Jolie façon de narguer son concurrent qui milite, en vain, pour son droit au dégroupage depuis 2010. 

Mieux : Tunisiana pourra récupérer facilement plusieurs milliers de clients insatisfaits du fixe et de l’ADSL de Tunisie Telecom et qui trouveront l’herbe plus verte chez le voisin. Et peu importe le prix à payer tant que la qualité suivra. 

Mais un problème se pose : jusqu’à présent, aucun décret n’a été publié sur le Journal officiel de la république tunisienne (Jort) libérant la plage de numérotation 6 pour que Tunisiana puisse l’exploiter pour son fixe. Une étape plus que necessaire et par laquelle est passé Orange en 2009, ce qui lui a permis d’avoir les pages 5 et 3 pour son mobile et fixe. 

Welid Naffati

A lire également :

Tunisie Telecom lance la fibre optique jusqu’à la maison de l’abonné

Qatar Telecom annonce 1144 millions de dinars de chiffre d’affaires en Tunisie grâce à Tunisiana

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top