En bref

Phishing et applis de messagerie, état des lieux

Une étude réalisée à partir de données anonymes fournies volontairement par les utilisateurs de Kaspersky Internet Security pour Android a permis de classer les applications de messagerie les plus populaires auprès des cybercriminels. Sur la période allant de décembre 2020 à mai 2021, WhatsApp était l’application où a circulé le plus grand nombre de liens frauduleux (89,6 % du total), loin devant Telegram (5,6 %). Viber arrive en troisième position (4,7 %), tandis que Hangouts ferme la marche (moins de 1 %). Les pays les plus exposés aux tentatives de phishing sont la Russie (46 %), le Brésil (15 %) et l’Inde (7 %). De son côté, La France a seulement subi 0,55 % tentatives. Au total, 480 tentatives par jour ont été détectées dans le monde.

D’après l’étude, les applications de messagerie sont devenues les outils de communication les plus populaires en 2020, avec un nombre d’utilisateurs actifs mensuels supérieur de 20 % à celui des réseaux sociaux. Les résultats montrent également qu’en 2020, 2,7 milliards de personnes utilisaient des applications de messagerie, chiffre qui devrait atteindre 3,1 milliards à l’horizon 2023, soit près de 40 % de la population mondiale.

La solution Kaspersky Internet Security pour Android a intégré une nouvelle fonctionnalité, Safe Messaging, qui empêche les utilisateurs d’ouvrir les liens malveillants reçus dans les applications de messagerie (WhatsApp, Viber, Telegram, Hangouts) et par SMS. En analysant de manière anonyme les clics effectués sur les liens de phishing dans les applications de messagerie, Kaspersky a enregistré 91 242 tentatives détectées dans le monde entre décembre 2020 et mai 2021 dont 490 en France.

D’après les statistiques, Kaspersky Internet Security pour Android a décelé le plus grand nombre de liens frauduleux dans WhatsApp. Un chiffre qui s’explique notamment par le fait qu’il s’agit de l’application de messagerie la plus populaire au monde. La plupart des tentatives de phishing ont été réalisées en Russie (42 %), au Brésil (17 %) et en Inde (7 %) contre 0,54 % en France.

L’application Telegram est celle dont les utilisateurs de Kaspersky Internet Security pour Android ont reçu le moins de messages malveillants, avec une répartition géographique comparable à WhatsApp. Sur Telegram, la majorité des tentatives ont été enregistrées en Russie (56 %), en Inde (6 %) et en Turquie (4 %). La forte proportion de messages frauduleux circulant en Russie s’explique probablement par la grande popularité de Telegram dans ce pays.

D’après l’étude, peu de messages frauduleux ont circulé sur Viber et Hangouts. La principale différence entre ces deux applications réside dans la répartition géographique des messages. Sur Viber, la plupart des tentatives de phishing ont été enregistrés en Russie (89 %) et dans la CEI (Communauté des Etats Indépendants), dont l’Ukraine (5 %) et la Biélorussie (2 %). Sur Hangouts, les messages malveillants ont principalement ciblé les utilisateurs situés aux États-Unis (39 %) et en France (39 %).

Concernant le nombre d’attaques de phishing par utilisateur sur WhatsApp, le Brésil (177) et l’Inde (158) se détachent tandis que la Russie arrive en tête sur Viber (305) et Telegram (79).

Communiqué

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top