L'actuTHD

Pour séduire Google, les sites tunisiens devront fournir plus de qualité

Google réussira-t-il à pousser les portails nationaux à produire plus de contenus de qualité ? Cette question a été soulevée lors du 1er congrès des Experts en Search Marketing en Tunisie, Tunis SEO 2012, qui s’est déroulé le vendredi 1er juin dernier à Tunis.

La cause de cette question ? Une mise à jour dans les méthodes de référencement du moteur de recherche Google. Appelée Pingouin, cette mise à jour prend en considération l’appréciation humaine du site pour le classer sur le moteur de recherche de la firme de Mountain View.

«Depuis l’entrée en vigueur de Pingouin le 25 avril dernier, nous avons noté trois types de comportement. Des portails ont vu leur trafic augmenter du jour au lendemain. D’autres sont restés stables. Une autre partie a carrément chuté dans leur taux d’audience à cause d’un déclassement du site sur Google», explique Ahmed Ferchichi, expert référencement (SEO) chez Access to e business. «Cette mise à jour avait pour but de contrer le Webspam tout en mettant en avant les sites de qualité au profit de ceux considérés ayant un contenu non pertinent».

Mais que faut-il faire si un site perd sa visibilité sur Google ? Pour M. Ferchichi, il ne faut pas aller vite en besogne en accusant systématiquement Pingouin : «Menez votre enquête. Il se peut que vous soyez vous-même la cause de ce déclassement». La première chose qu’il faudra voir en urgence est le fichier robots.txt. Ce fichier qui dicte à Google ce qu’il doit référencer ou pas du site, pourrait en effet être la source de tous les maux. «J’ai eu une fois la mauvaise expérience de voir des pages disparaître de Google à cause d’un slash mal écrit dans ce fichier .txt», rajoute-t-il.

Ahmed Ferchich faisant sa présentationi lors du 1er congrès des Search Webmarketing à Tunis SEA 2012 le vendredi 1er juin

Mais les raisons d’une chute de trafic peuvent être encore plus banales. «Parfois le client oublie de rajouter le code javascript de Google Analytics sur quelques pages de son portail. Vérifiez donc si vous avez implémenté cet outil d’audience sur toutes les pages de votre site».

Parfois, c’est le comportement des internautes lui même qui est la cause de la chute du trafic : «Si vous êtes une agence de voyages par exemple, il est tout a fait normal de voir vos audiences se réduire en hiver», explique M. Ferchichi. L’intérêt des Internautes pour les voyages, la mer et les hôtels, ne revient, en effet, qu’avec les premiers rayons du soleil.

«Plus généralement, les webmasters doivent de temps à autre faire une mise à jour de leur techniques de référencement pour Google sur leur site», affirme cet expert en SEO. «Il y a plus de trois ans, il fallait utiliser les MetaKeywords pour favoriser son site sur Google. Mais maintenant, c’est carrément déconseillé».

D’autres techniques sont également à bannir. Par exemple : l’utilisation excessive des balises «Hn» (H1, H2, etc.) pour les titres et les intertitres sur une même page, affichant les mêmes expressions clefs de façon «lourde» et répétitive.

Un contenu mal rédigé, bourré lui aussi de mots clefs qui se répètent d’une façon robotisée, est également une entrave au bon référencement du site sur Google. Même cas de figure quand le contenu est dupliqué depuis d’autres pages du même site ou d’autres portails. Encore pire si ces derniers sont de mauvaise qualité ou sont carrément sanctionnés par Google.

Sur ce dernier point, M. Ferchichi a rappelé que Google utilise trois méthodes pour sanctionner les sites contrevenants : le SandBox, la Pénalité Netlinking et le Blacklistage.

Le Sandbox, c’est quand Google fait chuter la visibilité de votre site dans les résultats de recherche au delà de la 3ème page. «Quand ils font une recherche sur Google, 10% seulement des Internautes passent au delà de la 3ème page», affirme Ahmed Ferchichi.

La pénalité Netlinking est un peu plus sévère. Mais tout d’abord, expliquons ce qu’est le Netlinking. Cette technique consiste à inonder plusieurs blogs, forums ou carrément les commentaires sur d’autres portails, par un mot clé spécifique de recherche (exemple : location de voiture) en y rajoutant un lien vers votre site. En réaction à cela, la firme de Mountain View pourra blacklister la totalité de votre site si un Internaute tape «Location de voiture» sur Google.

La dernière pénalité et la plus radicale de toutes : le Blacklistage complet. C’est à dire que le site sera entièrement banni par Google. Vous aurez beau taper l’adresse au complet, Google ne le trouvera pas.

La mise à jour Pingouin de Google aura donc le mérite de pousser les portails tunisiens à travailler encore plus sur leur qualité. Non seulement rédactionnelle, mais aussi ergonomique. Plus le site sera agréable au visiteur et proposera un contenu de qualité, plus il aura de visibilité sur le Web.

W.N

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top