L'actuTHD

Pourquoi il y a autant de ralentissements sur le Net tunisien ?

Pourquoi il y a autant de ralentissements sur le Net tunisien ?

Les Internautes tunisiens expérimentent depuis quelques jours(et pour certains cas depuis la fin du Ramadan) plusieurs difficultés à naviguer sur le Web. Ce ralentissement s’est accompagné parfois de mini coupures et des problèmes de routage. Notamment pour se connecter à facebook. Plusieurs Internautes tunisiens se sont en effet heurté, et à plusieurs reprises, à un message d’erreur leur indiquant lors du clic sur une notification, qu’ils ne peuvent utiliser le service gratuit 0.facebook.com sur leur PC. Le grand bug qui a touché le grand réseau mondial d’Internet le 12 août dernier, aurait-t-il alors impacté la qualité du réseau Internet tunisien ?

Pourquoi il y a autant de ralentissements sur le Net tunisien ?Les Internautes tunisiens expérimentent depuis quelques jours (et pour certains cas depuis la fin du Ramadan) plusieurs difficultés à naviguer sur le Web. Ce ralentissement s’est accompagné parfois de mini coupures et des problèmes de routage. Notamment pour se connecter à facebook. Plusieurs Internautes tunisiens se sont en effet heurté, et à plusieurs reprises, à un message d’erreur leur indiquant lors du clic sur une notification, qu’ils ne peuvent utiliser le service gratuit 0.facebook.com sur leur PC. Le grand bug qui a touché le grand réseau mondial d’Internet le 12 août dernier, aurait-t-il alors impacté la qualité du réseau Internet tunisien ? Il était difficile pour nous d’avoir des réponses claires sur ce sujet de la part des différentes opérateurs. Vacances d’été oblige (surtout après la fin de Ramadan), pratiquement personne n’a répondu à nos coups de fil. Et ceux qui étaient dans leur bureau (rarement) n’ont pu confirmer ou infirmer cette hypothèse. C’est en «dérangeant» (à titre amical) quelques directeurs durant leur congé que nous avons eu quelques réponses à nos questionnements.

Du côté de ooredoo, et malgré la grogne de certains clients 3G (lire le forum), la direction affirme ne pas connaître de réelles perturbations sur son réseau. «Les difficultés que les Internautes tunisiens expérimentent pour accéder à Facebook sont dues à un problème dans ce site et non sur notre réseau. Faut-il rappeler que le réseau de Mark Zuckerberg a connu récemment une panne majeure ?», nous répond-t-on. «Quant aux lenteurs, il est possible que le soucis se situe au delà de nos frontières (vu que le 95% des sites web consultés se trouvent à l’étranger, ndlr). C’est pourquoi ooredoo a signé il y a 2 mois avec Google un contrat CDN lui permettant installer des serveurs de caching, notamment pour le service Youtube». Et pourtant ces lenteurs persistent, même sur le Youtube. Y’a-t-il alors une relation avec la panne des 512 mille routes du 12 août dernier ? Et ceci a-t-il d’ailleurs impacté le réseau tunisien ? «Faudra dans ce cas demander à Tunisie Telecom».

Avant d’appeler la direction de TT, nous avons tenté de contacter l’ATI et son responsable du réseau en particulier. Mais après plusieurs coups de fil, il s’est avéré qu’il n’était pas dans son bureau. Grâce à des coups de fils amicaux à droite et à gauche, on a pu avoir la confirmation que les routeurs tunisiens n’ont pas affiché de défaillances ces derniers temps. A la question si l’ATI a-t-elle mis à jour ses routeurs pour éviter cette restriction des 512 mille routes, nos contacts avouent ne pas détenir l’information et qu’il vaudrait mieux recontacter le responsable réseau.

Du côté de Tunisie Telecom, on nous affirme également qu’aucune panne n’a été déclarée sur les routeurs : «Nous n’avons rien détecté d’anormal sur le réseau national. Mais nous allons revérifier quand même». Alors pourquoi toutes ces lenteurs sur l’ADSL et la 3G de TT ? «Pour la 3G, nous avons dans certains endroits quelques problèmes de spectre et qui ont impacté la couverture réseau, notamment à l’intérieur des bâtiments. A vrai dire ce problème persiste depuis le mois de juin, et les examens du Bac précisément».

Et quelle est la relation avec le Bac ? «Car on a détecté ce problème depuis la mise en place des brouilleurs de signal afin de prévenir les tricheries via téléphone dans les centres d’examen. Ces brouilleurs émettent sur un rayon de 500 à 700 mètres. Mais même après la fin de la session de contrôle, le problème persiste encore. L’ANF (Agence Nationale des Fréquences, ndlr) s’est saisie du dossier pour tenter de nettoyer le spectre puisque cela nous a impacté nous et un autre opérateur concurrent». 

A propos de la lenteur sur la 3G de TT, la direction de l’opérateur historique se défend : «Indépendamment des éventuels problèmes de peering sur l’international, nous avons le meilleur débit de download sur la 3G. Il est en moyenne à 1.2 Mb/s et par abonné. Et malgré ce débit élevé, nous sommes encore loin de la saturation. Faudra toutefois rappeler que sur la 3G, le débit disponible sur une antenne relais est partagé entre les clients qui lui sont à proximité. Ce n’est pas comme l’ADSL où chaque ligne est dédiée au client».

A propos, c’est combien pour l’ADSL au fait ? «Sur l’ADSL, le débit moyen de téléchargement par abonné est de 200 Kb/s, contre 100 Kb/s en France». Alors pourquoi autant de lenteur ? «Si vous avez une connexion normale le matin et que le soir elle devient très lente, je pense que la réponse est claire, non ?».

A la question si la bande passante internationale est-elle arrivée à saturation, notre contact chez Tunisie Telecom répond : «A chaque fois que nous atteignons le seuil de 75% de consommation de la capacité des liaisons internationales, on l’augmente systématiquement. Or, nous n’avons pas encore atteint ce seuil».

En d’autres termes plus clairs et moins diplomatiques, les fournisseurs d’accès Internet en Tunisie sont en train de brider la bande passante aux clients sur l’ADSL afin de réduire leur consommation. Pourquoi ? Pour faire des économies sur la facture globale de consommation des Mbs, que les FAI doivent payer à Tunisie Telecom à la fin du trimestre. Surtout après le mois de Ramadan où la consommation de la vidéo a atteint de nouveaux records

Welid Naffati 

A lire également :

Tunisie : La bande passante internationale portée à 90 Gb/s

Google installe des serveurs de caching en Tunisie

Topnet et Hexabyte : Champions du bridage de débit en Tunisie ?

Durant la rupture du jeûne, la bande passante chute en Tunisie

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top