L'actuTHD

Pourquoi Meninx a changé le nom de son Data Center d’Enfidha et a créée deux nouvelles entreprises ?

Pourquoi Meninx a changé le nom de son Data Center d’Enfidha et a crée deux nouvelles entreprises ?

Meninx Technologies, le premier Data Center neutre tunisien basé à Enfidha, vient de changer son appellation vers EO Data Center. Ce changement, qui est pratiquement passé inaperçu, que cache-t-il vraiment ? Est-ce juste un caprice commercial ou y’a-t-il une stratégie derrière ?

Pourquoi Meninx a changé le nom de son Data Center d’Enfidha et a crée deux nouvelles entreprises ?Meninx Technologies, le premier Data Center neutre tunisien basé à Enfidha, vient de changer son appellation vers EO Data Center. Ce changement, qui est pratiquement passé inaperçu, que cache-t-il vraiment ? Est-ce juste un caprice commercial ou y’a-t-il une stratégie derrière ?

«C’est un changement de stratégie», répond succinctement Mohamed Garbouj, DG de Meninx Consulting faisant partie du groupe Meninx Holding, laissant dessiner un léger sourire diplomatique. Même s’il est difficile pour M. Garbouj d’avouer les problèmes que rencontre le Data Center du Holding à remplir ses armoires, il est tout de même remarquable que la direction ait fini par comprendre que le marché tunisien est, malheureusement, encore loin de la maturité (cérébrale et professionnelle) requise.

Meninx Technologies a, en effet, misé sur le boom du Cloud Computing dans le monde. Crise économique oblige, cette vague n’épargnera, certainement pas, la Tunisie. Mais les PME et les grandes entreprises, se sont agripées à leur vieux modèle de Système d’Information (SI), au grand dam de tous les acteurs du DC en Tunisie. Le problème dans tout ça ? Les DSI et leurs partenaires intégrateurs. 

«Tant que ça marche, n’y changez rien», c’est en gros la règle appliquée par tous les techniciens informaticiens. Car changer, fait augmente les risques de Bug et ça pourrait, donc, prendre une éternité à pouvoir le fixer. Une mentalité d’un simple technicien que, malheureusement, les ingénieurs informatiques tunisiens ont adopté par paresse. Partisans du moindre effort, combien de Directeur d’un SI dans une entreprise a tenu tête au Directeur Administratif et Financier (DAF) quand ce dernier lui demande de trouver un moyen de réduire les frais d’entretien du réseau Intranet avec ses serveurs. Surtout avec la facture de plus en plus salée de la STEG. Des demandes auxquelles certains DSI ne font pas suite. Le DAF, quant à lui, n’ose plus réitérer sa demande de peur que le gardien de la citadelle technique ne l’accuse d’être le responsable des problèmes futures qui surgiront après tout changement et ce, dans un jargon technique que le Chef d’entreprise ne peut comprendre. 

Mais parfois, ce sont les intégrateurs eux même qui sont complices de ce nivellement par le bas. Car passer au Cloud pourrait réduire significativement leur gains (moins de frais d’entretien, moins d’achats de logiciel/hardwares, etc.). Ainsi, au lieu de conseiller les entreprises à augmenter en efficacité, ils avancent l’argument de la confidentialité des données en jouant sur la peur de ces leaders. La peur de quoi ? La peur de faire délocaliser les données de leur société à l’extérieur de l’édifice de l’entreprise et qu’une personne malveillante y accède.  

C’est face à ce constat que Meninx Holdings a pris l’initiative de créer des cœurs de métier autour de son Data Center. Le premier est EO Smartbuilding. Une startup qui extrapolera le savoir faire du DC dans la gestion des serveurs et maitrise des coûts pour le répliquer à une plus petite échelle au seins des entreprises elles mêmes. Réarranger les Servers Rooms dans les règles de l’art pour réduire les mini-incidents qui peuvent être la cause de grandes catastrophes (débrancher par inadvertance un câble en trébuchant dessus, etc.).

Mais pour changer l’idée très négative des entreprises, et notamment les banques sur le Cloud, EO Smartbuilding proposera gratuitement le backup des données sur le Cloud dans le Data Center d’Enfidha, tout au long du contrat de service.

Une autre Startup a été également créée autour de la sphère EO Data Center : Atlax. Cet hébergeur sera plus destiné aux petites entreprises et les professions libérales ainsi que le grand public concernant l’hébergement des sites Web. Mais Atlax ira au delà de ça en proposant des solutions clés en main pour créer son site. Même un simple boulanger pourra ainsi avoir sa vitrine en ligne pour se géolocaliser sur la Map et présenter la qualité de son pain/ses gâteaux et ce, sans avoir à débourser des milliers de dinars ou à se perdre dans les détails techniques du développement Web. 

Meninx Technologies semble donc avoir compris que pour lever le niveau, il fallait bien descendre dans l’arène et prendre le taureau par les cornes. Reste à savoir comment sera la réaction des intégrateurs (et les différentes SS2i tunisiennes en général) face à cette nouvelle concurrence. Une guerre à couteaux tirés qui s’annonce dans l’horizon.

Welid Naffati

A lire également : 

Tunisie : La Steg doit-elle encourager le cloud pour limiter ses pertes ?

Peut-on prévoir un avenir prometteur pour le Cloud en Tunisie avec des tuyaux vides ?

Tunisie : Lancement du 1er Data Center neutre et aux normes internationales sur l’Afrique

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top