L'actuTHD

Pourquoi tant de retard dans la portabilité des numéros en Tunisie ?

Pourquoi ce retard dans la portabilité des numéros en Tunisie ?

Pire que les tractations politiques, le secteur des télécoms en Tunisie est un véritable champ de bataille où chacun tente de se positionner en leader puis de verrouiller le marché pour son compte dans l’espoir de «casser» la concurrence. L’ambition de Tunisiana de devenir l’opérateur leader de la Tunisie, tous secteur confondus (et pourquoi pas, avoir le monopole sur une ou plusieurs branches d’activités), n’est même plus un secret de polichinelle.

Pourquoi ce retard dans la portabilité des numéros en Tunisie ?Pire que les tractations politiques, le secteur des télécoms en Tunisie est un véritable champ de bataille où chacun tente de se positionner en leader puis de verrouiller le marché pour son compte dans l’espoir de «casser» la concurrence. L’ambition de Tunisiana de devenir l’opérateur leader de la Tunisie, tous secteur confondus (et pourquoi pas, avoir le monopole sur une ou plusieurs branches d’activités), n’est même plus un secret de polichinelle. 

Mais dans cette course, Tunisie Telecom rejoint aussi sa consœur qatarie en s’attardant à appliquer plusieurs décisions dans le but d’ouvrir davantage le marché à la concurrence. D’autant plus que cela est soutenu par la Fédération Générale des Postes et des Télécommunications (FGPT). Le syndicat a d’ailleurs réitéré la semaine dernière sa demande pour que la direction de Tunisie Telecom refuse l’ouverture de sa boucle locale au dégroupage et la portabilité des numéros.

Dans la façade, une telle décision vise à préserver les parts de marché de l’opérateur historique, mais en réel, ceci ne va que retarder la chute irrévocable et définitive de Tunisie Telecom. Pour le fixe, Tunisiana a en effet contracté un important prêt bancaire dans le but d’installer sa propre infrastructure de fibre optique dans chaque quartier et chaque maison.

A ce rythme-là, dans quelques années, tout l’investissement de plusieurs années dans le cuivre tombera à l’eau et Tunisie Telecom n’aura ni l’argent ni le temps d’installer à son tour sa fibre optique pour concurrencer la filiale de ooredoo. Au lieu d’ouvrir sa boucle locale au dégroupage (et avoir un minimum garanti de revenus grâce à la location au prix de gros de chaque fibre de cuivre), le syndicat de TT est en train de pousser l’opérateur historique à sa faillite.

Quant à la portabilité des numéros, voilà que la date de lancement officiel a été retardée pour la énième fois. Cette fois-ci, à cause de Tunisiana et Tunisie Telecom. La première demande une visibilité sur le plan de la portabilité des numéros fixes de TT. Quant à la deuxième, elle a émis son véto sur la possibilité de faire porter ses numéros fixes avant 2017. La raison évoquée : «Techniquement on n’est pas prêts».

Et puis, un autre argument a été avancé par les deux protagonistes : «On ne s’est pas encore mis d’accord sur les processus de travail du portage entre opérateurs». Pourtant, ça fait une année qu’ils travaillent dessus et Orange a été la première à annoncer que son système était déjà prêt.

En attendant, le client reste encore «kidnappé» par son opérateur et Meninx Technologies (le Data Center qui va gérer le guichet unique de portabilité) perd du temps et de l’argent en attendant que les 3 opérateurs se mettent enfin d’accord sur la date de lancement.

Pour mettre un terme à tout ça, l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) a appelé son collège le 23 octobre dernier et a pris une série de mesures. La première : l’INT a tranché dans les points de litige entre les 3 opérateurs concernant le processus de portabilité. Ce «mode d’emploi» sera envoyé aux opérateurs incessamment sous peu pour l’appliquer.

Le collège a également fixé les délais de mise en service de la portabilité en Tunisie : 5 mois pour l’implantation par rapport à Meninx, et 2 mois de tests pour les opérateurs. Ainsi, vers le mois de mai 2014, les clients mobiles vont pouvoir migrer avec leurs numéros vers la concurrence.

Mais quid du fixe ? Une source chez l’INT nous a affirmé que le régulateur demandera à Tunisie Telecom d’ouvrir, dans l’immédiat, ne serait-ce qu’une petite partie de ses numéros fixes à la portabilité puis ils étudieront ensemble un plan pour ouvrir techniquement tout le réseau.

Mais un problème se pose : le contrat que doivent signer les opérateurs avec Meninx (afin que cette dernière puisse être payée pour cette tâche) n’a pas encore été validé. Et si Tunisie Telecom ou Tunisiana continuent à éviter la signature, ce délai de 7 mois pourrait ne pas être respecté. 

«Dans ce cas, nous allons considérer le contrat comme étant signé dans un délai de 10 jours à partir de la date de réception des décisions (du collège et qui ont été prises le 23 octobre dernier, ndlr)», nous répond-on.

Welid Naffati

A lire également :

Tunisie – Secteur des télécoms : Chronique d’une catastrophe annoncée (1/2)

Orange se déclare prête à accueillir les numéros Tunisiana et Tunisie Telecom (1/2)

Mais que se passe-t-il chez Tunisiana ?

Portabilité des numéros en Tunisie : Quels sont les pièges à éviter ? (1/2)

Portabilité des numéros en Tunisie : Quels sont les pièges à éviter ? (2/2)

«A ce rythme là, Tunisie Telecom n’y sera plus l’année prochaine ou celle d’après» (1/2)

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top