En bref

Quand le créateur du Libre critique la communauté Open Source

Richard Stallman (connu aussi sous le nom de Rms) est un des grands militants du logiciel libre. Cet activiste américain était à l’origine de la licence GNU. Depuis la publication de cette licence, il a fortement contribué à la promotion des logiciels libres et du concept du “copyleft”. Il a développé de nombreux produits libres et a fait plusieurs conférences pour lutter contre les brevets logiciels et les droits numériques. Rms est parfois surnommé le “père de la liberté numérique”.

Notons qu’un logiciel libre est un programme informatique dont l’utilisateur est “libre de l’utiliser, libre de l’étudier, libre de lui apporter des modifications et libre de le distribuer à son tour avec ou sans changement sur son code”.

Dans un récent message diffusé sur Internet, Rms a critiqué les défendeurs de l’Open Source et les a invités à adhérer à la promotion des logiciels libres : «SVP, Notez bien que je ne soutiens pas l’Open Source. Je suis contre ce concept. Je suis un activiste dans le mouvement des logiciels libres. Nous faisons une campagne pour la liberté des utilisateurs des ordinateurs. Vous pouvez aller sur http://www.gnu.org/philosophy/open-source-misses-the-point.html pour plus d’explications sur la différence entre logiciel libre et logiciel en open source.

Android, Fedora, Ubuntu et Firefox ont tous des problèmes envers la liberté de leurs utilisateurs. Par exemple, Fedora et Ubuntu sont des distributions Linux qui sont sous la licence GNU mais elles contiennent des logiciels qui ne sont pas libres ! Firefox sera seulement libre quand vous l’utilisez en supprimant tous les logos et les marques déposées qu’il contient. Pour Android, qui n’est pas aussi parfait déjà, dans la pratique, son exécutable est presque non libre sur la majorité des terminaux mobiles !

J’adresse donc ce message aux communautés. Si vous appréciez la liberté, vous n’avez qu’à ajuster vos activités pour la soutenir».

Rappelons que Rms a toujours provoqué des polémiques en critiquant les produits open source. Il a même accusé plusieurs constructeurs d’avoir utilisé le terme à des fins commerciales. Il rappelle que rendre le code source disponible n’a jamais été suffisant pour assurer la liberté des utilisateurs de ces logiciels qui peuvent ne pas être réutilisables ou dépendre du constructeur même partiellement par exemple.

Reste à savoir maintenant si la communauté “Open Source” tunisienne va aborder ce sujet et mettre fin à ce débat lors de la prochaine réunion annuelle et qui aura lieu jeudi 29 mars prochain à Gammarth.

Farouk Mezguich

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top