L'actuTHD

Quels sont les 5 dossiers urgents que laisse Tawfik Jelassi au prochain ministre des TIC ? 1/2

Quels sont les 5 dossiers urgents que laisse Tawfik Jelassi au prochain ministre des TIC ? 1/2

Le ministre des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tawfik Jelassi s’apprête à quitter son ministère dans les prochains jours pour céder sa place à son successeur. Quels sont les dossiers urgents que laisse M. Jelassi au nouveau ministre des TIC et de l’Economie numérique ? Nous avons rencontré M. Jelassi en fin de semaine dernière dans son bureau au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sis avenue Ouled Haffouz, en début de soirée, entre deux réunions. C’est dire combien ces 3 portefeuilles ministériels lui prennent du temps au point de terminer son travail et ses réunions vers 22h, chaque soir. Interview.

Quels sont les 5 dossiers urgents que laisse Tawfik Jelassi au prochain ministre des TIC ? 1/2Le ministre des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tawfik Jelassi s’apprête à quitter son ministère dans les prochains jours pour céder sa place à son successeur. Quels sont les dossiers urgents que laisse M. Jelassi au nouveau ministre des TIC et de l’Economie numérique ? Nous avons rencontré M. Jelassi en fin de semaine dernière dans son bureau au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sis avenue Ouled Haffouz, en début de soirée, entre deux réunions. C’est dire combien ces 3 portefeuilles ministériels lui prennent du temps au point de terminer son travail et ses réunions vers 22h, chaque soir. Interview.

THD : Vous êtes à la tête, autant le dire, de trois ministères. Vous travaillez beaucoup pour faire avancer les dossiers. Mais êtes-vous satisfait ?

Tawfik Jelassi : Je suis satisfait par le travail de mes équipes et je pense qu’on a fait ensemble du bon travail. Mais si vous allez me poser la question sur le secteur des TIC seulement, je vais dire que j’ai un peu de regret.

Qu’est ce que vous regrettez au juste pour le secteur TIC ? 

C’est qu’on pouvait faire beaucoup plus de choses.

Doit-on comprendre que, tout compte fait, jumeler le ministère des TIC à celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique était une erreur ?

Disons qu’il vaut mieux que les TIC aient leur propre ministère.

Quelles sont les réalisations dont vous êtes le plus fier dans le secteur depuis votre prise de fonction ?

C’est d’avoir débloqué la situation du Conseil stratégique de l’économie numérique. J’y me suis beaucoup impliqué. Dans sa première mouture, il n’était pas possible, en effet, d’avoir une représentativité plus importante du secteur privé face au secteur public. Mais nous avons réussi à contourner ce blocage en un temps record et avons pu publier le décret. Le secteur privé a désormais 6 sièges au lieu d’un seul dans le Conseil.

Tawfik Jelassi, ministre des TIC, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Pourtant, l’UTICA vous a taclé publiquement sur le retard dans plusieurs autres dossiers comme Smart Tunisia.

Vous savez, la publication d’un décret doit suivre un processus bien défini qui prend souvent plusieurs mois. J’aurais beau à aller chaque jour à la Kasbah, à appeler toutes les parties concernées et à demander la publication sans retard dans le Journal Officiel de la République Tunisienne, ça prendra toujours plusieurs mois. 

THD.tn a publié et analysé le rapport d’activité que votre ministère a préparé mi-décembre dernier pour le secteur des TIC. Y a-t-il eu du nouveau depuis ?

Nous sommes enfin arrivés à fixer la date et le programme du colloque sur la e-santé pour la mi-février à Hammamet. Et nous avons réussi à y faire impliquer l’Union Internationale des Télécommunications. Nous avons publié le décret régissant l’octroie de licence de fournisseur d’accès et de services Internet grâce à un cahier des charges. Et finalement l’annonce du lancement du mobile payment ne peut que nous réjouir puisqu’il rentre pleinement dans la stratégie «Tunisie Digitale 2018».

A suivre 

Propos recueillis par Welid Naffati

A lire également :

Mehdi Jomaa valide le projet du Conseil Stratégique du Numérique et de l’identifiant social unique

Smart Tunisia: Les diplômés seront formés et valorisés à l’international, mais quid des startups?

UTICA : La Fédération tunisienne des TIC tire à boulets rouge sur le gouvernement (2/2)

Tunisie : vers l’octroie et le remboursement des Microcrédits via téléphone mobile

Tunisie : La 4G pour fin 2015 et 100 millions US$ de la Banque Mondiale pour la Fibre Optique

Bientôt deux opérateurs virtuels, dont un pour les Libyens vivant en Tunisie

Le ministère des TIC publie un décret qui peut donner le droit aux entreprises de devenir des FAI/FSI

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top