L'actuTHD

Question posée aux 3 opérateurs : «Pourquoi avez-vous proposé ce prix pour la 4G ?»

Question posée aux 3 opérateurs : «Pourquoi avez-vous proposé ce prix pour la 4G ?»

Le ministère des TIC et de l’Economie numérique a procédé mercredi 2 mars dernier à l’ouverture des offres financières pour l’obtention d’une licence 4G durant une cérémonie solennelle devant la presse et les directeurs des 3 opérateurs télécom. Ooredoo a proposé 160 millions de DT, Orange 156,331 millions de DT et Tunisie Telecom 155,1 millions de DT.

Question posée aux 3 opérateurs : «Pourquoi avez-vous proposé ce prix pour la 4G ?»Le ministère des TIC et de l’Economie numérique a procédé mercredi 2 mars dernier à l’ouverture des offres financières pour l’obtention d’une licence 4G durant une cérémonie solennelle devant la presse et les directeurs des 3 opérateurs télécom. Ooredoo a proposé 160 millions de DT, Orange 156,331 millions de DT et Tunisie Telecom 155,1 millions de DT.

Chacun avait sa propre stratégie dans le choix du prix. C’était juste avant le dépôt des dossiers (lire notre article) il y a tout juste un mois. Chacun des 3 opérateurs devra donc payer la totalité de la somme avant d’avoir la licence définitive qui, si tout ira bien, se fera vers la fin de ce mois de mars et ce, par la publication du décret dans le Journal Officiel de la République Tunisienne.

Prix des licences proposés par les 3 opérateurs

Prix des licences proposés par les 3 opérateurs

Ooredoo a ainsi mis la main dans la poche et a casqué la plus grande somme. La raison de ce choix vient après une période de test sur la 4G que l’opérateur a jugé insatisfaisante. Pourquoi ? Parce que le bloc de fréquence que le ministère lui a octroyé durant la phase de test dans la bande 800 Mhz n’était pas bon, a jugé l’opérateur. Ce bloc serait, en effet, limitrophe avec les fréquences adjacentes, notamment celles plus basses. Ces dernières ont parasité le signal causant des perturbations et une dégradation du débit. En obtenant la première place, ooredoo a, donc, l’avantage de mettre la main en premier sur les blocs qu’elle veut, celles du milieu en l’occurrence.

Orange Tunisie pour sa part, le choix du chiffre s’est fait sur la base qu’il y aura une probable concurrence sur le prix plancher 155 million de dinars imposé par le ministère. Pour éviter la guerre des virgules et ne pas entrer dans un second round des offres financières, la direction a donc rajouté un million de DT de plus aux 331 mille dinars. Surtout qu’il y avait les rumeurs d’un 4ème prétendant à cette licence et qui serait TurkCell. Avec ce prix, Orange arrive, donc, deuxième dans le classement ce qui lui permettra d’avoir le second choix dans le bloc des fréquences ainsi que les zones intérieur à couvrir. Notons à cet effet que Orange n’est pas encore présente sur tout le territoire tunisien (cet opérateur existe depuis à peine 6 ans). De ce fait, en plus des blocs de fréquences, Orange avait le stress du choix des zones à couvrir à l’intérieur du pays. 

Les 3 directeurs ont fait un discours devant la presse à la fin de la cérémonie

Les 3 directeurs ont fait un discours devant la presse à la fin de la cérémonie

La 3ème place est revenue à Tunisie Telecom avec 100 mille et Un dinar en dessus du prix plancher (qui rappelons le est de 155 millions DT). Etes-vous déçu d’être arrivé dernier dans le classement ? «Pas du tout», nous a répondu avec un large sourire Nizar Bouguila. Le PDG de Tunisie Telecom semblait être soulagé du résultat, carrément. 

D’après la direction de TT, des études ont été menées sur le prix à proposer dans l’appel d’Offres. Et l’opérateur a fait le choix de casquer le minimum. «Pourquoi doit-on payer 1 million de dinars supplémentaire pour un meilleur bloc de fréquences sachant que les solutions d’amélioration de la qualité du signal coûtent beaucoup moins cher ?», nous a-t-on répondu.

En gros, l’opérateur historique a préféré ne pas casquer plus vu son statut d’entreprise publique, mais a opté pour une dépense plus orientée qualité réseau, surtout dans les zones intérieures du pays. 

Rappelons à cet effet que les gouvernorats limitrophes à l’Algérie et à la Lybie pourrait souffrir le plus dans la qualité de diffusion de la 4G vu que nos voisins n’ont pas encore éteint les émetteurs de la télé analogique qui exploite la bande 800 Mhz.

Welid Naffati

A lire également :

Tunisie – Cérémonie d’ouverture des plis pour la 4G : Ce qui n’a pas été dit…

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top