L'actuTHD

Sage fera-t-elle pression sur la Tunisie pour décréter une loi «anti-piratage» ?

L’éditeur de logiciels de gestion d’entreprises Sage va-t-il faire pression sur le gouvernement de Beji Caid Essebsi pour décréter une loi «anti-piratage»? Dans un entretien accordé à THD, le DG de Sage Maroc et Afrique du Nord nous parle de son plan anti-piratage que sa société compte mettre en œuvre en Tunisie.

L’éditeur de logiciels de gestion d’entreprises Sage a clairement affiché son intention d’éradiquer le piratage par la voie légale en Tunisie. Le site Tekiano en a déjà fait écho (Sage attaque le piratage en Tunisie). Devrions-nous comprendre que Sage va faire pression sur le gouvernement tunisien pour qu’il promulgue une loi anti-piratage ?

«Je pense que le gouvernement tunisien en place a d’autres priorités que de décréter des lois anti-piratage», nous répond M. Grégory Desmot, Directeur général de Sage Maroc et Afrique du Nord (AN). «A l’heure actuelle, il est difficile de travailler avec les institutions publiques tunisiennes».

M. Desmot ne cache pas toutefois la possibilité de proposer au gouvernement une action plus efficace contre les pirates en Tunisie, «une fois que les choses se stabilisent». «Pour l’instant, nous travaillons avec les quelques lois de propriété intellectuelle inscrites dans la législation tunisienne», rajoute-il par la suite. «Nous avons déjà entrepris une action en justice contre deux accusés tunisiens qui vendent une version piratée de notre logiciel de comptabilité et de gestion CIEL. Ils seront un cas d’école pour tous ceux qui piratent nos produits».

Mais la répression est-elle la meilleure solution pour combattre le piratage ? Le DG de Sage Maroc et AN répond que sa société a entrepris une vaste campagne de sensibilisation en Tunisie depuis plusieurs mois incitant les sociétés à adopter la voie légale dans l’utilisation des logiciels Sage. Il explique par la suite que les produits de Sage «ne sont pas des logiciels de confort, mais plutôt de production». Le suivi personnalisé de la part de la société (le service SAV) est donc une garantie du bon fonctionnement de la société cliente.

«Mais notre problème n’est pas uniquement les versions piratées. Les installateurs informels sont également concernés. Pour 40 dinars ils installent nos logiciels sans qu’il y ait la garanti du bon fonctionnement derrière». M. Demost épingle ainsi les sociétés tunisiennes qui pratiquent une économie de bout de chandelles en évitant les distributeurs officiels et formés par Sage pour installer ces logiciels dans leur réseau informatique.

«Je tiens tout de même à rappeller que nous ne sommes pas dans une optique d’attaque, mais plutôt dans la sensibilisation», assène-t-il. «Parmi les actions sur lesquelles on a misé pour justement favoriser la voie légal, c’est les prix attractifs d’achat des licences et les prestations (d’installations et aide à l’utilisation, ndlr)».

Le DG de Sage Maroc et AN affirme par la même occasion que sa société compte sur la collaboration active d’institutions locales comme la chambre nationale syndicale des sociétés de services et d’ingénierie informatique (INFOTICA) ou l’ordre des experts comptables dans son combat contre le piratage. Par ailleurs, Sage Maroc & AN prépare un logiciel de gestion de cabinet et de production comptable dédié aux experts comptables tunisiens. Parmi ses spécificités : déléguer la saisie des données aux entreprises à distance. Cet esprit basé sur le cloud computing permettra alors une utilisation des logiciels de Sage avec des frais réduits tout en optimisant les échanges d’informations et donc une amélioration de la productivité.

Avec son combat anti-piratage, M. Grégory Desmot espère que les autres sociétés vont emboîter le pas, car ceci pourrait créer «environs 50.000 emplois supplémentaires en Tunisie».

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top