L'actuTHD

Seuls 54% des femmes dans les pays à revenu faible ont accès à l’Internet mobile  

En dépit de la disponibilité d’offres data aux tarifs abordables et d’appareils aux prix accessibles, l’inégalité hommes-femmes dans l’accès ou l’utilisation de l’internet mobile demeure très élevée en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.  Selon le rapport de l’Association des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile (GSMA) sur la connectivité, 54 % des femmes des pays à revenu faible ou intermédiaire utilisent maintenant l’internet mobile et les disparités entre hommes et femmes se réduisent. Les femmes sont 20% moins susceptibles que les hommes d’utiliser l’internet mobile, contre 27% en 2017. Cette baisse s’explique principalement par une amélioration en Asie du Sud où l’écart entre hommes et femmes s’est réduit de 16%. Il reste, cependant, le plus important dans cette région et est relativement stable dans d’autres comme l’Afrique subsaharienne qui se classe au deuxième rang avec un écart d’utilisation de 37 % entre hommes et femmes, contre 51% en Asie du Sud.

Ce gap s’explique par plusieurs facteurs. Selon la GSMA, l’accessibilité financière des appareils reste le principal obstacle à la possession d’un téléphone portable chez les hommes comme chez les femmes. Chez les utilisateurs de téléphones portables qui connaissent l’internet mobile, l’analphabétisme et le manque de culture numérique restent le principal obstacle à l’utilisation, suivi de l’accessibilité financière. Les soucis de sureté et sécurité constituent également un obstacle important, surtout en Amérique latine. Bien que le sentiment de non-pertinence ait perdu de son importance en tant qu’obstacle, il reste un facteur important dans plusieurs pays.

L’association ajoute, également, qu’il existe un écart important entre hommes et femmes en termes de possession d’un smartphone – à l’origine d’une augmentation substantielle de l’utilisation de l’internet mobile –  : les femmes des pays à revenu faible ou intermédiaire sont 20 % moins susceptibles que les hommes d’en posséder un. Les femmes sont beaucoup moins susceptibles que les hommes d’acheter leur propre smartphone et ont moins d’autonomie et de pouvoir de décision dans l’acquisition d’un smartphone. Beaucoup de femmes manifestent néanmoins leur ferme intention d’acquérir un smartphone.

Cependant, selon le même rapport, la notion de l’internet mobile se développe rapidement, même si elle reste inégale. Les hommes comme les femmes considèrent de plus en plus que l’internet leur est utile au quotidien. Parmi les personnes qui possèdent un téléphone portable, les femmes utilisent en moyenne un éventail plus restreint de services dans l’ensemble des 15 pays étudiés. Cet écart reste marqué même chez les propriétaires de smartphones. La réduction de l’écart entre hommes et femmes en termes d’utilisation de la téléphonie mobile représente une opportunité commerciale importante pour le secteur, que ce soit en termes de croissance de l’ARPU2 ou de retombées plus larges de la téléphonie mobile chez les femmes.

 

La Rédaction

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top