L'actuTHD

SIB Sousse 2016 : Un fiasco total !

SIB Sousse 2016 : Un souk des TIC de mal en pis !

La 18ème édition du Salon de l’informatique, de la Bureautique et des Technologies de la Communication (SIB) a ouvert ses portes au grand public le 11 mars courant à la foire internationale de Sousse. Il se poursuivra jusqu’au 20 mars. Et comme pour les deux éditions précédentes, le salon international du livre dans sa 3ème édition, a été organisé en parallèle, sous l’égide du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine.

SIB Sousse 2016 : Un souk des TIC de mal en pis !La 18ème édition du Salon de l’informatique, de la Bureautique et des Technologies de la Communication (SIB) a ouvert ses portes au grand public le 11 mars courant à la foire internationale de Sousse. Il se poursuivra jusqu’au 20 mars. Et comme pour les deux éditions précédentes, le salon international du livre dans sa 3ème édition, a été organisé en parallèle, sous l’égide du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine. Cependant, cette année la foire de Sousse a décidé de changer «l’organisation» des deux salons, en accordant le Hall numéro 1 à la foire du livre, et le Hall numéro 2 au SIB. Et c’est là où se pose le premier problème.

En effet, il est difficile de deviner que les spécialistes de l’informatique et des technologies exposent bien dans cette foire si on ne vient pas spécialement pour découvrir leurs offres. D’ailleurs, même le flyer distribué à l’entrée comporte uniquement la présentation de la foire du livre, comme le montre la photo ci-dessous. Effectuant un tour dans le premier Hall, la première observation à noter est l’absence de nombreux exposants, qui ont choisi de quitter le salon après avoir réservé des stands, pour des raisons qu’on ignore.

l'entrée du Hall 2 dédié au SIB à Sousse

l’entrée du Hall 2 dédié au SIB à Sousse

Le second Hall quant à lui, il est beaucoup plus étroit et limite par conséquent le nombre de stands installés. A ce niveau, on peut remarquer la flagrante absence des grandes marques de l’informatiques tels que HP, DELL ou encore Lenovo. Il n’y a que les petits revendeurs et les grossistes de gadgets informatiques chinois. Les prix peuvent aller de 1 dinar (les tapis de souris) à 45 dinars (les routeurs 3G) pour les gadgets et accessoires informatiques. On trouve aussi les sacs à dos et sacoches pour ordinateurs portables, dont les prix varient entre 9 et 69 dinars.

Du côté des ordinateurs portatifs, les prix varient globalement entre 400 dinars pour «Lenovo G50-45» et 2999 pour «ASUS G771JW». Les prix des tablettes, qui se font de moins en moins présentes dans les salons spécialisés, démarrent à 100 dinars pour la YOOZ MYP 702 pour atteindre les 720 dinars pour la Samsung Tab A SM-T555.

Cette année aussi, les accessoires Girly ont brillé par leur absence (pourtant c’était la grande tendance ces dernières années dans le SIB de Sousse). Les couleurs des gadgets, des sacoches et même des portatifs varient entre le bordeaux, le gris et le noir. Une touche tellement masculine pour des produits qui ne sont plus orientées pour les garçons.

 Le stand de Tunisie Telecom au SIB de Sousse 2016

Le stand de Tunisie Telecom au SIB de Sousse 2016 avec le nouveau logo

L’organisation des deux salons dans la même foire n’est peut-être pas une aussi mauvaise idée, seulement, ce qui cloche selon la plupart des exposants avec qui on s’est entretenu, c’est la ‘qualité des exposants’ et la ‘communication manquante’. «En venant chaque matin, c’est des CD et des paquets vides qu’on trouve jetés de part et d’autre. Ce n’est pas digne d’un grand salon comme le SIB», a déclaré un des exposants. Un autre a souligné l’absence des grandes marques de l’informatique qui ont laissé leurs places aux grossistes transformant le salon en un ‘souk’. D’autres exposants ont exprimé leur mécontentement de la stratégie de communication adoptée par les organisateurs des salons : «Je viens personnellement de Tunis et je ne connais pas les lieux. En visitant la ville de Sousse, je n’ai vu aucun affichage urbain pouvant motiver les gens à venir. Les seules affiches sont accrochées à quelques mètres de la foire et avec les problèmes économiques que connait tout le pays, il est tout à fait normal que l’afflux des Tunisiens soit aussi faible», a déclaré un exposant.

Tant de causes qui pourraient être à l’origine de l’importante baisse du nombre de visiteurs, d’une année à une autre. Mais ce qu’on ne peut nier, est que les SIB, qu’ils soient de Tunis ou de Sousse, ne cessent de montrer la décadence de tout un pays où le nivellement par le bas est devenu, malheureusement, une règle générale.

Habib Dridi

A lire également :

SIB Sousse 2016 : Quelles sont les promos des opérateurs et FAI ?

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top