L'actuTHD

Smart Host: Une startup 100% tunisienne à la conquête de Dubai, Paris et New York

D’une discussion autour d’un café à Tunis, un jeune entrepreneur tunisien a eu l’idée de créer sa startup. Avec un budget de 1,5 million de dinars en poche et à peine opérationnelle sur le marché tunisien, voilà qu’il s’apprête à ouvrir des filiales à travers le monde et à devenir le relais commercial des SS2i tunisiennes.

Une nouvelle société hi-tech vient de voir le jour en Tunisie : Smart Host. Elle s’est fixée l’objectif de changer les habitudes des entreprises tunisiennes en les rendant plus compétitives et en augmentant leur bénéfice. Grâce à quoi ? Grâce au cloud computing.

«Pour faire de la différence et avoir de la valeur ajoutée, Smart Host compte changer les règles du jeu en Tunisie. Changer carrément la culture des entreprises tunisiennes», a lancé cet ex-directeur chez Microsoft Tunisie le jeudi 2 février, devant un parterre de journalistes. Il n’a pas caché son enthousiasme à voir enfin son rêve se réaliser. Et pour cause : l’idée de cette startup a germé dans sa tête il y a 12 ans dans une discussion geek autour d’un café.

Fort de son expérience internationale chez Microsoft, M. Walid Khoudja est parti d’un constat : le besoin grandissant des sociétés à réduire leurs frais en installation informatique, tout en améliorant leur productivité avec des outils de travail qui répondent à leur besoin.

Il y a quelques années, ce besoin en Tunisie n’a pas réellement été ressenti. Dans les pays développés, par contre, le passage au cloud computing est devenu une nécessité pour afficher des résultats financiers en vert dans un contexte économique mondial de plus en plus difficile.

Mais les faits sont là. La crise économique qui frappe les puissances mondiales n’a pas épargné notre petit pays. Douze ans après, le cloud computing n’est plus une technologie à laquelle on fait appel pour être «In». Le cloud c’est maintenant la solution pour les sociétés, et surtout le gouvernement tunisien, s’ils veulent éviter la banqueroute.

«Nous y avons cru et notre principale investisseur y a cru», rajoute M. Khouja. Cet investisseur est la société Prologic, une grande entreprise tunisienne spécialisée en équipement informatique. Son PDG, M. Abdelwahab Essafi, déclarera à cet effet qu’il a investi 1,5 millions de dinars pour mettre ce projet en marche et de rajouter par la suite : «Nous continuerons à investir autant qu’il le faudra pour permettre à cette jeune startup d’atteindre ses objectifs et de devenir le leader incontestable du cloud dans la région».

Et ce n’était pas des paroles en l’air ! En effet, le DGA de Smart Host, M. Walid Khouja, a créé la surprise en annonçant d’ores-et-déjà l’ouverture de plusieurs bureaux régionaux. Le premier à Dubai vers la fin de ce mois, en France d’ici la fin de l’année et aux Etats Unis prochainement. Mieux encore : En plus du Data Center déjà opérationnel à Tunis, un deuxième Data center est en cours de construction à Neuilly et son lancement sera concomitant avec l’ouverture du bureau de Paris. Même plan pour les USA où Smart Host ouvrira à New York un Data Center en même temps que son bureau étatsunien. Excusez du peu !

Et quid de Dubai ? N’auront-il pas droit eux aussi à un Data Center comme les autres ? «C’est celui de Tunis qui desservira la région du Moyen Orient», nous répond le DGA de Smart Host. «D’ailleurs nous vous annonçons dès maintenant que le quartier général de toutes les filiales de la société sera basé à Tunis». C’est dire l’intérêt que porte M. Khouja et ses investisseurs à leur pays natal, surtout en ce temps de crise économique. «Grâce à Smart Host, nous estimons que nous créerons en Tunisie plusieurs centaines d’emplois directs, et des milliers en emploi indirect».

Cette startup, qui emploie actuellement une soixantaine de personnes, envisage, en effet, de faire le relais commercial des SS2i tunisiennes à l’étranger.

«Smart Host ne propose pas uniquement de l’hébergement Cloud», explique M. Khouja. «Nous offrons en effet toute une solution clé en main basée sur le cloud. Nous approchons la société, étudions ses besoins et lui cherchons les solutions logicielles adaptées à ses besoins. Si ces solutions ne sont pas disponibles sur le marché, nous voyons alors avec les sociétés tunisiennes de développement logiciel. Une fois que l’une de ces SS2i répond à ce besoin spécifique par le développement d’une nouvelle application ou l’adaptation d’un logiciel déjà existant, on proposera alors la solution dans la gamme des produits qu’on commercialise à nos clients, en Tunisie et dans le monde».

Question connectivité, Smart Host mise beaucoup sur la qualité de service. Une liaison de 1 Gb/s est assurée au sein de leur Data Center ainsi qu’une redondance de la connexion avec l’étranger, notamment via le câble sous marin Sea-Me-We 4. Quant au lancement commercial effectif, il est programmé pour le mois d’avril prochain.

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

A lire également :

Tunisie : La Steg doit-elle encourager le cloud pour limiter ses pertes ?

Quel rôle peut jouer Tunisie Telecom dans la relance économique ?

Tunisie: On vous demande la lune? Offrez-vous d’abord un croissant de lune. C’est déjà un grand pas!

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top