L'actuTHD

Startup Story : Badreddine Ouali affirme que conquérir l’Afrique nécessite un passage par la Tunisie

Badreddine Ouali, président de Smart Tunisia et fondateur de Vermeg, a été l’invité du 35ème épisode de Startup Story by IntilaQ. Lors de son intervention, il est revenu sur les réalisations de Smart Tunisia, notamment en terme de création d’emploi.

Il a indiqué que la Tunisie compte 600.000 chômeurs dont 200.000 titulaires de diplômes de l’enseignement supérieur. “Créer de l’emploi pour les jeunes récemment diplômés nécessite un taux de croissance de 8 à 9%. Pour faire travailler la totalité des chômeurs, il faut entre 15 et 25% de taux de croissance. Or, en Tunisie le taux de croissance n’est que de 2%. La solution était donc de ramener des investisseurs pour faire travailler les compétences dont nous disposons et profiter ainsi des croissances des économies étrangères”, a déclaré Badreddine Ouali.

Faisant l’état des lieux de la situation après la mise en œuvre du programme Smart Tunisie, le Président de Vermeg a indiqué, que l’initiative a permis la création de “10.000 emplois en dépit des contraintes”. “Notre objectif est de créer 50.000 emplois dans les domaines des technologies et des télécommunications d’ici 2020. Atteindre cet objectif assurera des revenues de 2 milliards de dinars à la Tunisie et permettra  aux secteurs des technologies et des télécommunications de se placer avant les secteurs du Tourisme et de l’Agriculture”, a-t-il affirmé.

Concernant le rôle de Smart Tunisia, Badreddine Ouali a précisé que la mission consiste à véhiculer une image de la Tunisie autre que celle d’une destination touristique. “Nous disposons certes de belles plages, mais nous avons aussi des universités et des compétences très recherchées. L’objectif aujourd’hui est d’expliquer aux investisseurs, surtout ceux qui veulent conquérir l’Afrique, que la Tunisie est un passage nécessaire de par le fait que nous sommes ouvert au monde, aux autres cultures et que nous maitrisons plusieurs langues”, a-t-il souligné.

Le Président de Smart Tunisia a par ailleurs noté que le plus grand challenge pour la Tunisie est de créer sa marque. “Il faut créer une marque tunisienne dès aujourd’hui”, a-t-il assuré.

Startup de la semaine : Simple Expert

Farah Ezzedine, Marketing Manager chez Simple Expert une startup boosté par IntilaQ, a été l’invitée de la rubrique Startup de la semaine. Pour présenter la société, elle a expliqué que Simple Expert répond à deux problématiques : la première concerne la budgétisation d’un projet de développement de site internet ou d’une application mobile et la deuxième, le prestataire de service.

“En accédant à notre plateforme, l’utilisateur peut, après avoir répondu à quelques questions, avoir une idée du coût de son projet. Des recommandations de prestataires lui sont ensuite communiquées”, a avancé Farah Ezzedine .

La Marketing Manager de Simple Expert a ajouté que l’entreprise a commencé à s’exporter à l’international et commercialise actuellement son produit en France. “Nous avons fait évoluer le produit pour en faire un produit BtoB packagé qui se vend actuellement sur le marché français”, a-t-elle indiqué.

Pour écouter l’émission au complet veuillez cliquer ici.

Nadya Jennene

Facebook Comments
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Nous Contacter :


Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Contact: contact[at]thd.tn

Newsletter :

To Top