Non classé

Startup Story : Etat des lieux de l’entrepreneuriat féminin en Tunisie par ONU femmes

Dans ce nouvel épisode de Startup Story sponsored by BEE, nous avons invité Hela Skhiri, chargée du programme ONU femmes en Tunisie qui a parlé de l’entreprenariat féminin en Tunisie.

Interrogée sur l’évolution enregistrée au niveau du nombre des entreprises créées et gérées par des femmes en Tunisie, Hela Skhiri a indiqué qu’actuellement, on compte près de 19 mille sociétés présidées par des femmes. Cela dit, les statistiques détaillées ne sont pas disponibles.

«On ne peut pas savoir si les statistiques ont positivement évolué durant ces 5 dernières années car on n’a pas de données claires pour les années précédentes», a-t-elle indiqué.

L’importance de l’autonomisation des femmes

Sur le plan économique, l’autonomisation des femmes a un impact positif car elle permet de générer de la valeur ajoutée et de diminuer le taux de chômage

«Quand une femme devient autonome, elle plus confiance en elle et devient plus responsable. Cette valorisation permet aux femmes de créer de la valeur tout en diminuant le taux de chômage. Il faut noter que deux tiers des jeunes diplômés sont des femmes, et on n’en retrouve que la moitié sur le marché de l’emploi», a-t-elle expliqué.

Notre invité a par ailleurs, souligné que la majorité des sociétés gérées par des femmes sont des micro-entreprises. Dans ce sens, l’experte précise qu’il est indispensable d’encourager ces femmes à prendre davantage de risques et d’agrandir leurs entreprises, notamment en assurant les conditions nécessaires pour ce développement.

«Les femmes entrepreneures ont besoin d’un soutien à plusieurs niveaux ; renforcement du réseautage, soutien et accompagnement dès la création et durant au moins les 3 années qui suivront…

Des efforts ont été engagés dans ce sens par l’Etat Tunisien, mais l’essentiel reste encore à faire, d’après notre invitée.

«Il faut développer le mentorat et assurer un accompagnement spécifique aux femmes désirant créer leurs entreprises, pour au moins 3 ans. Pour résumer, un programme tenant compte de la diversité et soutenu par les médias au niveau de la mise en valeur des expériences féminines est la condition de réussite de ce challenge», a-t-elle conclu.

Budapest: Une infinité d’opportunités pour les entrepreneurs

Dans la deuxième partie de l’émission nous avons invité Anis Ajroud, du groupe AGS, qui a parlé de l’écosystème entrepreneurial à Budapest.

Selon ses dires, Anis Ajroud, en plus d’avoir des partenaires à Budapest, ce pays représente de nombreuses opportunités pour les entrepreneurs.

Ce marché dispose aussi d’un important réseau de freelance, un élément essentiel dans le travail de l’entreprise d’Anis, installée à Budapest. Cette entreprise travaille essentiellement sur les «deadlines». La boîte récupère des projets en retard en s’engageant à les livrer à temps. Près de 60% du travail est effectué par des freelances, tunisiens mais aussi de Budapest.

Pour plus de détails, vous pouvez écouter ou télécharger l’intégralité de cet épisode de Startup Story powered by BEE, sur le soundcloud de THD.tn et sur iTunes.

Zeyneb Dridi

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top