L'actuTHD

Tunisie : Comment gagner les élections grâce à Facebook, Twitter et un WikiCPR

Si le parti de Moncef Marzouki est devenu la deuxième force politique en Tunisie, c’est grâce à facebook, twitter et une plateforme Wiki. Lors d’une cérémonie, la cellule de communication du Mottamar a révélé le mode d’emploi d’une campagne électorale réussie avec très peu de frais. Bref, plus geek que le CPR, tu meurs !

Les jeux sont faits. Les élections de l’assemblée constituante se sont déroulées le dimanche 23 octobre dernier. Et d’après les résultats provisoires, le mouvement islamique Ennahdha s’accapare 90 sièges sur les 217 disponibles dans l’hémicycle, soit 41,47%. Juste après, on trouve un parti qui a créé la surprise générale en s’accaparant 13,82% des sièges : le Congrès pour la république (CPR, alias mottamar).

Le parti de Moncef Marzouki a organisé le samedi 29 octobre dernier dans un hôtel au centre ville de Tunis, une cérémonie en l’honneur des militants du CPR. Environ 1000 personnes ont répondu présents à l’invitation dont la majorité avait moins de 35 ans. Dans son allocution de bienvenue, le président du parti, Moncef Marzouki, a salué l’effort de tous les sympathisants, militants et supporters du CPR. Il a également mis en exergue la richesse des compétences du parti notamment grâce à ses jeunes militants.

Des membres de la cellule de communication, ont par la suite fait une présentation rapide de leur mode de fonctionnement avant et durant la campagne électorale : «Pendant que les militants du CPR dormaient en Tunisie et en Europe, ce sont nos collègues au Canada et aux Etats Unis qui prenaient la relève». Leur tâche ? Animer les pages facebook et compte twitter du parti, ainsi que coordonner les actions sur le terrain à travers le monde. «Quand un bureau régional du CPR programme un meeting avec les habitants d’une circonscription, il crée un évènement sur Facebook», explique un membre de la cellule de communication du parti.

Les infographistes et spécialistes d’évènementiels travaillant à titre bénévole, entament alors le travail de préparation des éléments de visibilité (habillage de la scène, les prospectus, etc.). D’autres se chargent de l’envoi des SMS et/ou des appels téléphoniques de notification aux habitants de la région.

«Vous savez ? Le sigle du parti (les lunettes de Moncef Marzouki, ndlr) qui a cartonné sur Internet et notamment facebook, est l’invention d’un militant âgé de 21 ans», fait remarquer la cellule de communication du CPR aux invités.

Autre point intéressant évoqué lors de la présentation : l’utilisation d’une plateforme Wiki pour élaborer le programme électoral du CPR. «Cette plateforme était hébergée sur un serveur dont l’adresse a été tenue secrète par les militants du CPR». Sur ce ‘WikiCPR’, ces derniers ont écrit, ensemble, le programme politique et le projet de constitution que le parti va défendre à l’assemblée constituante.

Au final, la cellule de communication du CPR a tenu à remercier M. Naceur Chakroune, directeur général du groupe 3S, et l’agence Huge Conseil (agence de communication du FAI GlobalNet, filiale de 3S) d’avoir «bénévolement soutenu et encadré les actions de la cellule», nous dit-on.

Malgré le blackout médiatique qui a été imposé au Congrès pour la république dans le mass media, notamment la presse imprimée et télé, le Mottamar a donc réussi tant bien que mal à faire parler de lui et à s’imposer comme deuxième force politique du pays. Ceci s’explique par deux raisons : la carte blanche qu’a donnée le bureau politique du Mottamar à ses jeunes militants (et dont l’action était synchronisée grâce à Internet) et puis la bonne maitrise des nouvelles technologies de communication.

Résultat : le CPR a réussi à créer le buzz sur Internet sans même dépenser un seul sou dans des campagnes pub ou l’achat des services d’agences spécialisées en évènementiel. Bref, plus geek que le Congrès pour la république, tu meurs !

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

A lire également :

Tunisie : Le DG de GlobalNet au centre d’études du parti de Moncef Marzouki

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top