L'actuTHD

Tunisie : «Des partis politiques ont essayé de prendre ma page, mais j’ai refusé»

Tunisie : «Des partis politiques ont essayé de prendre ma page mais j’ai refusé»

La page ‘Tunisie’, est la page fan pionnière de toutes celles que compte Facebook pour la Tunisie. Créée en 2009, quand le réseau social de Mark Zuckerberg commençait à peine à se faire connaître au pays des Jasmins, ‘Tunisie’ s’est vite attirée la sympathie des facebookeurs au fil du temps grâce à la qualité de ses publications. Mélangeant divertissement et information, cette page a même «osé» partager des articles et des statuts peu glorieux envers Zine el Abidine Ben Ali (Zaba), s’attirant, ainsi, les foudres de Ammar 404 en 2010.

Tunisie : «Des partis politiques ont essayé de prendre ma page mais j’ai refusé»La page ‘Tunisie’, est la page fan pionnière de toutes celles que compte Facebook pour la Tunisie. Créée en 2009, quand le réseau social de Mark Zuckerberg commençait à peine à se faire connaître au pays des Jasmins, ‘Tunisie’ s’est vite attirée la sympathie des facebookeurs au fil du temps grâce à la qualité de ses publications. Mélangeant divertissement et information, cette page a même «osé» partager des articles et des statuts peu glorieux envers Zine el Abidine Ben Ali (Zaba), s’attirant, ainsi, les foudres de Ammar 404 en 2010.

En cette période-là, son administrateur, Imed Amri, n’a pas eu froid aux yeux en affichant son nom complet et son numéro de téléphone dans la section «A propos». Pendant le soulèvement populaire de décembre 2010 jusqu’à la chute du régime en janvier 2011, Imed Amri n’a pas ménagé ses efforts pour diffuser au grand public les dépêches venant des régions (images, vidéos, nombre des morts, etc.). 

Malgré la censure (et histoire de se mettre à jour avec ce qui se passait dans le pays), les Tunisiens ont utilisé leur proxy pour accéder à la page augmentant, ainsi, son nombre de fans de plusieurs milliers de personnes en quelques mois. La réputation et le rayonnement de la page ‘Tunisie ‘sur Facebook, ont fini par dépasser nos frontières après la fuite de Zaba. Elle est jusqu’à présent la seule et unique page facebook tunisienne à dépasser le million d’abonnés.

Après plusieurs mois de disparition, ‘Tunisie’ est revenue en ligne. Y a-t-il eu du sabotage ? Y a-t-il des partis politiques qui sont derrière cette disparition ? Imed Amri est sorti de son silence pour répondre à toutes ces questions. Interview.

THD : Pourquoi la page Tunisie a disparu tout ce temps sur facebook ?

Imed Amri : En fait, facebook l’a suspendue deux fois pour cause de mass reporting. La première fois était en décembre 2012, suite à laquelle j’ai envoyé plusieurs mails à facebook demandant sa reprise en main et en apportant tous les justifs nécessaires. J’ai même acheté de l’espace pub pour promouvoir la page, même si elle était suspendue, afin de faciliter le contact avec les équipes de Facebook. Et pourtant, ce n’est que vers juin 2013 que j’ai pu la récupérer. Un mois plus tard, une autre vague de mass reporting a fait suspendre la page une 2ème fois. Et sans que je fasse rien, Facebook me l’a remise en ligne il y a deux semaines. Mieux, il m’a fait récupérer le 1 million de fans après qu’il ne m’en a gardé que 150 mille au départ.

La page Tunisie s’est faite connaître par ses avis politiques parfois très controversés. Est-ce la raison de ce mass reporting ?

Je ne pense pas. Car au moment de la première suspension, et même à la 2ème, j’ai arrêté de publier toute info qui se rapportait à la scène politique. Donc je pense que ce sont des pages concurrentes qui l’ont fait, histoire d’avoir plus de parts de marché.

Aviez-vous reçu des menaces vous obligeant à arrêter ce type de publication ?

Non. C’est juste que moi j’étais dégouté par toute la classe politique. 

Avant les élections de 2011, votre page Tunisie a publié fréquemment des vidéos de Moncef Marzouki, ex-chef du parti CPR et actuel président de la république. Etiez-vous un militant dans son parti ?

Je n’étais pas militant et je ne faisais partie d’aucun mouvement politique. Je n’étais qu’un simple sympathisant. Mais depuis, Marzouki, son parti et toute la classe politique tunisienne m’ont tous déçu. Je les vomis !

Avez-vous eu des propositions de la part d’autres partis politiques pour «louer» votre page afin d’y faire passer leur message politique ?

J’ai eu des offres. Mais je suis incapable de vous dire quels sont les partis car ils se cachaient tout le temps derrière des agences de communication. Et à chaque fois, je déclinais. Ils ont fini par comprendre que je ne suis pas intéressé et depuis on ne m’approche plus.

Combien de pages facebook gérez-vous actuellement ?

Plus de 10 pages avec 3,5 millions de fans au total. 

Est-ce que la page Tunisie-Tunisia-Tounes est la vôtre aussi ?

J’y suis qu’un simple créateur de contenus. Elle n’est pas la mienne.

Comment faites-vous pour vivre avec ces pages ?

Je vends du trafic. C’est à dire que j’augmente l’audience des sites en postant leurs liens sur les pages que je gère, ou sinon je ramène de nouveaux fans aux autres pages.

Quels sont vos tarifs ?

Les tarifs dépendent du client. Par exemple, un site arabophone a un prix moins cher que le francophone. Il est facturé à raison de 6 à 12 dinars par 1000 clicks. Quant au recrutement des fans, il dépend aussi de la page. Le prix se situe entre 50 et 90 dinars/1000 fans.

Comptez-vous poster prochainement des publications à vocation politique, surtout devant la gravité de la situation par laquelle passe le pays ?

Si je peux donner plus à mon pays, je n’hésiterai pas une seule seconde. 

Propos recueillis par Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top