L'actuTHD

Tunisie – Identifiant unique social : Le Mobile Payment pour la réforme des subventions

«Intégrer la technologie du mobile payment à la gestion des transferts d’argent de l’Etat vers des tiers » dans le cadre d’une future réforme du système de compensation. C’est ainsi que l’on peut résumer la solution que trois étudiants de l’Executive MBA à la Mediterranean School of Business (MSB) ont développée pour leur projet de fin d’études.

Sous l’encadrement du Dr Tawfik Jelassi, Olfa Melki (Senior Product Manager – Data, Département Marketing B2C chez Ooredoo Tunisie), Mohamed Nadhir Daoud (ERP Project Manager / Business Analyst chez Sotipapier) et Rached Chaibi (Business development advisor/ Ambassade de l’Angleterre) ont mis au point une solution technologique à «petit prix» afin de permettre au gouvernement de mettre en œuvre, à moindres coûts, la réforme du système de compensation proposée par la Banque Mondiale, si validée.

Afin de présenter leur travail de recherche au grand public et expliquer davantage sa valeur ajoutée , Olfa Melki et Mohamed Nadhir Daoud ont contacté la rédaction de THD. Les deux étudiants nous ont d’abord précisé que l’idée est née suite à des recherches approfondies auprès de plusieurs institutions et organismes tels que la Banque Mondiale. Cette dernière a en effet recommandé de moderniser le système de compensation, qui dans sa forme actuelle généralisée, pompe une grande partie du budget de l’Etat. La Banque Mondiale a également proposé d’orienter ces subventions vers ceux qui les méritent : les ménages nécessiteux.

C’est à ce titre, que le Centre de Recherches et d’Etudes Sociales (CRES) a lancé, pour le compte du Programme d’aide aux familles nécessiteuses (PNAFN), le développement d’une plateforme financée par la Banque Mondiale et dans laquelle seront listés les souscripteurs éligibles au programme individualisé des produits subventionnés.

Une fois la collecte de données achevée, la base de données sera communiquée au gouvernement qui, sous réserve de la mise en exécution des recommandations de la Banque Mondiale, prendra en charge «la mise en place d’un système de transfert d’argent à travers une société financière pour les bénéficiaires du programme».

Revenant sur l’élaboration de la solution de mobile payment qu’ils ont développée, Olfa Melki et Mohamed Nadhir Daoud ont souligné que le choix s’est finalement porté sur le service USSD en raison de sa simplicité d’utilisation et son alignement avec la règlementation tunisienne. Olfa Melki et Mohamed Nadhir Daoud ont en effet expliqué qu’avant de trancher en faveur de cette solution, l’équipe a pensé à plusieurs alternatives mais certaines étaient incompatibles avec le contexte tunisien soit en raison du manque d’agilité règlementaire ou de difficultés techniques inhérentes au déploiement de la solution dans certaines zones en manque d’infrastructures.

Techniquement parlant, la solution consiste à utiliser «le Sim Skin et toutes opérations de contrôle à partir du téléphone portable, dans les opérations de transfert». «Chaque responsable de famille nécessiteuse aura, en effet, un numéro de téléphone mobile associé à un portefeuille virtuel doté d’un code unique ». Une fois le transfert d’argent effectué par l’Etat, l’institution financière, qu’on aura déterminée, procède à son tour au transfert de la somme allouée à chaque bénéficiaire du programme des produits subventionnés ».

«Le responsable de famille n’aura pas à se déplacer physiquement pour retirer la somme d’argent. Il pourra la gérer à travers son téléphone portable grâce à un code USSD octroyé par l’opérateur télécom. Plus précisément, il pourra effectuer un suivi, un transfert, un paiement d’achat et toutes autres transactions via le code USSD *XXX#».

Si réalisée, cette réforme permettra à l’état d’économiser des sommes colossales sur le budget alloué aux produits subventionnés. Olfa Melki et Mohamed Nadhir Daoud ont affirmé, dans ce sens que, « sur un plan économique, la réforme du système de compensation permettra au gouvernement de ne plus subir les fluctuations des taux de change et des prix des produits de base à l’international », en plus de la possibilité d’exclure « les non-ménages qui consomment 25 % du budget des produits alimentaires destinés aux familles » et de réduire considérablement «la surconsommation des produits subventionnés, leur monopolisation, ou leur exportation illicite».

«Cette analyse constitue un travail original pour un projet de fin d’études ; elle démontre la volonté de l’équipe d’étudiants à trouver une solution technologique à un problème majeur de portée stratégique pour le pays. In fine, ce PFE est une preuve de patriotisme émanant du monde académique !», a souligné Dr Tawfik Jelassi, ancien ministre des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, actuellement professeur à la MSB et accessoirement membre fondateur du parti politique Al Badil Ettounsi de Mahdi Jomaa.

M. Jelassi a été par ailleurs l’invité de DigiClub en mars dernier et ce, quelques jours avant l’annonce de création du parti.

Nadya Jennene

A lire également :

Transformation digitale : «Un salarié qui n’échoue pas est un mauvais employé»

Un matelas connecté c’est aussi une façon de faire sa transformation digitale

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top