L'actuTHD

Tunisie: la GSMA et les opérateurs téléphoniques se mobilisent contre les catastrophes naturelles

A l’initiative de l’Association des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile (GSMA), les opérateurs tunisiens – Tunisie Telecom, Ooredoo Tunisie et Orange Tunisie – ont signé, jeudi, une Déclaration d’Intention pour le lancement d’un service d’alerte précoce par SMS pour la lutte contre les catastrophes naturelles.

Cette initiative regroupe plusieurs intervenants : les ministères de l’Intérieur, de la Défense, de la Technologie des communications et de l’Economie numérique, les opérateurs téléphoniques ainsi que l’Institut national de Météorologie et l’Instance nationale des Télécommunications (INT).

« Ce nouveau service sera officiellement opérationnel à partir de mars 2020 », a déclaré le ministre des TIC, Anouar Maarouf, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion.

Mohamed Abbes, Public Policy Director pour la région Mena et représentant de la GSMA en Tunisie, a, lui, indiqué que la technologie de ciblage était le point fort de ce service.

« En se basant sur les prévisions météo, un SMS – contenant des instructions de précaution délivrées par le ministère de l’Intérieur – est envoyé à chaque habitant ou visiteur de la zone concernée par l’alerte », a-t-il noté.

Selon le représentant de la GSMA en Tunisie, les alertes précoces concerneront, dans un premier temps, les inondations et les chutes de neige.

Expliquant davantage le fonctionnement de ce nouveau système d’alerte précoce, le directeur Marketing de Ooredoo Tunisie, Houssem Abbassi, a précisé, dans une déclaration accordée à THD, que les opérateurs se basaient sur une approche de triangulation des données – les connexions entre les réseaux mobiles et les téléphones – pour le zonage et l’identification de la population qui doit être alertée.

En termes d’investissement, ce nouveau service coûterait zéro millime à l’opérateur Ooredoo Tunisie, techniquement prêt.

« La solution étant conçue par la GSMA, Ooredoo se charge uniquement de l’intégration », a souligné Houssem Abbassi.

Pour Tunisie Telecom, le projet nécessiterait une enveloppe de « quelques centaines de milliers de dinars », selon Mohamed Fadhel Kraiem, président directeur général de l’opérateur historique.

L’opérateur devrait, en effet, acquérir la technologie LBS nécessaire afin que ces infrastructures soient compatibles avec la solution de la GSMA.

En lançant ce service, la Tunisie devient le tout premier pays dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à rejoindre l’initiative We Care de la GSMA et le quatrième en Afrique.

We Care a été lancée en Afrique en 2014 avec des programmes différents et adaptés à chaque pays partenaire. Au Kenya, l’initiative We Care porte sur la protection en ligne des enfants, au Rwanda sur l’inclusion digitale et en Côte d’Ivoire sur la lutte contre le vol des téléphones portables.

Notons qu’une même initiative visant à bloquer les téléphones portables signalés volés ou acquis sur le marché parallèle avait été proposée en 2017 par la GSMA aux acteurs du secteur des télécommunications en Tunisie mais aucun projet (en dehors de l’initiative de l’INT et du CERT) n’a vu le jour jusqu’à l’écriture de ces lignes.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top