L'actuTHD

Tunisie : La sécurité du Net tunisien vue par Microsoft

La sécurité informatique sur le Web n’était pas le point fort de la Tunisie en 2010. C’est ce qu’on peut retenir du rapport annuel de Microsoft Security Intelligence (MSI). En se basant sur les feed-back de son outil de suppression de logiciels malveillants ainsi que sur ses outils de sécurité intégrés dans quelques-uns de ses logiciels comme l’Internet Explorer, le MSI établit l’évolution des menaces informatiques dans le monde tout au long de 2010.

Mais tous les indicateurs n’étaient pas au rouge pour la Tunisie. Les infections virales en 2010 étaient en effet relativement limitées : moins de 2,5 PC sur mille ordinateurs ont été infectés. On apprendra à la volée que ce sont les systèmes d’exploitation Windows XP service pack (SP) 2 et 3 qui ont subi le plus d’attaques, suivis par Vista SP 1 et 2 et que les vulnérabilités ont essentiellement touché les langages Java puis le HTML/JavaScript.

Mais là où la couleur de la Tunisie vire au rouge foncé, c’est plutôt au sujet des attaques. En effet, les pirates passent souvent par des sites Web pour réaliser des attaques par hameçonnage ou diffuser des programmes malveillants. Les sites Web malveillants semblent en général totalement inoffensifs et rien ne laisse, à première vue, présager de leur dangerosité, même pour des professionnels expérimentés de l’informatique.

D’après les informations recueillies par le filtre SmartScreen (dans Windows Internet Explorer 8 et 9), du filtre anti-hameçonnage (dans Internet Explorer 7), ainsi que des signalisations des internautes, plus de 10 ordinateurs sur 1000 (le taux le plus élevé dans l’échelle de classification de MSI) ont été victimes d’une tentative d’hameçonnage, du moins sur les 6 premiers mois de l’année 2010. Quant au deuxième semestre, le MSI déclare ne pas détenir de données suffisantes.

Qu’à cela ne tienne. Le rapport du MSI cautionne donc les dires de Slim Amamou en Juillet 2010. L’actuel Secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse et des sports avait en effet prouvé, via un article publié sur le blog nawaat.org, que des opérations de phishing étaient opérées fréquemment par le défunt Ammar 404 sur notre réseau Internet national. Pourquoi donc ? Pour pouvoir piéger les cyberdissidents de Ben Ali et accéder aux e-mails et autres comptes facebook de ceux qui osaient contredire la machine propagandiste de Abdelwahab Abdallah.

W.N

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top