L'actuTHD

Tunisie : Le régulateur lance de nouveau l’appel d’offres sur la portabilité

Tunisie : Le régulateur relance de nouveau l’appel d’offres sur la portabilité

Après la publication du résultat de l’appel d’offres pour la gestion de la portabilité en Tunisie, et qui a été remporté (provisoirement) par le consortium mené par Meninx Technologies en mai dernier, l’INT va déclarer cet appel d’offres (AO) infructueux suite à la contestation du 2ème soumissionnaire (le consortium mené par OpenIT). 

Tunisie : Le régulateur relance de nouveau l’appel d’offres sur la portabilitéAprès la publication du résultat de l’appel d’offres pour la gestion de la portabilité en Tunisie, et qui a été remporté (provisoirement) par le consortium mené par Meninx Technologies en mai dernier, l’INT va déclarer cet appel d’offres (AO) infructueux suite à la contestation du 2ème soumissionnaire (le consortium mené par OpenIT). Ce dernier -qui avait l’offre la moins disante dans cet AO- a été écarté par la commission de dépouillement.

En suivant les conseils des différents organes de contrôle des marchés publics, le régulateur a, donc, décidé de relancer cet appel d’offres vers mi-juillet 2013. Les commissions de contrôle ont en effet détecté quelques failles dans les conditions d’octroi de ce marché. Elles ont pointé du doigt une certaine ambiguïté dans les critères d’élimination des dossiers de candidature. Ce qui pourrait mettre en doute la transparence du choix de l’INT et laisser la porte ouverte aux accusations envers le gouvernement. 

L’INT a toujours le choix de valider définitivement cet AO. Surtout que ce dernier n’est pas destiné à un marché public et ne sera pas payé par le contribuable. Ce sont, en effet, les 3 opérateurs (Tunisie Telecom, Tunisiana et Orange) qui ont validé la candidature du consortium mené par Meninx Technologies et qui vont payer la facture de mise en place de ce projet de portabilité.

De sources proches du dossier, il semble que le régulateur a préféré couper l’herbe sous les pieds des mauvaises langues et jouer jusqu’au bout la carte de la transparence. L’INT va en effet déclarer cet AO infructueux et compte le relancer en y apportant plusieurs améliorations. Même si les 3 opérateurs n’ont pas contesté, pour leur part, ni les conditions d’octroi ni le résultat du premier appel d’offres. 

La publication de cet AO vers mi-juillet prochain va sans doute retarder la mise en service de la portabilité des numéros en Tunisie. Celle-ci était programmée pour octobre 2013. Avec ce contretemps, on s’attend, donc, à ce que le projet devienne opérationnel vers février 2014. Qu’à cela ne tienne, l’INT aura toujours le temps d’homogénéiser davantage le prix de la minute d’appel intra et inter opérateur.

Avec la portabilité, en effet, il sera difficile, pour une personne, de savoir quel réseau il est en train d’appeler. Les indicatifs (22, 98, 55, 71, etc.) ne seront plus la propriété de l’opérateur. Avec la différence de prix pratiqué actuellement entre les acteurs télécoms, il y a un risque qu’un client Tunisiana (2x) appelle un autre numéro avec le préfixe 22 (par exemple) mais avec un prix beaucoup plus cher vu que ce dernier est chez un concurrent.

La solution radicale à ce problème (et pour éviter les mauvaises surprises sur la facture des clients) : c’est d’unifier les prix d’appel intra et inter-opérateur. En attendant, le régulateur doit commencer à estomper progressivement cette différence et imposer à TT, Tunisiana et Orange l’émission d’un message vocal de notification. Ce message sera annoncé avant le coup de fil pour informer l’appelant sur le nom de l’opérateur qu’il tente de joindre. Que de pain sur la planche !

Rappelons que le consortium composé de Meninx Technologies, Mediafon et Tunis Call Center a remporté, en mai 2013, l’AO contre 1128 mille dinars. Le fournisseur de la solution de gestion de cette portabilité vient, par contre, de la Lituanie. 

Ce consortium devait se charger de la gestion de la base de données des numéros de téléphone en Tunisie et devait faire office de guichet unique des procédures de migration vis à vis des opérateurs. A noter que Meninx Technologies est l’entreprise qui a mis en place le premier Data Center neutre en Tunisie, dans la région d’Enfidha. Les autres sociétés de ce consortium font partie du même groupe Meninx Holding.

Welid Naffati

A lire également :

Portabilité des numéros en Tunisie : Quels sont les pièges à éviter ? (1/2)

Portabilité des numéros en Tunisie : Quels sont les pièges à éviter ? (2/2)

Meninx Technologies gérera la portabilité des numéros en Tunisie

Tunisie : La portabilité des numéros sera, peut-être, retardée

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top